Enquête sur la vaccination-épisode 1-2-3-4-5-6-7-8 Composition des vaccins

by Neptunya | 30 septembre 2018 19 h 00 min

 

Source URL: http://neptunya.fr/enquete-sur-la-vaccination-episode-3-4-composition-des-vaccins-polioror-les-non-vaccines/


La plongée en enfer d’Alina après le vaccin ROR, puis son décès BY Alter-info

by Neptunya | 21 août 2018 21 h 41 min

La plongée en enfer d'Alina après le vaccin ROR, puis son décèsDes enfants et des nourrissons du monde entier meurent tragiquement des conséquences graves et des horribles risques que présentent les vaccins. Les parents dévastés s’efforcent courageusement de raconter leur histoire afin d’informer le plus grand nombre des tragédies qu’ils ont vécues. Ces parents ne cessent de se demander QUAND les masses se rendront-elles compte que des décès, des handicaps, des troubles neurologiques et auto-immuns sont causés par les vaccins ? Quand le grand public prendra-t-il en compte les avertissements de parents au coeur brisé qui feraient l’impossible pour voir revenir leur petit garçon ou leur petite fille ? Les parents devront-ils eux-mêmes perdre et enterrer leur propre enfant pour enfin ouvrir les yeux ? http://www.alterinfo.net/La-plongee-en-enfer-d-Alina-apres-le-vaccin-ROR-puis-son-deces_a140448.html[1]

A lire en plus: Italie suppression de la vaccination obligatoire[2]

Endnotes:
  1. http://www.alterinfo.net/La-plongee-en-enfer-d-Alina-apres-le-vaccin-ROR-puis-son-deces_a140448.html: http://www.alterinfo.net/La-plongee-en-enfer-d-Alina-apres-le-vaccin-ROR-puis-son-deces_a140448.html
  2. Italie suppression de la vaccination obligatoire: http://www.alterinfo.net/Italie-suppression-de-la-vaccination-obligatoire-Un-vote-historique_a140534.html

Source URL: http://neptunya.fr/la-plongee-en-enfer-dalina-apres-le-vaccin-ror-puis-son-deces-by-alter-info/


Interview du professeur BOYD-HALEY sur le Mercure

by Neptunya | 25 mars 2018 16 h 44 min

Pr. Boyd E. Haley Lire la suite

Source URL: http://neptunya.fr/interview-du-professeur-boyd-haley-sur-le-mercure/


des milliers d’italiens protestent contre la nouvelle loi sur l’obligation vaccinale

by Neptunya | 21 juillet 2017 13 h 02 min

MILLIONS OF ITALIANS PROTEST NEWLY PROPOSED VACCINE MANDATE[1] from Francesca Alesse[2] on Vimeo[3].

http://yournewswire.com/millions-italians-mandatory-vaccination/[4]

Et oui ce n’est pas qu’en France que l’on se bat contre les vaccins obligatoires, en Italie aussi. On ne se bat pas que contre les vaccins mais contre le fait que l’on nous supprime nos droits.
Je ne suis pas étonnée car c’est une directive de l’Europe.
Mais comme toujours les médias corrompu font silence sur ce soulèvement massif.
On a au pouvoir tout comme en Italie, une soit disante élite corrompu jusqu’à la moelle.
Nous perdons l’identité même de la France et de ce qui fait de nous des français libre.
Nous ne sommes même plus libre de penser, de vivre, d’écrire, d’être…
L’Europe que tout le monde apprécie autant nous enlève nos droit fondamentaux d’avoir le choix!
Et comment appel t’on cela à votre avis?
Une dictature ni plus ni moins.
Le réveil sera vraiment difficile pour beaucoup de français, en espérant qu’il se réveille!

Endnotes:
  1. MILLIONS OF ITALIANS PROTEST NEWLY PROPOSED VACCINE MANDATE: https://vimeo.com/224014038
  2. Francesca Alesse: https://vimeo.com/user8492897
  3. Vimeo: https://vimeo.com
  4. http://yournewswire.com/millions-italians-mandatory-vaccination/: http://yournewswire.com/millions-italians-mandatory-vaccination/

Source URL: http://neptunya.fr/des-milliers-ditaliens-protestent-contre-la-nouvelle-loi-sur-lobligation-vaccinale/


la vérité sur les vaccins : Docteur Didier Tarte

by Neptunya | 10 juillet 2017 14 h 08 min

Lire la suite

Source URL: http://neptunya.fr/la-verite-sur-les-vaccins-docteur-didier-tarte/


Un biologiste explique comment la « sécurité » des vaccins est testée.

by Neptunya | 10 juillet 2017 13 h 50 min

Lire la suite

Source URL: http://neptunya.fr/un-biologiste-explique-comment-la-securite-des-vaccins-est-testee/


VAXXED sous titré en Français, Le curzon à SOHO cède à la pression et ne diffuse pas VAXXED

by Neptunya | 31 janvier 2017 11 h 45 min

vaxxed.jpgJe vous avez parlé du film vaxxed, malheureusement pas en français mais je l’ai trouvé en sous titré. Uploader le et transmettez le à tous ce qui disent que les vaccins sont sûr, qu’il n’y a pas de conspiration et que les gouvernements du monde nous veulent que du bien. http://ungraindesable.the-savoisien.com/index.php?post/VAXXED%2C-de-la-dissimulation-%C3%A0-la-catastrophe[1]

Et dernière nouvelle concernant les vaccins aux états-unis, il semblerait qu’après une réunion avec Donald Trump à la Trump Tower le 12 janvier, Robert F. Kennedy Jr. a annoncé une commission sur l’autisme, la «Commission RFK», renouvelant l’intérêt public dans la relation causale entre les vaccins et l’autisme. Espérons que cela mène à quelques choses, que cette commission soit autre chose que de l’esbroufe.

LE CDC détruit les preuves de corrélation entre l’Autisme et le Vaccin du ROR[2]

https://www.periscope.tv/w/1RDGlYQwVrNJL?ct=t()[3]

A Londres:

Vaxxed devait être présenté au Royaume-Uni le 14 février 2017 au Curzon Cinema de Soho. En raison de la pression de quelques personnes persistantes qui essaient de censurer le film, le Curzon a décidé d’annuler la diffusion. Mais ne craignez rien! Ils se mobilisent déjà pour trouver un autre lieu. En attendant, il y a quelques mesures que vous pouvez prendre pour attirer l’attention sur la censure au Royaume-Uni et laisser les Curzon savoir ce que vous pensez de leurs actions.

