Archives de catégorie : Pensée du jour

AIMER, AMOUR De PÉTER DEUNOV (BÉÏNSA DOUNO) -1864-1944

Imprimez l'article

AIMER, AMOUR

De  PÉTER DEUNOV (BÉÏNSA DOUNO) -1864-1944

* Vous me demandez de vous dire comment faire pour qu’on vous aime. Faites ce que fait le soleil. Donnez !
* L’amour donne tout ce qu’il promet. Sans retard. En promettant quelque chose, il le donne sur-le-champ. Si tu accueilles un voyageur pour la nuit chez toi, c’est l’amour. Si tu lui donnes à manger, c’est parce que tu l’aimes. Le bon accueil est dû au soleil, tandis que
la nourriture provient de la terre.


* Il est un seul amour qui compte. Lorsque je dis à un malade : “Je t’aime”, s’il se lève du lit et qu’il retrouve sa bonne santé, cela sera la preuve que je l’aime vraiment.
* ”Personne ne m’aime”, dit quelqu’un… – Et toi, qui aimes-tu ? Tu es réservé, tu es gêné et timide, tu es méfiant vis-à-vis de tout le monde. Tu t’attends à ce que les autres t’aiment et te donnent. Mais donne-leur quelque chose de toi-même ! Rends un service à
autrui ! Invite quelqu’un à venir dans ta maison et à déjeuner avec toi !
Continuer la lecture de AIMER, AMOUR De PÉTER DEUNOV (BÉÏNSA DOUNO) -1864-1944

Pensée du jour

Imprimez l'article

Lorsque vous dites Indien, Musulman, Chrétien, Européen, ou autre chose, vous êtes violents.

Savez-vous pourquoi?

c’est parce que vous vous séparez de l’humanité, et cette séparation due à vos croyances, à votre nationalité, à vos traditions, engendre la violence. Celui qui cherche à comprendre la violence n’appartient à aucun pays, à aucune religion, à aucun parti politique, à aucun système particulier.

Ce qui lui importe c’est la compréhension totale de l’humanité.

Krishnamurti

Continuer la lecture de Pensée du jour

L’homme hors sol- Richard Bansard/ Professeur en Médecine Traditionnelle Chinoise

Imprimez l'article

Ne dit-on pas que nous sommes le produit de notre environnement immédiat ?
Pourtant, plus il avance dans le modernisme et la transformation de son cadre de vie, plus l’homme moderne s’éloigne, s’isole de son environnement naturel, en altère ses qualités initiales au point de faire de la Nature un milieu hostile, un adversaire duquel, ensuite, il cherche à se protéger à tous prix ; bien que cette même nature qui lui donne la vie, soit aussi le « sein » qui nourrit, la Terre-Mère comme le disent les amérindiens.
Sous couvert de progrès, il est inventé, créé des méthodes présentées comme étant le fruit d’un  « progrès » indispensable à notre évolution et supposé devoir répondre à nos multiples questions et nécessités de survivance. Ainsi, peu à peu, à l’instar de toutes ces hyper-cultures « hors-sol », Continuer la lecture de L’homme hors sol- Richard Bansard/ Professeur en Médecine Traditionnelle Chinoise