Archives pour la catégorie Santé

Arrêtez ce terroriste dans votre cerveau Par Jean Marc Dupuis

Imprimez l'article

Chère lectrice, cher lecteur,

Vous vous retournez dans votre lit pour la vingtième fois, cette nuit, et vous vous entendez répéter : « Oh, je suis vraiment horrible »… « Pourquoi ça arrive toujours à moi ? »… « Pourquoi suis-je un raté ? »…

Et ce carrousel infernal continue à tourner, de plus en plus vite, dans votre tête.

Vous êtes à nouveau en compagnie de ce terroriste qui s’est installé dans votre cerveau.

Dans les cas les plus graves, ce terroriste restera actif aussi toute la journée.

Il sera toujours avec vous, sauf peut-être dans les rares moments d’oubli que vous provoquerez :

  • en vous « défonçant » dans un sport ultra-intensif et exigeant toute votre attention (squash, triathlon, escalade…) ;
  • en vous noyant dans votre travail (phénomène proche de l’addiction que les Anglo-Saxons appellent « workaholism », dérivé de work/« travail » et d’« alcoolisme ») ;
  • en vous assourdissant de musique (en discothèque ou non) ;
  • en cherchant « l’évasion » par d’autres moyens plus ou moins légaux (jeux vidéo, jeux d’argent, médicaments, drogues…).

Continuer la lecture de Arrêtez ce terroriste dans votre cerveau Par Jean Marc Dupuis

Choc : comment on fait les Pringles Par Jean Marc Dupuis

Imprimez l'article

Afficher l'image d'origine« A l’origine, l’intention de Pringles était de faire des balles de tennis. Mais le jour de la livraison du caoutchouc, c’est un camion chargé de pommes de terre qui arriva. Les dirigeants de Pringles, qui avaient l’esprit pratique et ne voulaient pas perdre de temps, dirent : « On s’en f***. Coupez-les et mettez les dans les boîtes. »

Cette blague que j’ai lue sur Internet souffre d’une grave incohérence :

Les chips Pringles ne sont pas de la pomme de terre !

En fait, ce ne sont même pas des chips, comme l’ont expliqué les dirigeants de Pringles eux-mêmes devant la Cour Suprême d’Angleterre. (1) Continuer la lecture de Choc : comment on fait les Pringles Par Jean Marc Dupuis

Pollution, intoxication, cette substance protège même des armes chimiques Par Eric Müller

Imprimez l'article

Neo-nutrition : La lettre de la nutritherapieLe 22 avril 1915 vers 17 heures, les troupes coloniales françaises de Martinique, alors postées dans les tranchées sur le front d’Ypres, virent arriver sur elles un gros nuage gris-vert…

En face, l’armée allemande venait de déboucher 5 730 bonbonnes de chlore – un gaz mortel. C’était la première utilisation de gaz toxique à grande échelle sur le Front [1].

Désemparé, l’Etat-major français chargea le pharmacien Paul Lebeau de mettre au point un masque pour protéger les soldats des gaz.

En octobre 1915, les services de renseignement français parvinrent, grâce à un agent en Suisse, à mettre la main sur un masque à gaz allemand de dernière génération – le Gummischutzmaske [2].

Lorsque Paul Lebeau fit des essais sur ce masque, il constata qu’il était parfaitement étanche et très efficace ; même bien meilleur que les masques français.  Continuer la lecture de Pollution, intoxication, cette substance protège même des armes chimiques Par Eric Müller

L’umckaloabo, le pélargonium africain contre bronchites et infections ORL Par Plante et Santé

Imprimez l'article

Pélargonuim africainhttp://www.plantes-et-sante.fr/soigner/umckaloabo-le-pelargonium-sidoides-contre-bronchites-et-infections-orl#ancrenewsletter

Par Isabelle Fontaine de Plante et Santé.

