Archives de catégorie : Technologie

Linky enfin un Vrai filtre CPL passe-bas dans la bande CENELEC-A disponible.

Filtre CPL Linky Strike Spica 40A -70dB CENELEC A Bonsoir ou bonjour à tous, Une fois n’est pas coutume, enfin une bonne nouvelle concernant le linky. Ne pensez pas que des pierres feront le nécessaire pour ne pas transmettre vos données en cpl vers le concentrateur du quartier puis Enedis. Mais, elles ont effectivement le pouvoir (et rien de magique là-dedans) d’assainir au niveau des ondes votre intérieure. Mais le coût pour une maison est comment dire prohibitif. Donc, il y a un filtre et pas celui d’un ami bricoleur de Thierry Casasnovas, voir vidéo en ligne. Non ! Il est maintenant possible de s’équiper d’un filtre CPL passe-bas dans la bande CENELEC-A. Il ne bloquera pas les données heures pleines/creuses, juste toutes les autres… Mais nécessite la pose par un électricien, histoire de ne pas faire sauter l’installation ou de prendre le jus vous-même. Et certains ont déjà pris les devant en devenant partenaire de la société qui vend ces filtres. Les filtres coûtent entre 150 a 500 € + le coût de la pose par un électricien. Mais sachez que cela vaut le coup ! Anticipé et regardé dans l’avenir, genre 1 an ou 2 ! Un boum de personnes EHS et donc une demande grandissante pour des établissements et des maisons saines, pour habitation longue ou pour les vacances… Je vous laisse méditer…. Je pourrais vous en dire plus, mais je vais simplement vous laisser lire ce qui est écrit sur le blog du site internet POAL. À propos de ce site internet, il regroupe les communes qui ont osez dire NON à Enedis. Pas beaucoup  à ma connaissance. commune de france anti-linky commune de france anti-linky Mais pour être sûr vérifié, car dans la Drôme, il parle de 10 communes, or, il n’y en a plus que 8. Sachant que Valence a émit un arrêté qui n’est pas respecté et le Maire de Malissard a émit un arrêté et a fait machine arrière dans la foulé, mécontentement d’Enedis? Possible intimidation ? Allez savoir, les mystères d’Enedis son impénétrable. Enfin, sachez que s’il vous arrive un problème de santé avéré en lien avec les ondes émises par le linky, portez plainte contre votre Maire. Car, c’est à lui qu’appartiennent les compteurs dit intelligent. (c’est exactement ce que j’ai dit dans la lettre adressée à mon maire, j’espère qu’il ne nous arrivera rien, dans le cas contraire, je me ferais un plaisir de porter plainte contre lui!) Depuis peu, l’agence CEM-Bioprotect m’a contacté et proposé un partenariat, et je me suis dit pourquoi pas. En cliquant sur mon lien https://www.cem-bioprotect.com/,vous aurez un bon de réduction d’une valeur de 15 € utilisable pour la première commande ou mon code Parrain 13103410. Et moi, j’accumulerais des points qui me permettront plus tard de bénéficier d’une réduction aussi. Voilà vous savez tout. À bientôt ! Véro. Lire la suite

Imprimez l'article

Atlantico/ Highrise, l’outil de la CIA qui lit vos textos sur Android Par Éric Verhaeghe

Imprimez l'article

Wikileaks a le bon goût de révéler les arcanes d’Highrise, un outil développé par la CIA pour lire tous vos sms si vous utilisez Androïd. Le manuel d’utilisation est tout à fait instructif. Il explique que l’outil sert essentiellement à rediriger les sms vers les services de renseignement

L’activation de ce système suppose un déclenchement manuel après installation d’une application spécifique. Autrement dit, Highrise suppose une prise de possession à distance de votre téléphone par les services de renseignement qui procèdent alors à quelques manipulations à votre insu.

lire la suite sur le site Atlantico Continuer la lecture de Atlantico/ Highrise, l’outil de la CIA qui lit vos textos sur Android Par Éric Verhaeghe

Torrent9, le remplaçant des trackers Cpasbien et Smartorrent 2 et du site Zone-Téléchargement Par NextWarez.com

Imprimez l'article

Torrent9, le nouveau Cpasbien ?