  1. If you live in London and frequent the Curzon (or even if you don’t!), please write to the owner and tell them you are disappointed with the fact that they allowed censorship to dictate their actions and cancelled the film: curzoncinemas.com/contact[4]. You can also leave them a remark or a review on their Facebook page[5].
  2. Please leave comments supporting the film on the Buzzfeed article that broke the story HERE[6].
  3. If you live in the UK, join the « Bring Vaxxed to the UK » Facebook group[7]
  4. Please like the Facebook pages of the activist groups who are helping to arrange these screenings and fighting the good fight overseas to bring Vaxxed to the UK:
    1. Check out the European Forum for Vaccine Vigilance (EEFV)’s Facebook here[8].
    2. Check out Info Vaccin Prevenar (IVP)’s Facebook here[9].

To read the full filmmaker statement in response to the Curzon screening cancellation, please see here[10].

MORE ON INTERNATIONAL!
With the new year, we are revisiting our approach to opening in new regions. Based on the unique challenges, we are proactively seeking to work with grassroots groups and activists. If you think your country had an audience, please communicate to us details about your organized network in a specific country or region and how you think you can help arrange screenings based on some previous work your network has done. Please email international@cinemalibrestudio.com[11] with a mini-overview of your organization and any ideas you might have.

Please use the subject line: « Vaxxed + Country + organizational support »

(We know some of you have emailed previously, but we are all [still] inundated with emails, and some team members have changed, so we are asking for this again! Thanks for understanding.)

With the expansion of Gathr to Canada, we set up a screening marathon in mid-January across Canada. After setting up to work with Vaccine Choice Canada, we’ve decided to reschedule the Canadian screening marathon to March. We’re very excited to announce the official date of the first Vaxxed screenings via Gathr Canada soon.

 

 

 

Endnotes:
  1. http://ungraindesable.the-savoisien.com/index.php?post/VAXXED%2C-de-la-dissimulation-%C3%A0-la-catastrophe: http://ungraindesable.the-savoisien.com/index.php?post/VAXXED%2C-de-la-dissimulation-%C3%A0-la-catastrophe
  2. LE CDC détruit les preuves de corrélation entre l’Autisme et le Vaccin du ROR: http://neptunya.fr/le-cdc-detruit-les-preuves-de-correlation-entre-lautisme-et-le-vaccin-du-ror/
  3. https://www.periscope.tv/w/1RDGlYQwVrNJL?ct=t(): https://www.periscope.tv/w/1RDGlYQwVrNJL?ct=t()
  4. curzoncinemas.com/contact: http://vaxxedthemovie.us12.list-manage.com/track/click?u=77a404aee795dad0920b7556e&id=464b3e0815&e=61f26c6720
  5. their Facebook page: http://vaxxedthemovie.us12.list-manage.com/track/click?u=77a404aee795dad0920b7556e&id=07860adf48&e=61f26c6720
  6. HERE: http://vaxxedthemovie.us12.list-manage2.com/track/click?u=77a404aee795dad0920b7556e&id=26f719f48c&e=61f26c6720
  7. « Bring Vaxxed to the UK » Facebook group: http://vaxxedthemovie.us12.list-manage.com/track/click?u=77a404aee795dad0920b7556e&id=8f0ba5ae76&e=61f26c6720
  8. here: http://vaxxedthemovie.us12.list-manage.com/track/click?u=77a404aee795dad0920b7556e&id=bfef058f9b&e=61f26c6720
  9. here: http://vaxxedthemovie.us12.list-manage.com/track/click?u=77a404aee795dad0920b7556e&id=77c82cdf1b&e=61f26c6720
  10. please see here: http://vaxxedthemovie.us12.list-manage1.com/track/click?u=77a404aee795dad0920b7556e&id=561655ba47&e=61f26c6720
  11. international@cinemalibrestudio.com: mailto:international@cinemalibrestudio.com

Source URL: http://neptunya.fr/vaxxed-sous-titre-en-francais-le-curzon-a-soho-cede-a-la-pression-et-ne-diffuse-pas-vaxxed/


Trop de vaccins tuent l’immunité- Institut Wanxiang

by Neptunya | 8 décembre 2016 16 h 13 min

Le Dr John Barthelow Classen, immunologiste américain, vient de publier une étude dans laquelle il démontre que le trop grand nombre de vaccins administrés aux enfants américains induit une surstimulation immunitaire qui est la cause d’épidémies de diabète de type 1 et de type 2, de troubles auto-immuns, d’asthme et d’allergies de toutes sortes. L’administration d’un grand nombre de vaccins sur un laps de temps très court engendre des réponses inflammatoires qui deviennent chroniques:

« L’inflammation provoque la libération de cytokines qui peuvent déclencher des maladies auto-immunes, mais l’inflammation stimule également la production de cortisol, qui à son tour déclenche une réaction négative du système immunitaire », explique le docteur Classen.

Source : Classen John B., Review of Vaccine Induced Immune Overload and the Resulting Epidemics of Type 1 Diabetes and Metabolic Syndrome, Emphasis on Explaining the Recent Accelerations in the Risk of Prediabetes and other Immune Mediated Diseases, Journal of Molecular and Genetic Medicine, février 2014.

A l’heure actuelle, un enfant de huit semaines peut recevoir jusqu’à dix doses de vaccins au cours d’une seule visite.
Jusqu’à récemment, il y a eu très peu d’études pour permettre aux parents d’examiner les faits concernant les dangers des vaccinations multiples. Toutefois, ceci serait sur le point de changer.

Des études montrent que les vaccinations multiples sont dangereuses pour les bébés.

Cet été, Neil Z. Miller a publié un document intitulé « La combinaison de plusieurs vaccins pour enfants au cours d’une seule visite n’est pas sans danger. » [http://www.jpands.org/vol21no2/miller.pdf[1]] En utilisant les données du VAERS (Vaccine Adverse Event Reporting System), Miller a été en mesure de prouver que plus un enfant recevait de vaccins à un moment donné, plus il y avait de risques qu’une réaction indésirable se produise.
Neil Z. Miller a décrit quelques faits extrêmement alarmants. La situation pourrait cependant être bien pire, étant donné le fait que de nombreux effets indésirables ne sont pas déclarés. Cependant malgré tous ses efforts, aucun des grands médias n’a fait écho à ce document factuel fondé sur des preuves.

http://www.institut-wanxiang.com/newsletter-mtc.php[2]

Endnotes:
  1. http://www.jpands.org/vol21no2/miller.pdf: http://www.jpands.org/vol21no2/miller.pdf
  2. http://www.institut-wanxiang.com/newsletter-mtc.php: http://www.institut-wanxiang.com/newsletter-mtc.php

Source URL: http://neptunya.fr/trop-de-vaccins-tuent-limmunite-institut-wanxiang/


LE CDC détruit les preuves de corrélation entre l’Autisme et le Vaccin du ROR

by Neptunya | 24 octobre 2016 18 h 52 min

Fautes monstrueuses dans mon article, j’ai mal relu veuillez m’en excuser!