Historiquement utilisé contre la tuberculose en Europe au début du XXe siècle, le Pelargonium sidoides est originaire d’Afrique du Sud. Remède de phytothérapie traditionnel appelé aussi umckaloabo (« toux sévère », en dialecte zoulou) cette plante renferme dans sa racine des substances capables de soulager les virus et infections de la sphère ORL (rhumes, bronchites, grippes, sinusites) et de stimuler l’immunité.


Drôle de destin que celui du Pelargonium sidoides, une belle plante aux feuilles duveteuses blanches et aux fleurs pourpres de la famille des géraniacées, mais à ne pas confondre avec le géranium. Originaire d’Afrique du Sud, elle a connu en Europe au début du XXe siècle son heure de gloire pour soigner la tuberculose. Continuer la lecture de L’umckaloabo, le pélargonium africain contre bronchites et infections ORL Par Plante et Santé

Le procès en appel des « rebelles » de la maladie de Lyme s’ouvre à Colmar Le Monde.fr

Imprimez l'article

(Je vous propose un livre à la fin dont je me sers souvent et qui propose beaucoup de solution concernant pas mal de maladie, Chikungunya, grippe aviaire, paludisme, maladie de lyme, maladie virales émergentes)

Le procès en appel de deux professionnels de santé, poursuivis pour avoir mis en œuvre des méthodes alternatives pour détecter et soigner la maladie de Lyme, s’est ouvert vendredi 7 octobre à Colmar, sur fond de polémique persistante concernant la prise en charge de cette affection transmise par les tiques.

L’une des deux prévenus, Viviane Schaller, 68 ans, se voit reprocher d’avoir, dans son laboratoire d’analyses biologiques alors sis à Strasbourg – et aujourd’hui fermé, sur décision des autorités sanitaires –, appliqué pendant des années un protocole de dépistage de la maladie non homologué. Selon elle, les protocoles officiels sont inadaptés et ne permettent de détecter qu’une très faible proportion des cas de Lyme.

Son coprévenu, Bernard Christophe, 67 ans, est poursuivi pour avoir fabriqué et commercialisé hors du cadre réglementaire un remède à base d’huiles essentielles contre la maladie de Lyme, baptisé « Tic Tox ».http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/10/07/ouverture-a-colmar-du-proces-en-appel-des-rebelles-de-la-maladie-de-lyme_5009710_1653578.html Continuer la lecture de Le procès en appel des « rebelles » de la maladie de Lyme s’ouvre à Colmar Le Monde.fr

COMMENT SAVOIR SI UN REMÈDE EST VRAIMENT FAIT POUR VOUS

Imprimez l'article

Quel remède choisir ? Voilà la question qui me revient d’une façon récurrente. Vous disposez en somme d’une énorme boîte à outils au travers d’informations qui déferlent de toutes parts, mais comment choisir le meilleur remède adapté à votre cas ? Comment savoir si le produit que vous allez choisir (et payer) ne va pas vous nuire plutôt que vous aider ? La démarche intellectuelle n’est que statistique et chaque cas est particulier.

Tout le monde sait que ce qui réussit à l’un peut démolir l’autre. Concernant la médecine officielle, elle est selon sa déontologie, « tenue des moyens et pas des résultats. » Mais les praticiens des médecines alternatives n’adhèrent pas à ce concept en somme un peu désinvolte vis-à-vis de leur clientèle.

Il faut dire que l’affaire est compliquée :
– La source de la maladie qui n’est pas forcément d’ordre purement physico-chimique (pollutions externe ou intoxication interne) et qui en outre est le seul paramètre pris officiellement en considération
– Il y a aussi les attaques invisibles avec les multiples agressions électromagnétiques dans lesquelles nous baignons, et aussi les blessures ou les chocs psychologiques non digérés et somatisés profondément que nous traînons des années comme des casseroles jusqu’à ce que çà casse. Continuer la lecture de COMMENT SAVOIR SI UN REMÈDE EST VRAIMENT FAIT POUR VOUS

Vaccins : Marisol Touraine veut faire passer de trois à onze le nombre de vaccins obligatoires pour les nourrissons (plus les rappels)

Imprimez l'article

Chère lectrice, cher lecteur,
Cette fois, je me suis dit que la folie s’était emparée des autorités de santé.
Mercredi dernier, le 30 novembre, après une année de pseudo « consultations démocratiques », le comité sur la vaccination a rendu son rapport, dans lequel il préconise de :

faire passer de trois à onze le nombre de vaccins obligatoires pour les nourrissons (plus les rappels) [1].