Depuis la fermeture de Zone-Téléchargement lundi dernier, le très populaire tracker torrent Cpasbien a l’air de bientôt fermer, il n’est plus mis à jour. Une partie du site (les nouveaux films) redirige vers Torrent9, et l’ancien nom de domaine de Cpasbien (en .io) pointe directement sur Torrent9. Un changement qui n’est pas arrivé par hasard, nous pensons que l’objectif de l’équipe de Cpasbien est de tuer cette marque devenue trop visible aux yeux des ayants-droits. Difficile cependant de comprendre pourquoi la redirection n’est pas directe, comme c’est le cas avec Smartorrent. D’autant plus que le design de Smartorrent est très similaire à celui de Cpasbien.

Smartorrent est un autre tracker torrent public populaire qui redirige depuis plusieurs semaines vers Torrent9. Il est de notoriété publique que Smartorrent et Cpasbien sont gérés par les mêmes équipes. En redirigeant deux sites d’envergure vers Torrent9, ce dernier est sûr de connaitre un succès fulgurant, à l’heure où sont écrites ces lignes, le site est le 185ème site français le plus visité (il était 250ème trois jours plus tôt). http://nextwarez.com/torrent/ Continuer la lecture de Torrent9, le remplaçant des trackers Cpasbien et Smartorrent 2 et du site Zone-Téléchargement Par NextWarez.com

Dropbox-68 millions de mots de passe diffusés en ligne Par Gracie Roberts

Imprimez l'article

Toujours dans les hackers, on recommence.  Cette fois-ci ce n’est pas une fiction, mais bel et bien la réalité, Dropbox signale que 68 millions de mots de passe ont été diffusé en ligne. C’est une attaque massive et titanesque.  Les utilisateurs devraient toujours changer leur mots de passe. Car il y a toujours un risque de fuite. Je vous laisse lire l’article de Gracie Roberts à ce sujet: La fuite de données de Dropbox de 2012 est de retour, 68 millions de mots de passe diffusés en ligne. Continuer la lecture de Dropbox-68 millions de mots de passe diffusés en ligne Par Gracie Roberts

Solid Bike, le vélo imprimé en 3D à 50 000 euros BFMTV

 Anthony Morel présente, dans sa chronique Culture Geek du mercredi 27 avril 2015, un vélo unique au monde entièrement imprimé en 3D. Il s’agit du Solid Bike dont chaque pièce a été modélisée par ordinateur avant d’être sculptée, couche par couche, à base de fils de titane ultra-fins. On a ainsi obtenu un vélo léger, résistant et surtout entièrement personnalisable. Lire la suite

Imprimez l'article

Tesla : un système de conduite révolutionnaire le 9 octobre ?

Imprimez l'article

Le constructeur automobile américain Tesla promet de dévoiler une innovation majeure le 9 octobre prochain. Le PDG, Elon Musk, a posté un tweet annonçant une nouveauté liée à la lettre « D ». Jérôme Guillen, vice-pdt de la marque américaine, invité du Grand Talk sur 01netTV, s’explique sur cette annonce à venir. C’est l’histoire d’un phénomène. Un trublion californien qui, avec seulement 35.000 berlines produites en 2014, donne des sueurs froides aux gros bonnets du secteur. « Le fabricant automobile le plus important du monde », assure même sans rire l’analyste star de Morgan Stanley, Adam Jonas. Il n’est pas le seul financier électrisé par Tesla : avec 0,02% de part de marché mondiale, le champion de la voiture électrique, fondé par le milliardaire Elon Musk, est valorisé 35 milliards de dollars, soit autant que Renault, Peugeot Citroën et Fiat réunis. Une Tesla pour monsieur Tout-le-monde

Continuer la lecture de Tesla : un système de conduite révolutionnaire le 9 octobre ?

ENERGIE LIBRE DE DROIT : l’effet Dumas, une révolution ?