Je vais vous retranscrire une partie de l’article relayé par Jon Rappoport au sujet de l’histoire vraie du CDC qui détruit des preuves sur la corrélation entre le vaccin ROR et l’autisme. D’un jeune homme autiste, d’un délateur qui ne va pas jusqu’au bout de sa dénonciation. Bref, de quoi faire un film documentaire sur cela en trailer au-dessus.

Il s’agit de  l’histoire vrai d’un jeune enfant qui après avoir reçu le vaccin du R-O-R est devenu autiste comme tant d’autres. La famille crée un collectif, prend un avocat, et porte cela  devant la justice. Le jeune homme a maintenant 16 ans (Yates Hazlehurst) bien sûr autiste, il n’arrivera jamais à se débrouiller seul.

Donc, ils sont une première fois déboutés par la justice et font appel du résultat et portent l’affaire devant le tribunal fédéral. Et là, ils ont un homme providentiel le DR William Thompson qui fait partie du CDC et qui accuse ces collègue et patron d’avoir détruit des résultats incriminant le vaccin ROR (qui contient du mercure mais aussi de l’aluminium) et les risques réels d’autisme et autres maladies neurologiques. 

En 2015, manifestement par sursaut de conscience, le dénonciateur du CDC, William Thompson, a dit ceci au député Posey du Congrès: « En tant que maître de recherches au CDC, après avoir fait une étude sur le lien entre les vaccins et le taux d’autisme chez les petits garçons noirs, lui et ses collègues ont programmé une réunion pour détruire les documents se rapportant à l’étude. »

Les avocats adverses ont tout fait pour que son témoignage ne soit pas pris en compte.  Car comme il travaille encore au CDC, il a une sorte de clause qui lui interdit de parler en gros, et je pense aussi que sa vie est menacée. De plus les coauteur de l’étude Coleen Boyle et Frank DeStephano sont tous deux des docteurs haut placé au CDC dans la sécurité des vaccins. Ils l’ont aidé à détruire l’étude de 2004 sur les implications du vaccin ROR et autisme, mais ne souhaitent pas témoigner.

A l’heure actuelle, le Dr thompson a pris un Avocat spécialisé dans ces affaires-là, de personnes travaillant pour l’administration et qui découvrent des malversations, falsifications, destructions de preuves etc. Mais dans son cas, il n’est pas sûr que cela aille très loin car il faut porter plainte contre son propre patron Le CDC. Et ni le Congrès bien qu’ayant mentionné qu’ils feraient une enquête n’iront au bout des choses et même s’ils le font, y aura-t-il une séance publique où tout serait dévoilé, non j’en doute. Ils ont trop peur, car cela remettrait en cause toutes leurs anciennes études, et porterait un sérieux coup de froid à l’intégrité du CDC.

En tout cas, c’est quand même le silence global sur la planète à propos de ce sujet. NI les médias, ni le Congrès américains, et encore moins le CDC ne veut que celle-ci ne s’ébruitent.

C’est pour cela que je souhaite vivement que vous partagiez mon petit article, en dessous se trouve l’article de Jon Rappoport (en américain) sans qui je n’aurais pas eu vent de cette histoire. Et prenez le temps d’aller sur le site du film documentaire de Vaxxed  [1]Je vais essayer de trouver le film. Lire aussi l’article suivant En Français: Sachez aussi que Robert de Niro à fait la présentation du film Vaxxed ou il défend le film [2]


By Jon Rappoport
Here are the bones of the story. For the first time in 30 years, a vaccine-damage case has gone before a court judge. Lawyers for a 16-year-old autistic boy are suing a medical clinic for administering vaccines that brought about the autism. The CDC, of course, denies any connection between vaccines and autism. But one of its own long-time researchers, William Thompson, has publicly confessed to fraud in that area. Thompson states that he and his colleagues concealed research data that would have shown the MMR vaccine and mercury-laden vaccines do cause autism. The lawyers for the 16-year-old boy want to bring in Thompson to testify about what he knows. The CDC has said NO. The head of the CDC, Thomas Frieden, states, « Dr. William Thompson’s deposition testimony would not substantially promote the objectives of CDC or HHS [the Department of Health and Human Services]. »
Well, he’s right, because the CDC is the PR arm of the vaccine industry. The CDC is a major purchaser of vaccines for the US federal government. If this boy won his case, other cases would follow. The potential monetary exposure in judgments? A trillion dollars or more.
Ecowatch.com has the details:
« The medical malpractice case seeking Dr. Thompson’s testimony is on behalf of 16-year-old Yates Hazlehurst. The lawsuit alleges that Yates is autistic as a result of vaccine injuries, which occurred when the vaccines were improperly administered in 2001. Because of the Vaccine Injury Compensation Act of 1986 (VICA), Hazlehurst v. The Jackson Clinic is the only vaccine injury case that has gone to any U.S. court in 30 years. »
« Dr. Thompson wants to reveal the scientific fraud and destruction of evidence that took place in the studies that he co-authored. However, in accordance with the Whistle Blower Protection Act and other federal regulations, Dr. Thompson can not testify under oath without the permission of the director of the CDC, Dr. Thomas Frieden. »
« The request on behalf of Hazlehurst specifically relates to the issue of causation, i.e. the issue of whether vaccines can cause autism, which the State of Tennessee Circuit Court Judge found to be both relevant and a proper basis for seeking the deposition of Dr. Thompson. »
« Judge Acree ordered on Feb. 5 that Dr. Thompson should be deposed. Following Judge’s Acree’s ruling, Smith [Bryan Smith, the boy’s attorney] filed a formal request to CDC to make Thompson available for deposition and trial testimony. »
« On Sept. 22, in a letter from CDC Director Thomas Freiden, CDC denied Smith’s request. Smith explained that ‘this denial was a disappointment but not a surprise, since the inescapable implication of Dr. Thompson’s testimony is that the agency fraudulently altered the science to undermine autism cases worth potentially $1 trillion in compensation ordered by Congress’. »
« Smith and Kennedy [Robert F Kennedy, Jr., the boy’s other attorney] plan to immediately appeal the CDC’s denial to federal court. »
William Thompson, the CDC whistleblower, is the subject of the film Vaxxed. Thompson has admitted publicly that he and his CDC colleagues literally threw damning data into a garbage can, to avoid reaching the conclusion, in a 2004 study, that the MMR vaccine raises the risk of autism in children.
His testimony in court would be explosive, to say the least.
Since he is still employed by the CDC, his bosses can keep him out of court. They can muzzle him. They can threaten him. No doubt, Thompson has also signed non-disclosure agreements with the Agency.
How far would the federal government go to silence Thompson, who could open a Pandora’s box containing a trillion dollars in potential judgements? All the way is the obvious answer.
The implications of Thompson’s testimony involve much more than money: the massive destruction of lives through vaccinations. That is ultimately the crime of crimes at the bottom of the cover-up.
And the CDC would be rightly seen as a primary agent in both the crimes and the cover-up.
If the US Department of Justice had any sense of honor, or courage, scores of CDC employees would be in jail right now.
And if major media outlets had any sense of honor, or courage, they would be swarming all over the CDC, hammering on many employees and obtaining confessions from them, releasing the rank truth about vaccines from the Agency’s offices and labs of shame.