Cela ressemble au dernier coup de poignard de la ministre de la Santé, Marisol Touraine.

Ainsi, dans son esprit :

  • puisque les gens demandent le retour du bon vieux vaccin DT-Polio sans aluminium ;
  • puisqu’ils n’ont pas l’air contents qu’on injecte à la place à leurs bébés un super-vaccin avec aluminium et trois vaccins non obligatoires supplémentaires,

alors la solution la plus simple, selon elle, est de :

  • rendre obligatoires tous les vaccins présents dans le super-vaccin
  • et, tant qu’on y est, rendre obligatoires encore cinq vaccins supplémentaires (pneumocoque, méningocoque C et triple vaccin ROR).

Un tel abus de pouvoir paraîtrait déjà inimaginable.
Et pourtant, ce n’est pas tout. Continuer la lecture de Vaccins : Marisol Touraine veut faire passer de trois à onze le nombre de vaccins obligatoires pour les nourrissons (plus les rappels)

Futurasanté- Diabète : un complément alimentaire régénère les cellules qui fabriquent l’insuline

Imprimez l'article

Voici un article paru sur le site de  Futura science, Mon commentaire en bas de l’article.

Des chercheurs de l’Inserm sous la direction de Patrick Collombat au sein de l’Unité 1091 « Institut de biologie Valrose » (Inserm, CNRS, université de Nice-Sophia-Antipolis) démontrent que le Gaba, un neurotransmetteur utilisé parfois en complément alimentaire, pourrait induire la régénération des cellules produisant l’insuline. Cette découverte, réalisée chez la souris et partiellement validée chez l’Homme, apporte un nouvel espoir aux patients atteints de diabète de type 1. Continuer la lecture de Futurasanté- Diabète : un complément alimentaire régénère les cellules qui fabriquent l’insuline

21 excellentes raisons de prendre de la vitamine D par le Docteur Dominique Rueff

Imprimez l'article

Chère amie, cher ami,

Vous avez très certainement déjà entendu parler des vertus du « régime méditerranéen ». Des vertus spectaculaires sur la santé et la longévité, surtout si on les compare aux modes de vie d’autres populations, du nord de l’Europe par exemple.

Et, tout aussi certainement, vous connaissez les bases de ce régime : beaucoup de poisson, peu de viande rouge, une préférence marquée pour les aliments d’origine végétale…

Mais l’on oublie souvent que l’un des « ingrédients » de ce régime plus sain que les autres sort du strict cadre de l’alimentation : c’est le soleil. Il brille là-bas plus longtemps et plus généreusement qu’ici ! Continuer la lecture de 21 excellentes raisons de prendre de la vitamine D par le Docteur Dominique Rueff

BRUXISME : COMMENT DESSERRER LES DENTS ? Par Audrey Ramamonjy

Imprimez l'article

Afficher l'image d'origineN’avez-vous jamais serré les dents de façon prolongée ? On estime à 8 % le nombre de personnes atteintes par ce trouble de l’appareil manducateur, et à 70 % le nombre d’adultes ayant connu au moins un épisode de bruxisme au cours de leur vie. Insomnies, céphalées, douleurs cervicales, dorsalgies, acouphènes, déchaussement des dents mais aussi fibromyalgie, côlon irritable, syndrome de fatigue chronique, troubles de l’humeur… les conséquences désastreuses sont nombreuses dans la vie du bruxomane. Le corps médical néglige encore la gravité d’une telle affection et ne dispose pas d’une prise en charge homogène. Les malades sont peu nombreux à avoir une réponse thérapeutique satisfaisante.

