Alzheimer: Deux signes précoces : la perte progressive du goût et de l’odorat

header-joyeuxLa médecine vous inquiète de plus en plus tôt avec l’Alzheimer. Vous mettez du temps à trouver où est garée votre voiture ? Vous ne retrouvez pas ce dossier urgent ? Tout de suite vous y pensez ! Pire, quelqu’un vous glisse à l’oreille « Attention, vous démarrez un Alzheimer ! ». Vous êtes peut-être simplement « surbooké », agressé dans votre travail ou votre famille mais il est vrai que c’est le meilleur moyen de vous faire peur, d’autant plus si vous êtes à l’âge de la soixantaine plus ou moins approchante ou que votre papa ou maman a fini sa vie avec cette maladie.
On brandit la génétique, alors qu’est en cause l’épigénétique : la pollution environnementale, le tabagisme et vos mauvaises habitudes alimentaires. Lire la suite

Médicaments : une erreur dangereuse et très répandue

sni-logoJean-Marc Dupuis, avec Effervesciences- C’est une pratique courante, en particulier lors de soins aux enfants, un peu rebelles aux remèdes, ou aux personnes âgées qui manquent de salive pour déglutir.  Au lieu de leur donner leur médicament tel qu’il se présente en sortant de la boîte, on le « déconditionne » : on écrase les pilules, on ouvre les gélules, et la poudre médicamenteuse est alors mélangée à un aliment pour la « faire passer ».Cette pratique apparemment anodine recèle des dangers insoupçonnés. Lire la suite

Les recommandations de l’Anses sont inefficaces pour réduire l’exposition des nourrissons aux POP contenues dans les poissons

RTEmagicC_cycle-mercure-ISIGE_ENSMP-2007_txdam33816_d4f9aaAfin de limiter l’exposition des nourrissons notamment, aux contaminants comme les polluants organiques persistants (POP), les Agences sanitaires ont publié des avis sur la consommation de poisson chez les femmes enceintes et en population générale. Ainsi, en France, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (ANSES) a limité la consommation à 2 fois par semaine. Cette étude de l’Université de Toronto jette un froid, en montrant que ces recommandations sont inefficaces pour réduire l’exposition des nourrissons. Les conclusions, publiées dans la revue Environmental Health Perpectives, montrent, qu’en raison de la persistance de ces polluants dans l’organisme, au mieux, l’exposition des nouveau-nés n’est réduite que de 15%. Actusanté   et  http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24345328 Lire la suite

L’EHS (ÉlectroHyperSensible) reconnu comme pathologie par la MDPH de l’Essone, une première

EHSZoneNous avons pris le temps de vérifier cette information avant de la diffuser. Le Mag de l’Essonne, journal d’information du Conseil général diffusé gratuitement à tous les Essonniens, rapporte que la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées de l’Essonne) vient d’attribuer pour la première fois une aide matérielle à un essonnien électrosensible.http://www.electrosensible.org/documents/reconnaissance/CG91_Mag-Aide_MDPH_pour_EHS-0314.pdf  et  http://www.electrosensible.org/documents/reconnaissance/CG91_schema_PH-2013-2018.pdf Ce membre du collectif, devenu malade suite à une exposition professionnelle à un appareil émettant de forts champs électromagnétiques, avait sollicité la MDPH pour l’octroi d’une aide pour du matériel de protection (baldaquin, équipement de mise à la terre) et de mesure. Bienvenue sur le site des Electrosensibles de France Lire la suite

La prévalence de la maladie coeliaque chez les enfants atteints du syndrome côlon irritable du s’avère 4 fois plus élevé

Sans-glutenUne prévalence accrue de la maladie cœliaque ou de l’intolérance au gluten, chez les enfants atteints du syndrome de l’intestin irritable (IBS), un trouble de l’intestin caractérisé par des douleurs, une altération du transit intestinal, une distension abdominale, des ballonnements, la constipation ou la diarrhée, vient d’être révélée par cette étude italienne, publiée dans la revue Jama Pediatrics.  et  Actusanté Lire la suite

Les bienfaits du Psyllium Blond pour nettoyer en douceur les intestins

alternative santéPar Caroline Morel Elie Metschnikoff, prix Nobel de médecine en 1908 disait : « La fatigue et les maux qui s’abattent sur nous sont en grande partie imputables à un empoisonnement des tissus et cette intoxication doit être attribuée aux innombrables microbes qui infestent notre système digestif. » Comme il avait raison ! Presque 30% de la population souffre de constipation chronique ou occasionnelle dans les pays industrialisés et ce sont les laxatifs qui sont le plus souvent utilisés pour traiter cette constipation. Plus de 50 millions de boîtes de laxatifs sont ainsi vendues chaque année ! Lire la suite

De l'info libre, économie, écologie, environnement, pétition et univers du BIO.

compteur

Nous faisons confiance à 1&1 pour nos noms de domaine - Réservez le vôtre dès maintenant pour seulement 6,99 € HT (8,39 € TTC) par an !