Autre article lié à ce sujet:
My previous article, « CDC commits new vaccine-autism crime, » details the CDC’s refusal to allow its own researcher and chief whistleblower, William Thompson, to testify in a court case involving a boy who was severely damaged by vaccinations.
Therefore, it’s time to remember William Thompson—again. Here are excerpts from two articles I wrote before the stunning film Vaxxed was released. Vaxxed is all about Thompson’s revelations and their implications.
(August 2015)…William Thompson, long-time CDC researcher, publicly admitted he hid evidence that indicted the MMR vaccine for its connection to autism.
It’s been a year since Thompson publicly accused his colleagues at the CDC of doing the same thing. Two of those colleagues, Frank DeStefano and Collen Boyle, are high-ranking CDC executives in the area of vaccine safety.
During this past year, mainstream reporters and defenders of the realm have taken two approaches: silence; and vague claims that Thompson’s statements are false.
Both of these approaches are slimy and disingenuous, because the man we want to hear from is Thompson himself. And we have not.
We want to hear from him in a public setting, in front of a hearing where he can speak at length, where he can fill in details, where he can air all his claims without censorship.
At the moment, the possibility of such a hearing is remote, because the US Congress is bought and sold.
Short of a hearing, we want Thompson to sit down with a reporter and speak on camera, extensively, and submit himself to questions.
He has said he will not do this. He and his lawyer, Rick Morgan, know there are a number of reporters who will do a proper interview, without edits. I could easily name a dozen reporters who would conduct an in-depth interview, live, online, for the whole world to see.
What if there never is a full-blooded open Congressional hearing? What then? Will Thompson maintain silence for the rest of his life?
More is at stake here than the danger of the MMR vaccine. The CDC has done hundreds of key studies on vaccine safety. They are all thrown into doubt by Thompson’s assertion— recently quoted by Congressman Bill Posey on the floor of the Congress—that Thompson and his colleagues brought a garbage can into a CDC office and threw out documents that would have shown the MMR connection to autism.
This speaks of a massive indifference to human life and safety.
Thompson should also know, and certainly does know, that Congressional hearings have a way of soft-pedaling accusations against government agencies. There is no guarantee that, in such a setting, he would be able to air his confession and his grievances in full.
Whereas, in an interview with independent investigators/reporters, he would have complete latitude. Time constraints would not apply. He would be asked for many, many details. The full story, from his point of view, would emerge.
It is my conclusion that Thompson entered into an arrangement with his bosses at the CDC. After his public confession of a year ago, it was too late to put the genie back in the bottle and cork it. But damage control could be undertaken.
Thompson could say (and he did) that he was willing (and only willing) to work with Congress to present the truth. His CDC bosses were confident they could, with the help of powerful friends in government and in the pharmaceutical industry, prevent Congressional investigation and exposure.
And if Thompson maintained silence otherwise, refusing to talk to reporters, he would be off the hook.
The CDC assured Thompson that he could continue to work for them and retire and receive his full pension.
That’s my conclusion. If I’m in error, let Thompson or his lawyer, Rick Morgan, correct me.
Beyond Thompson’s public confession, there are taped phone calls between him and Brian Hooker and Andrew Wakefield. In these fragments, Thompson expresses his outrage about the use of mercury in vaccines. He makes other damning statements about vaccines.
These statements should also be the springboard for an in-depth interview with Thompson, on camera.
Then there is the matter of a 2004 letter Thompson wrote to the head of the CDC, Julie Gerberding. He informed Gerberding that he had data about the MMR vaccine that was very sensitive and troubling. He was surely referring to the suppressed truth about the MMR-autism connection. Thompson was about to present these data at a major CDC vaccine conference
Apparently, Gerberding never answered the letter and instead stonewalled Thompson. His presentation was cancelled. But some five years later, when she left the CDC, Gerberding went to work for Merck as the president of their vaccine division…
And Merck does, in fact, manufacture the MMR vaccine.
What are the odds that this potential stick of dynamite would be permitted to explode during an open Congressional hearing, with Gerberding on the stand under oath?
The likelihood is on the level of the full moon turning into a cowboy on a horse in full view of the whole world.
So we have the silence of the Congress, the silence of the major media, and the silence of Thompson himself.
I have no doubt he fears for his life. On the other hand, can he maintain invisibility forever?
At stake is the severe neurological damage caused by the MMR and other vaccines.
The pretense of major media in all this is preposterous. After 30 years of working as a reporter, I know what makes a story. I know that a major researcher (which Thompson is) at a major government agency (the CDC), admitting to gross fraud in an area as charged as vaccines, is, without further ado or parsing, a blockbuster, a page-one headline. There is absolutely no doubt about it.
We aren’t talking about somebody coming in from the outside and claiming the CDC is cooking their research books. No, this is a house man, a valued member of the research club, blowing the whistle on himself and his highly placed colleagues, at considerable risk to himself.
This is already a huge story, without taking another step.
To achieve the stunning media silence, there was active repression and widespread collusion and pressure, and lies told and excuses made.
In retrospect, we can understand why a major push for mandatory vaccination has been launched. Thompson was cutting close to the bone with his revelations. Alternative news sites were bristling with stories exposing the dangers of vaccines. The powers-that-be decided it was time to double down.
It was time to overwhelm the noise and go all-out. It was time to pass new laws eliminating vaccine exemptions, and it was time to hurl waves of vicious accusations against truth tellers.
The Thompson case remains in limbo. Will he ever speak out and spill all the secrets? Will he emerge from the shadows?
This isn’t over. It’s far from over.
—here is my follow-up article about Thompson—
Bombshell: CDC destroyed vaccine documents, Congressman reveals; CDC whistleblower case is back (July 2015)
« …the [CDC] co-authors scheduled a meeting to destroy documents related to the [MMR vaccine-autism] study.  The remaining four co-authors all met and brought a big garbage can into the meeting room and reviewed and went through all the hard copy documents that we had thought we should discard and put them in a huge garbage can. » (William Thompson, CDC researcher)
On July 29, US Congressman Bill Posey made his last stand on the floor of the House. Granted five minutes to speak, he laid bare the lying of the CDC in a now-famous 2004 study that exonerated the MMR vaccine and claimed it had no connection to autism.
« No connection to autism » was the lie.
Congressman Posey read a statement from long-time CDC researcher William Thompson, one of the authors of the 2004 Pediatrics study designed to determine, once and for all, whether the Measles-Mumps-Rubella vaccine could cause autism.
Thompson saw and participated in violating the protocol of the study. He helped his co-authors destroy documents that would have shown an MMR-autism link.
Of note: two of the CDC researchers on the infamous 2004 study, who according to Thompson, destroyed vital documents, are Coleen Boyle and Frank DeStephano. They are both high-ranking executives at the CDC in the area of vaccine safety.
This calls into question every single CDC study, under their tenure, that claims vaccines are safe.
CDC whistleblower Thompson’s statement, which Posey read on the House floor, includes this bombshell: « However, because I [Thompson] assumed it [destroying the documents] was illegal and would violate both FOIA and DOJ requests, I kept hard copies of all documents in my office and I retained all associated computer files. I believe we intentionally withheld controversial findings from the final draft of the Pediatrics paper. »
Thompson has the smoking-gun documents. So does Congressman Posey. I believe others do as well.
There are lawsuits to be filed. Eleven years have passed since the CDC committed its crime of concealing the MMR vaccine-autism connection. How many parents, never informed of the truth, have permitted their children to receive this vaccine? How many children have been struck down by the vaccine?
The lawsuits should be filed against the CDC and the individual authors of the 2004 study. Lawyers must depose every CDC employee who had knowledge of the crime.
And what about the fact that the MMR vaccine is one of the shots that has been mandated, by law, in California, in other states, and in Australia? Mandating neurological destruction of children is a crime that must be investigated and punished. If these states (and other countries) insist on keeping the MMR on their schedules, they are guilty parties.
Understand what we are dealing with here, in terms of public exposure: the author of a peer-reviewed and published study; the author who has worked for many years at the CDC; the author who participated in destruction of vital documents; the author has come forward and admitted his crime and the crime of his colleagues. This kind of confession never happens.
But it did happen.
And this story and what it means must not die, no matter how major media outlets try to spin it or ignore it.
Parents who are, in ignorance, allowing their children to receive the MMR vaccine, must be informed. They must know what is going on. They must know the danger to their children.
Australia, Canada, England, New Zealand, Germany, France, India, China, South Africa…wherever the MMR vaccine is given…parents must be made aware they’re gambling with their children’s lives.
Government officials anywhere in the world who make this continuing crime possible are liable.
So are manufacturers of the MMR.
—end of article—
My final comments for now: William Thompson retained the services of a well-known whistleblower attorney, Rick Morgan, in 2014. Because Thompson admitted to a crime then, and also accused several of his colleagues of the same crime (gross fraud), he was blowing a whistle. But notice that his lawyer hasn’t filed a whistleblower lawsuit against the government. Why not?
Usually, those suits are filed when an employee of a corporation receiving a federal contract observes cheating, lying, falsification in the work of his company, and alerts the government that its money is being wasted.
But here we have a government employee, Thompson, accusing his own government agency of a crime. A suit could be filed, but the chances of it moving forward are very slim, because the Dept. of Justice, without giving a reason, can simply decide to let the matter drop. Then it’s dead in the water.
Thompson knows this. So does Rick Morgan, his lawyer. The « whistleblowing » situation here is all about protecting Thompson from government retaliation, in the form of firing, possible penalties for violating non-disclosure agreements, and cancelation of his pension.
From available evidence, no lawsuit against the government is planned. Thompson has said he would work with Congress, if an investigation and hearing were launched. But that’s it. Other than that, he states he will remain silent. Presumably, he believes that Congress could give him protection from government retaliation.
More likely, as I’ve stated above, Thompson believes he will never have to break his silence again, because a Congressional investigation will never get off the ground.
Guilt-ridden in 2014, and realizing his confessional phone conversations with Brian Hooker and Andrew Wakefield had been taped, he stepped out into the light for a brief moment, and then retreated into the shadows.
That’s where he stays; a self-confessed felon, having accused his colleagues of the same felony, isolated, still working at CDC (now in the HIV/AIDS unit), miles away from anything having to do with vaccine safety.
Unless a federal judge in a case involving vaccine damage orders him to testify to what he knows, Thompson will make no public appearances. Even if a judge does issue that order, the CDC will do everything possible to deny Thompson a day in court. The ensuing inter-branch wrangle could go on for years.
This is why the film, Vaxxed, is so important. It does what Thompson would do, if he threw caution to the winds. The film lays out the case for intense corruption at the CDC vaccine section. In the process, it exposes sick government manipulations on behalf of the medical cartel that mark our time.
Endnotes:
  1. le site du film documentaire de Vaxxed  : http://vaxxedthemovie.com/
  2. Sachez aussi que Robert de Niro à fait la présentation du film Vaxxed ou il défend le film : http://reseauinternational.net/robert-de-niro-et-lautisme-un-terrible-drame-de-lintimidation/

Source URL: http://neptunya.fr/le-cdc-detruit-les-preuves-de-correlation-entre-lautisme-et-le-vaccin-du-ror/


Débat sur les vaccins : l’intoxication a déjà commencé ! Par Henri Joyeux

by Neptunya | 3 septembre 2015 9 h 30 min

Le sujet des vaccinations est d’une très grande importance pour les familles.

Il est hors du champ politique. Il s’agit de la santé de nos enfants, les 820 000 qui sont nés cette année, les 820 000 qui vont arriver et bien plus encore. Lire la suite

Source URL: http://neptunya.fr/debat-sur-les-vaccins-lintoxication-a-deja-commence-par-henri-joyeux/


À propos des vaccins, Une tempête médiatique qui aurait dû permettre un vrai débat Par Henri Joyeux

by Neptunya | 2 juillet 2015 15 h 59 min

header-joyeux[1]Vous êtes près de 700 000 à avoir signé la pétition concernant les vaccins.

Vous n’êtes pas plus que moi contre les vaccins dont vous connaissez à travers l’histoire de la médecine les bienfaits.

Il ne s’agit donc pas d’être systématiquement contre les vaccins, vous l’avez compris, contrairement à ce que l’on veut vous faire croire.

Il s’agit de faire savoir de quels vaccins nos enfants et petits enfants ont vraiment besoin. Un vrai débat s’impose hors des lobbies ou des experts patentés.

Je reçois beaucoup de demandes de conseils et réponds au maximum d’entre elles pour rassurer face à une tempête médiatique savamment orchestrée afin de convaincre les parents qu’il faut vacciner tous les enfants sans discuter.

Ainsi si votre enfant n’est pas vacciné, il n’entrera pas à la crèche ou ne sera pas accepté à l’école, car il risquerait de contaminer ses camarades pourtant vaccinés. Comment votre enfant non vacciné pourrait-il contaminer ses camarades vaccinés ? À moins que le vaccin ne soit pas efficace ! ?

Il n’est pas nécessaire d’être vaccinologue ou épidémiologiste pour comprendre ce qui se passe.

Le débat est déjà faussé par la ministre de la Santé et le Conseil de l’ordre des médecins

Marisol Touraine, économiste et ministre de la Santé a refusé le débat que je lui ai proposé. Elle s’est basée sur des racontars pour me traiter de « médecin rétrograde  » parce que j’ai dit et maintiens qu’il n’est pas nécessaire sauf exception de vacciner un enfant de 2 mois contre l’hépatite B et à 9 ans – garçons et filles – contre le cancer du col de l’utérus. Si ce dernier vaccin est imposé dans le domaine scolaire, qui sera responsable en cas de complications : l’éducation nationale, l’État, ou les parents ?

La vaccination contre le cancer du col exigeait dès sa mise sur le marché trois injections successives ; curieusement elles sont passées à deux, et désormais peut être une seule au prix total de 111,52 EUR pour le Cervarix concurrent du Gardasil à 123,44 EUR.

Qui et que croire quand on sait que la couverture vaccinale n’atteint pas toutes les souches virales ? En plus certains pensent qu’il faudra peut-être renouveler le vaccin quand la vie sexuelle va commencer.

À propos des adjuvants dans les vaccins pour enfants, Marisol Touraine, avant d’être ministre, tenait curieusement des propos identiques aux miens et faisait à juste titre part de ses inquiétudes :

 « De nombreuses études ont ainsi alerté sur le possible potentiel cancérigène et perturbateur endocrinien des sels d’aluminium. […] La nature des adjuvants utilisés dans leur fabrication doit faire l’objet d’une attention particulière et doit être communiquée aux familles afin qu’elles soient pleinement informées. Elles doivent également avoir le choix de faire procéder aux vaccinations obligatoires par des vaccins sans sel d’aluminium, d’autant plus que cela était le cas jusqu’en 2008. [1] »

Quant au Conseil de l’ordre des médecins, il m’a averti, il y a quelques jours par un tweet (!?) qu’il portait plainte contre ma personne et les journaux ont repris en chœur les ragots de la ministre et me harcèlent de questions auxquelles je réponds en partie dans cette lettre.

Le Conseil de l’ordre des médecins (CNOM), au lieu de donner une information adéquate au grand public, de demander aux laboratoires de re-fabriquer le vaccin DTP sans danger, sans formaldéhyde et sans aluminium, me convoque devant son tribunal disciplinaire. Je m’y rendrai évidemment et donnerai à la sortie les informations aux médias très demandeurs d’un vrai débat pour une juste information.

Je me pose déjà au moins une question : le CNOM serait-il proche et aux ordres de la ministre et de ses conseillers ?

Ne vous laissez pas abuser

Aujourd’hui, en France, seul est disponible le vaccin hexavalent qui est censé éviter diphtérie, tétanos et polio et en plus l’hépatite B, la coqueluche et l’haemophilus. Or si la vaccination contre les 3 maladies évitées par le vaccin DTP est obligatoire, les vaccinations contre les 3 autres ne le sont pas. Pas plus que celles contre les virus responsables éventuellement de cancers du col de l’utérus et même de cancers de la zone ORL.

Les parents n’ont donc pas le choix : ils n’ont que le vaccin hexavalent à leur disposition. Et s’il y a le moindre problème qui sera responsable ? On pourra leur dire : « Vous n’étiez pas obligés de faire vacciner votre enfant contre hépatite, coqueluche et haemophilus ! » 

Ainsi on impose aux parents les vaccins hexavalents, produits par les laboratoires Pasteur (Hexyon) ou par GSK (Infanrix Hexa). Les deux contiennent de l’aluminium, sans formaldéhyde officiellement, avec un résidu selon d’autres sources, preuve que ce formaldéhyde cancérigène n’est pas vraiment nécessaire. Ils coûtent chacun près de 50 EUR.

Je ne suis pas contre le fait que les laboratoires gagnent bien leur vie pour faire avancer la science des médicaments, mais est-il juste qu’ils exploitent l’ignorance et la peur ? Leur lobbying au niveau de l’Europe est très bien mené aux dépens des familles et de l’assurance maladie qui augmente chaque jour davantage son déficit abyssal, d’où l’augmentation considérable des impôts. Est-il raisonnable et éthique que les laboratoires fassent leurs choux gras sur le dos de l’État et des familles ?

Pas de métaux lourds dans un vaccin administré à un nourrisson de 2 mois

Les médias n’ont pas pu cacher l’extrême gravité de l’histoire médicale récente de la petite Ayana qui à 7 mois est dans le coma depuis le 6 mai après avoir été vaccinée à l’InfanrixHexa, (il contient la néomycine à laquelle l’enfant a pu être allergique) et au Prévenar 13 contre le pneumocoque. Les deux vaccins contiennent de l’aluminium qui n’a rien à faire dans le corps d’un nourrisson de 2 mois.

À propos de l’aluminium

En outre, du fait de la situation de pénurie actuelle en vaccins coquelucheux, le Haut conseil de santé publique a recommandé (avis du 25 février 2015 et du 11 mars 2015) que le vaccin Hexyon soit rapidement disponible sur le marché français. Pour faire peur il n’y a pas mieux.

À propos du mercure

Dans les années 90 le Thiomersal contenant du mercure était utilisé comme adjuvant. Il est fortement suspecté aujourd’hui d’être responsable d’une maladie de plus en plus fréquente chez les enfants : l’autisme. Cet adjuvant a été retiré ou réduit à l’état de traces (≤ 1 μg/dose) dans tous les vaccins recommandés chez les enfants de moins de 6 ans.