Reportage de l’événement + interview exclusive du chercheur. Le 7 avril 2014, à Joyeuse, en Ardèche, le chercheur indépendant Jean-Christophe Dumas dévoile son réacteur à résonance, au rendement surunitaire. Il le met à disposition du public en licence libre de droit. La révolution tant attendue pour l’énergie libre ? http://leblogdejc.com/effetdumas/ Lire la suite

Imprimez l'article

Naïo Technologies – Gaëtan Séverac vous guide sur le chemin de l’agriculture biologique

oz2Naïo Technologies est une jeune entreprise toulousaine fondée en 2011 par Gaëtan Séverac et Aymeric Barthes. Spécialisés en robotiques, les deux amis ont imaginé une machine capable de désherber… sans produit chimique ! Oz est, en effet, un robot qui enlève mécaniquement et automatiquement les mauvaises herbes en suivant tout seul les rangées cultivées. Il peut également être utilisé pour transporter les légumes lors des récoltes et tracter des charges. Le petit robot est guidé par un capteur laser et doté de quatre roues entraînées par des moteurs électriques qui lui confèrent une autonomie de quatre heures, le temps de désherber une surface d’environ un quart d’hectare. Avant de le lancer, l’agriculteur programme la longueur et la largeur des rangées, ainsi que la taille des cultures. Quand il a terminé la parcelle, Oz lui envoie un SMS ! Un vrai petit bijou de technologie au service d’une agriculture durable ! Naïo Technologies – Gaëtan Séverac vous guide sur le chemin de l’agriculture biologique Lire la suite

Imprimez l'article

Tata Mini CAT : la voiture à air comprimé

obpicned33z-450x264(A savoir que selon certaines sources, Karl Slym ne ce serait pas suicidé mais plutôt assassiné et les lobbys pétroliers n’y serait pas étrangés. Ce ne serait pas le premier à se faire suicider !!!) Alors que Karl Slym, directeur général du constructeur automobile indien Tata Motors, s’est suicidé la semaine dernière, on apprend que sa fameuse voiture Mini CAT pourrait bien arriver en Inde courant 2014. La Tata Mini CAT, dont nous vous avions parlé il y a deux ans, n’est plus un projet, mais bien une réalité. Prévue pour fin 2013, elle devrait finalement débarquer dans les rues indiennes cette année etqui sait, peut-être arriver en Europe. Cette voiture est une voiture à air comprimé, développée par l’ex-ingénieur de Formule 1 Guy Nègre de MDI basée au Luxembourg, qui utilise cet air pour pousser les pistons de son moteur et la faire avancer. La mini CAT coûterait aux alentours de 365 757 roupies en Inde soit un peu plus de 5000 euros ! http://www.journaldugeek.com/2014/02/02/tata-mini-cat-voiture-air/  
La Mini CAT est un véhicule urbain léger, avec un châssis tubulaire, un corps en fibre de verre qui est collé pas soudé et alimenté par l’air comprimé. Un microprocesseur est utilisé pour contrôler toutes les fonctions électriques de la voiture. Un petit émetteur radio envoie des instructions à l’éclairage, clignotants et tous les autres appareils électriques sur la voiture. Qui ne sont pas nombreux. Il n’y a pas de clé, juste une carte d’accès qui peut être lue par la voiture depuis votre poche. La température de l’air pur expulsé par le tuyau d’échappement se situe entre 0 – 15 degrés en dessous de zéro, ce qui le rend approprié pour une utilisation pour le système de climatisation intérieur sans avoir besoin de gaz ou de perte de puissance.
La voiture offre une autonomie presque deux fois plus importante qu’une voiture électrique, soit 300 km, avec une vitesse de pointe jusqu’à 105 km/h. Seul bémol, le remplissage rapide (environ 3 min) de la voiture se fera dans les stations-service adaptées avec des compresseurs d’air spéciaux, mais il sera aussi possible de le faire chez soi (environ 3 ou 4 h). Coût moyen : 50 roupies pour 100 km… Attendue comme une petite révolution en Inde, mais aussi dans le monde, la Mini CAT reste une voiture pour la ville avec un coût de fonctionnement très bas, mais sera-t-elle homologuée en France par exemple ? Affaire à suivre. TATA-MOTORS-MiniCat Lire la suite

Imprimez l'article

SOLAIRE – Le photovoltaïque s’adapte !

