EVITER LES DENTIFRICES TOXIQUES OU… À L’HUILE DE PALME ! QUOI ? ILS EN CONTIENNENT AUSSI ?

Imprimez l'article

Eviter les dentifrices toxiques ou... à l'huile de palme ! Quoi ? Ils en contiennent aussi ?

L’HORREUR, ils en contiennent presque tous… sous des dizaines d’appellation différentes ! Qui le sait ?

Titre initial : Eviter les dentifrices toxiques ou à l’huile de palme !

(…)

Dérivés d’huile de palme, dioxyde de titane, aluminium, triclosan, nous sommes intimes avec eux mais qui sont-ils vraiment ?

Sodium Lauryl Sulfate (1)

C’est le petit nom d’un dérivé d’huile de palme (ou de coco parfois) que l’on trouve dans la plupart des dentifrices. Il serait utilisé pour donner le côté épaississant et moussant aux pâtes à dentifrice mais aussi dans les shampoings ou gels douche…

Un seul produit sur 15 étudiés ne contient pas de dérivé d’huile de palme… Mais il contient du dioxyde de titane, dont il vaut mieux éviter la consommation, même si bien sûr, on n’est pas censé ingurgiter le dentifrice… mais d’infimes quantités peuvent l’être, bon gré mal gré.

Le sodium Lauryl Sulfate est donc ce dérivé d‘huile de palme. En bannir la consommation représente un pas en avant pour l’environnement. Synonymes : déforestation industrielle et atteinte prolongée à la biodiversité.

Le fluor est surement un des meilleurs moyen de combattre les caries (quid du bicarbonate ?) mais à forte dose, c’est un produit toxique pour le système nerveux.

La « notification enfants » (…) est cette petite ligne présente sur tous les emballages de ces marques, elle apparaît d’ailleurs également sur les tubes de dentifrices pour enfants ! : » Enfants de 6 ans et moins : utiliser une quantité de dentifrice de la taille d’un petit pois sous la surveillance d’un adulte afin d’en minimiser l’ingestion. En cas d’apport de fluorure provenant d’autres sources, consultez un dentiste ou un médecin« .

Le triclosan est un antifongique et antibactérien, utilisé pour le traitement des gingivites. Or c’est aussi un perturbateur endocrinien contesté par beaucoup.

Le dioxyde de titane a été classé par le Centre International de Recherche sur le Cancer en 2006 comme « cancérigène possible« . Des chercheurs de l’université de Lausanne émettent eux aussi de sérieuses suspicions à son encontre dans un rapport de 2011.

Les parabens sont utilisés comme conservateurs. (…)

L’huile de palme est PARTOUT… Sauf dans un des produits testés. Mais celui ci contient du dioxyde de titane…

(…)

Il ne faut pas non plus se radicaliser et se mettre à craindre pour sa santé, mais ces infos sont bonnes à prendre !

(…)

 

 

Les dentifrices bio : la solution sans huile de palme et sans produits chimiques nocifs ?

Il en existe en tous cas… Sans huile de palme, sans triclosan ou sans fluor, contrôlés par le BDIH (organisme de contrôle des cosmétiques). Bémol : l’effort n’est pas fait en ce qui concerne les économies d’emballage, dommage. On reste cependant sur un produit à la « sensation » similaire. A voir ici.

Il semblerait qu’il faille définitivement mettre le prix dans ces produits pour être sur de leur qualité et de leur innocuité. Le dentifrice en pastille testé il y a quelques mois était particulièrement réussi : pas d’emballage, pas d’huile de palme, pas de test sur les animaux, aucun des produits chimiques listés ci dessus…

Alors que choisir ? Le temps de la réflexion pourrait être long, mais en attendant, j’éviterai consciencieusement d’avaler la moindre goutte de dentifrice…

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de consommerdurable.com, relayé par SOS-planete

 

(1) Sodium Lauryl Sulfate (un agent tensioactif dérivé de l’huile de palme ou plus rarement de la coco) dont voici les synonymes :

Elaeis Guineensis Oil (huile de palme pure et dur), Acide palmique, palmitic acid, Laurate (peut venir du laurier quand c’est indiqué), Sodium Lauroyl Sarcosinate, Sodium Lauryl SulfoacetateDodecyl alcohol, hydrogen sulfate, sodium salt, Dodecyl sodium sulfate, Dodecyl sulfate sodium, Dodecyl sulfate sodium salt, Dodecyl sulfate, sodium salt, Lauryl sodium sulfate, Lauryl sulfate sodium, Lauryl sulfate sodium salt, Lauryl sulfate, sodium salt, Laurylsiran sodny-czech, Lauyl sodium sulfate, Monododecyl sodium sulfate, N-dodecyl sulfate sodium, NADDS, NALS, Natrium laurylsulfuricum, Natriumlaurylsulfat, SDS, Sodium dodecyl sulfate, Sodium lauryl sulfate, Sodium lauryl sulphate, Sodium monododecyl sulfate, Sodium monolauryl sulfate, Sodium n-dodecyl sulfate, Sodiumlauryl ether sulfate, Sulfuric acid dodecyl ester sodium salt, Sulfuric acid monododecyl ester sodium salt, Sulfuric acid, monododecyl ester, sodium salt, Ascorbyl palmitate, Cetyl palmitate, Hydrogenated, Palm Kernel Glycerides, Hexyldecyl Laurate, Lauryl Glucoside (pas forcément de la palme), Sucrose Laurate (pas forcément de la palme, mais de la betterave à sucre et de l’huile de coco), Glycerin (pas forcément issue de l’huile de palme, ça dépend) …

(Liste non exhaustive. Bon courage !)

Source

 

 

Dossier complet de SOS-planete sur l’huile de palme, dite « huile végétale ».

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l’équipe bénévole des lanceurs d’alerte de SOS-planete

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.