La récente étude cas-contrôles [3] sur 5 ans de 79 singes macaques répartis en six groupes de vaccination pour rechercher d’éventuels troubles autistes, n’a pas grande valeur même si elle n’a pas montré de troubles chez les singes jusqu’à l’âge de 5 ans. En effet l’autisme n’existe pas chez les primates et nous ne pouvons pas extrapoler le comportement humain sur une autre espèce.

Qu’attendent les parents ?

Tout simplement la fabrication au plus vite d’un DTP sans adjuvant. Que les fabricants se mettent au travail et nous disent quand ce vaccin trivalent sera en pharmacie. Ils sont curieusement muets.

Et ainsi tous les enfants pourront être vaccinés comme l’État le leur impose. Le cas effroyable de l’enfant décédé de diphtérie en Espagne démontre plus que jamais la nécessité d’un vrai débat que les familles réclament à cor et à cris.

Selon le sondage Odoxa de début juin, 87% des Français estiment que les vaccins peuvent être utiles. Je me range parmi eux tout en sachant distinguer les populations d’enfants, d’adolescents et d’adultes qui en ont le plus besoin.

Je reste donc à la disposition des familles et des enfants pour leur meilleure santé.

Pour l’instant, continuez à faire signer la pétition autour de vous, c’est la seule solution pour faire bouger les pouvoirs publics et les laboratoires très attentifs à leurs intérêts respectifs. 

La pétition se trouve sur le site de l’Institut pour la Protection de la Santé naturelle (IPSN) : http://petition.ipsn.eu/penurie-vaccin-dt-polio/message.php[2] 

Bien cordialement à tous,

Professeur Henri Joyeux


Sources :
[1] Lettre du 20 avril 2012 de Mme la députée Marisol Touraine à Monsieur Didier Lambert administrateur de l’association E3M pendant la campagne présidentielle

[2] Utilisation du vaccin hexavalent Hexyon® pour la vaccination des nourrissons[3], Haut Conseil de la Santé Publique

[3] Dórea, J. G. (2011). Integrating experimental (in vitro and in vivo) neurotoxicity studies of low-dose thimerosal relevant to vaccines. Neurochemical research, 36(6), 927-938[4]

Endnotes:
  1. [Image]: http://neptunya.fr/wp-content/uploads/2014/04/header-joyeux.jpg
  2. http://petition.ipsn.eu/penurie-vaccin-dt-polio/message.php: http://clic.sante-nature-innovation.fr/t/EQ/8Nw/_xE/ABdEYA/AAIcTw/MTAxMjUzfGh0dHA6Ly9wZXRpdGlvbi5pcHNuLmV1L3BlbnVyaWUtdmFjY2luLWR0LXBvbGlvL21lc3NhZ2UucGhwP3V0bV9zb3VyY2U9Sk9ZRVVYJmFtcDt1dG1fbWVkaXVtPXBldGl0aW9uJmFtcDt1dG1fY2FtcGFpZ249MjAxNTA2LTMwLVZEVA./AQ/8y2T
  3. Utilisation du vaccin hexavalent Hexyon® pour la vaccination des nourrissons: http://clic.sante-nature-innovation.fr/t/EQ/8Nw/_xE/ABdEYA/AAIcTw/MTAxMjUyfGh0dHA6Ly93d3cuZ29vZ2xlLmNoL3VybD9zYT10JmFtcDtyY3Q9aiZhbXA7cT0mYW1wO2VzcmM9cyZhbXA7c291cmNlPXdlYiZhbXA7Y2Q9MSZhbXA7Y2FkPXJqYSZhbXA7dWFjdD04JmFtcDt2ZWQ9MENCNFFGakFBJmFtcDt1cmw9aHR0cCUzQSUyRiUyRnd3dy5oY3NwLmZyJTJGRXhwbG9yZS5jZ2klMkZUZWxlY2hhcmdlciUzRk5vbUZpY2hpZXIlM0RoY3NwcjIwMTUwMjIwX3ZhY2Nub3Vycmlzc29uc3BsYWNlaGV4eW9uLnBkZiZhbXA7ZWk9b0EtUlZjWExHY1hUVTlTSWpjQUImYW1wO3VzZz1BRlFqQ05ITDJBTndSMlZsRTBLRzdlRmpWQ1Z4LWVUS2hnJmFtcDtzaWcyPUtfYlVkTzh4LUZRMWd0dVNjLXVnRFEmYW1wO2J2bT1idi45Njc4MzQwNSxkLmQyNA./AQ/w28n
  4. Dórea, J. G. (2011). Integrating experimental (in vitro and in vivo) neurotoxicity studies of low-dose thimerosal relevant to vaccines. Neurochemical research, 36(6), 927-938: http://clic.sante-nature-innovation.fr/t/EQ/8Nw/_xE/ABdEYA/AAIcTw/AAGLsw/AQ/-X0h

Source URL: http://neptunya.fr/a-propos-des-vaccins-une-tempete-mediatique-qui-aurait-du-permettre-un-vrai-debat-par-henri-joyeux/


L’arnaque de la vaccination, petit rappel

by Neptunya | 9 avril 2015 10 h 06 min

Lire la suite

Source URL: http://neptunya.fr/larnaque-de-la-vaccination-petit-rappel/


Ils risquent la prison pour avoir refusé de vacciner leurs enfants Par Fabienne Cosnay Europe 1

by Neptunya | 10 octobre 2014 11 h 20 min

vaccin[1]L’INFO. Parce qu’ils refusent de faire vacciner leurs enfants, ils sont accusés de maltraitance et risquent deux ans de prison assorti de 30.000 euros d’amende. Samia et Marc Laurèle comparaissent jeudi après-midi devant le tribunal de grande instance d’Auxerre.Signalement au parquet. Les parents ont été signalés à la Protection maternelle et infantile par un pédiatre du centre hospitalier où ils avaient fait la visite des neuf mois de leur fille aînée. Le service du conseil général les a d’abord convoqués avant de faire à son tour un signalement au parquet. Leurs deux enfants, une fillette de trois ans et un nourrisson de quinze mois, ne sont pas vaccinés contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP) pourtant obligatoire en France pour les enfants. La preuve de ces vaccinations est en principe exigée pour l’inscription des enfants à la crèche ou à l’école. Ils risquent la prison pour avoir refusé de vacciner leurs enfants

>>> LIRE AUSSI – Vaccins : qui y comprend quelque chose ?[2]

Samia et Marc Laurèle refusent d’être assimilés à des parents irresponsables. Adeptes des médecines douces, ils ont décidé de ne pas vacciner leurs enfants car, selon eux, le risque d’effets secondaires est trop important. « Il y a des études sérieuses qui sont menées aujourd’hui et qui prouvent que les vaccins peuvent rendre malades nos enfants plus que les protéger ». « Il y a des adjuvants (dans ces vaccins) comme le mercure et l’aluminium qui sont dangereux », confie la maman à France Info. Leur cas n’est pas isolé. En France, entre 3% et 5% des enfants ne sont pas vaccinés contre le tétanos, la poliomyélite et la diphtérie.