Jusque là dominée par une myriade de petits projets, l’énergie solaire voit naître des centrales géantes –des centaines de mégawatts, bientôt au-delà du gigawatt– grâce à la baisse des prix et à la confiance croissante des investisseurs ! http://colibris.ning.com/profiles/blog/show?id=2998321%3ABlogPost%3A473040&xgs=1&xg_source=msg_share_post Parmi les 20 plus grandes centrales photovoltaïques en fonctionnement dans le monde, pas moins de 18 ont été inaugurées en 2013, pour l’essentiel en Chine et aux Etats-Unis, selon des classements d’analystes croisés par l’AFP. Et la plus grande centrale photovoltaïque au monde, celle d’Agua Caliente en Arizona aux Etats-Unis qui aligne 348 mégawatts de panneaux sur près de 10 kilomètres carrés, devrait rapidement perdre son titre avec la fin de grands chantiers en cours qui dépassent allègrement les 500 mégawatts. Avec les panneaux bon marché, il est maintenant possible d’acheter 500 mégawatts d’un coup, ce qui n’était pas le cas il n’y a même pas cinq ans, quand aucun industriel n’en fabriquait autant, souligne Jenny Chase, analyste du secteur solaire chez Bloomberg New Energy Finance (BNEF).       En Europe, où se sont construites les premières centrales solaires, les grands terrains disponibles n’étaient pas foison. Le solaire trouve de nouveaux terrains de jeu dans les grands espaces plus fréquents sur d’autres continents. Les gens réalisent qu’avec un site suffisamment grand et une capacité suffisante de transmission au réseau électrique, ces grands projets ont du sens. Il y a des économies d’échelle dans la planification et dans le financement, souligne Mme Chase. En Chine, 12 projets de plus de 100 mégawatts ont été inaugurés en 2013, selon BNEF. Et le fabricant Trina Solar, le numéro deux mondial, vient d’annoncer un projet de 1 gigawatt dans la région peu peuplée du Xinjiang. Après une bataille commerciale qui a laissé ses concurrents occidentaux exsangues, la Chine veut soutenir sa demande intérieure pour soulager ses propres fabricants mais il faudra voir s’ils iront tous jusqu’au bout, analyse Josefin Berg, analyste chez IHS.       Ces grands projets se font aussi plus facilement parce que le solaire a gagné la confiance des investisseurs, comme le plus célèbre d’entre eux, le milliardaire Warren Buffett, qui vient d’injecter des milliards de dollars dans plusieurs grands projets américains. Buffett a dit un jour que posséder des centrales n’était pas une façon de devenir riche, mais que c’était une bonne façon de rester riche, s’amuse Jenny Chase. Il est vrai que ce sont des investissements assez ennuyeux, ils restent juste là à produire de l’électricité.       Un peu ennuyeux, mais de plus en plus spectaculaire. A raison d’un terrain de 2,2 hectares (trois terrains de football) par mégawatt à l’heure actuelle, un projet d’un 1 gigawatt suffirait à couvrir la surface d’un cinquième de Paris intramuros. Au point que l’échelle de ce qui est grand ou ne l’est pas a été complètement chamboulée. Quand j’ai commencé à suivre l’énergie solaire il y a 10 ans, 1 seul mégawatt était déjà un grand projet, se souvient Jenny Chase. Aujourd’hui, un grand projet commence plutôt à 20 mégawatts, voire 100, selon les analystes. L’immense centrale française de Toul-Rosières, avec 115 mégawatts installés sur une ancienne base aérienne, pouvait prétendre au podium mondial lors de son inauguration en 2012, mais n’est même plus dans le top 10. Le plus grand projet en chantier actuellement se trouve aussi aux Etats-Unis, l’Empire Valley Project qui doit en principe atteindre 890 mégawatts. Les travaux ont commencé en 2012 et devraient se terminer fin 2014, explique Josefin Berg.       La tendance est similaire dans le solaire thermodynamique, qui produit de l’électricité est chauffant un liquide avec l’aide de grands miroirs. Trois projets de plus de 100 mégawatts ont été inaugurés aux Etats-Unis et dans les Emirats Arabes, et cinq projets de plus de 300 MW sont en construction dans ces deux pays, au Maroc et au Chili. Est-ce pour autant la fin du « small is beautiful », qui a souvent prévalu dans le solaire ? Dans le photovoltaïque, les projets géants de plus de 100 mégawatts ne devraient représenter qu’environ 15% des quelque 40 gigawatts de panneaux solaires prévus pour 2014, selon IHS.       C’est la grande force du photovoltaïque, c’est qu’il s’adapte à toutes les échelles, souligne Josefin Berg.       AFP Lire la suite

Imprimez l'article