On serre des dents ou on les ronge… c’est incontrôlable ! Continuer la lecture de BRUXISME : COMMENT DESSERRER LES DENTS ? Par Audrey Ramamonjy

Mettez une plante adaptogène dans votre vie Par Jean Marc Dupuis

Imprimez l'article

Afficher l'image d'origineChère lectrice, cher lecteur,

Une plante adaptogène est une plante qui augmente la capacité du corps à gérer toutes les sortes de stress, quelle que soit son origine.

  • Stress physique
  • Stress moral, intellectuel
  • Stress provoqué par la maladie
  • Stress provoqué par un changement (professionnel, déménagement, retraite, séparation…)
  • Stress provoqué par le bruit
  • Stress cellulaire provoqué par la pollution, les médicaments, etc.

Il est difficile de croire qu’une seule plante puisse ainsi nous aider à tous les niveaux.

Et pourtant. Continuer la lecture de Mettez une plante adaptogène dans votre vie Par Jean Marc Dupuis

LES ÉPIDÉMIES GRIPPALES, Les raisons criantes pour ne pas se faire vacciner

Imprimez l'article

Une fois de plus, je reviens sur l’imposture concernant la vaccination contre la grippe, qui comme tous les ans à l’entrée de l’hiver fait l’objet d’une campagne publicitaire massive. Les médecins sont tenus par la CRAM de convaincre leurs clients à partir de la soixantaine de se faire vacciner, et les services administratifs médicaux vont jusqu’à aller à la pêche à domicile des « troisièmes âges », en proposant de leur faire « bénéficier » (j’aime bien le mot) de la protection face aux épidémies hivernales soi disant « très dangereuses pour eux ». Il y a pourtant eu, suite à ces vaccins antigrippaux, durant les décennies qui précèdent, de très nombreux cas de complications pulmonaires fatale s parmi les gens âgés, mais qu’importe, c’est tout bon pour les caisses de retraite… Et ce n’est pas tout, diverses études statistiques ont mis en évidence une courbe croissante de la maladie d’Alzheimer chez ceux qui sont annuellement fidélisés au vaccin antigrippe. Ce n’est d’ailleurs pas un scoop puisque j’avais déjà publié il y a 7 ans un article intitulé : « Des vaccins antigrippe qui rendent gogol » à partir des travaux du Docteur Groussac dévoilant que 11 des vaccins du marché pharmaceutique contiennent des fragments d’ARN à double brin ; or ceux-ci ont la propriété de bloquer les gènes déjà altérés par les réplications successives, en particulier parmi les neurones… Continuer la lecture de LES ÉPIDÉMIES GRIPPALES, Les raisons criantes pour ne pas se faire vacciner

Et si on s’occuper du confort urinaire de nos hommes à l’andropause Par Charlène L

Imprimez l'article

Passé la quarantaine, les hommes présentent des désordres hormonaux qui, parfois, altèrent leur humeur, leur qualité de vie, et progressivement leur santé. 
L’andropause, un terme générique pour les problèmes masculins.
 
On regroupe sous le terme d’andropause l’ensemble des manifestations physiologiques et psychologiques affectant l’homme entre 45 et 65 ans. Le mot andropause est la fusion des mots latins, « andros » qui signifie homme et « pausis » qui veut dire cessation. De ce fait, le phénomène de l’andropause est à comparer avec la ménopause des femmes. 
Cette manifestation est due à la décroissance du taux de testostérone engendrant un manque d’envie sexuelle et une réduction du désir. C’est en vieillissant que l’homme est exposé à cette manifestation qui se traduit par une régression de l’appétit sexuel suivie par un trouble érectile pour finir par un sentiment d’impuissance et de la perte de la virilité. 

Continuer la lecture de Et si on s’occuper du confort urinaire de nos hommes à l’andropause Par Charlène L