« Pas dans l’anti-vaccin primaire ». « Ils ne font pas dans l’anti-vaccin primaire, ils n’appartiennent à aucune structure, aucune secte. Les vaccins, d’accord, mais sans adjuvants », explique Me Emmanuel Ludot, leur avocat, qui posera une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) à l’audience. « Je vais très certainement obtenir la saisine du Conseil constitutionnel pour savoir si l’on peut imposer un vaccin ».

Choix sociétal. La vaccination obligatoire pour les enfants revient régulièrement sur la table. Le 15 septembre, le Haut Conseil de la santé publique, instance chargée de conseiller et orienter le gouvernement sur les questions de santé, avait dénoncé une politique vaccinale devenue illisible. La France est le seul pays en Europe avec l’Italie à imposer des vaccins. Or, dans les autres pays de l’UE qui pratiquent une politique vaccinale plus volontariste, plus de 90% de la population se fait vacciner sans obligation. Sans se prononcer ni pour le oui, ni pour le non, le Haut Conseil de la Sécurité publique demandait donc qu’un débat public soit ouvert, pour clarifier les choses et décider du maintien ou pas des vaccinations obligatoires en France. Il s’agit « d’un choix sociétal méritant un débat que les autorités de santé se doivent d’organiser », insistait l’instance sanitaire.

Une "épidémie majeure" de chikungunya aux Antilles

Touraine exclut tout débat. Mais le ministère de la Santé n’entend pas rouvrir ce débat. « Les vaccins, c’est absolument fondamental pour éviter les maladies », a indiqué Marisol Touraine jeudi sur iTélé. « Il y a un mouvement qui me préoccupe en France de méfiance, de défiance même vis-à-vis des vaccins (…) La liberté s’arrête là où commence la santé publique et la sécurité de l’ensemble de la population », a martelé la ministre.

http://neptunya.fr/category/sante-humaine-et-animale/vaccination/

Endnotes:
  1. [Image]: http://neptunya.fr/wp-content/uploads/2014/02/vaccin.jpg
  2. >>> LIRE AUSSI – Vaccins : qui y comprend quelque chose ?: http://www.europe1.fr/sante/vous-ne-comprenez-rien-aux-vaccins-de-vos-enfants-c-est-normal-2231667

Source URL: http://neptunya.fr/ils-risquent-la-prison-pour-avoir-refuse-de-vacciner-leurs-enfants-par-fabienne-cosnay-europe-1/


Dossier: Prévenir le cancer de l’utérus par un geste simple. Et tout ce qu’il faut savoir pour éviter le papillomavirus et les autres maladies qu’il provoque

by Neptunya | 10 octobre 2014 9 h 05 min

dossier[1]Notre pétition au sujet des vaccins contre les papillomavirus circule désormais dans toute l’Europe !
Nous avons déjà « explosé » notre objectif, avec plus de 315 000 signatures en moins de quinze jours, un succès COLOSSAL.
Les Autorités de Santé sont tétanisées face à ce raz-de-marée. C’est le moment de continuer notre assaut avec plus de détermination que jamais !
Continuez à faire circuler l’appel à pétition du Pr Henri Joyeux partout autour de vous. Et bien sûr, merci de signer vous-même[2] si vous ne l’avez pas encore fait. Le mur du mensonge est en train de se fissurer !! Aidez-nous à jeter la pleine lumière sur ce qui pourrait être le futur « scandale des vaccins contre le papillomavirus ».
Et dans tous les cas, protégez les enfants dont vous avez la responsabilité. Votre médecin vous proposera,

ou à votre enfant peut-être, de vous faire vacciner. Et il n’est jamais facile de répondre à un thérapeute qui sait se faire convaincant, par exemple en vous culpabilisant.C’est pourquoi je vous invite à lire et à garder le dossier que propose le Pr Henri Joyeux sur le sujet. C’est un document de 9 pages, très bien fait, qui explique clairement les données du problème et répondra certainement à beaucoup de vos questions.

C’est un dossier qu’il propose gratuitement en raison de l’importance et de l’urgence du sujet. Je profite donc de ce mail pour le remercier du fond du cœur pour ce texte et son engagement courageux.

Prévenir le cancer de l’utérus par un geste simple.
Et tout ce qu’il faut savoir pour éviter le papillomavirus et les autres maladies qu’il provoque.
Endnotes:
  1. [Image]: http://neptunya.fr/wp-content/uploads/2014/10/dossier.jpg
  2. merci de signer vous-même: http://clic.institutprotectionsantenaturelle.eu/t/EQ/Ybg/aE8/ADKPlQ/AAbVQA/NDY5MTZ8aHR0cDovL3BldGl0aW9uLmlwc24uZXUvcGFwaWxsb21hdmlydXMucGhwP3V0bV9zb3VyY2U9SVBTTiZhbXA7dXRtX21lZGl1bT1OZXdzbGV0dGVyLWdyYXR1aXRlJmFtcDt1dG1fY2FtcGFpZ249MjAxNDEwLTA5LUhQVl9WZFQ./AQ/tmbC

Source URL: http://neptunya.fr/dossier-prevenir-le-cancer-de-luterus-par-un-geste-simple-et-tout-ce-quil-faut-savoir-pour-eviter-le-papillomavirus-et-les-autres-maladies-quil-provoque/


Le (futur) scandale des vaccins contre le cancer du col de l’utérus

by Neptunya | 18 septembre 2014 6 h 04 min

header-joyeuxVoici ce qu’il faut savoir sur ces vaccins mis sur le marché dès 2006 :
Ces vaccins sont évidemment une très belle affaire de business pour deux laboratoires internationaux, Merck aux USA associé à Sanofi Pasteur en Europe pour le Gardasil (prévision de 2 milliards de dollars de vente), et GlaxoSmithKline pour le Cervarix. Les innombrables publicités, y compris vers le grand public, en témoignent: Lire la suite

Source URL: http://neptunya.fr/le-futur-scandale-des-vaccins-contre-le-cancer-du-col-de-luterus/