Agriculteur Bio contre agriculteur OGM qui va gagné ? Soutenons Steve Marsh

Imprimez l'article

Vous n’avez probablement jamais entendu parler de Steve Marsh ! Mais cet agriculteur australien pourrait tout perdre dans sa bataille juridique pour protéger l’agriculture bio et sans OGM. Steve est un agriculteur bio qui possède une ferme en Australie Occidentale. Sa vie a basculé lorsque, en 2010, son voisin a décidé de planter du colza OGM juste à côté de ses champs. Quelques mois plus tard seulement, le blé et l’avoine que cultivait Steve ont été contaminés à hauteur de 70 %. Suite à cela, Steve a perdu son label bio. Cela représente la perte d’années de travail acharné pour une agriculture plus saine et respectueuse de l’environnement, ainsi qu’une diminution importante de son revenu.

Steve Marsh a dû faire face à cette situation dramatique seul. Monsanto se protège en faisant signer un contrat à tous les agriculteurs qui achètent leurs semences OGM. En cas de contamination génétique, la multinationale semencière n’est ainsi pas responsable ! Et il n’y a aucune loi qui protège les agriculteurs en Australie lorsque leurs récoltes sont contaminées. Steve a donc décidé de poursuivre son voisin en justice pour d’obtenir réparation. C’est assez rare pour être souligné. C’est même, à notre connaissance, la première fois au monde que cela arrive. Steve est loin d’être le premier à faire face à la contamination génétique, mais habituellement la pression sociale est telle dans les petites commutés rurales, que personne ne va jusqu’au procès.

 

Steve et son voisin seront devant la Cour Suprême d’Australie Occidentale en février 2014. Si Steve gagne, cela créera un précédent qui aidera les agriculteurs non OGM à travers le monde dans leur bataille pour rester exempts d’OGM.

http://safefoodfoundation.org/helpthisfarmer/

et sur http://colibris.ning.com/profiles/blog/show?id=2998321%3ABlogPost%3A472007&xgs=1&xg_source=msg_share_post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *