La tradition l’exige, Massacre de dauphins aux îles Féroé… le 18 Mai 2014

Imprimez l'article

F1010020Mon commentaire et l’article en dessous: Donc reprenons, sous prétexte de tradition, on tue les animaux pour dire que l’on devient un homme, rite initiatique en sommes. On mutile des femmes et des hommes, excisions et compagnies. Maintenant voyons si je demande à tout ces crétins bien pensant, de se jeter d’un pont de 80m de haut car c’est la tradition chaque année, à votre avis ils le feraient? Quand la peine de mort sera-t-elle réintroduite pour des personnes comme ça. Ils ne méritent pas de vivre, ils ne réfléchissent pas à leurs actions, ce sont des automates. Ce qui est navrant à notre ère, c’est que les traditions et les religions régissent les vies de milliards de personnes et jamais on ne se pose de questions sur leurs légitimités. Comment voulez vous qu’on évolue dans un monde ou l’on cautionne les actes de barbarie sur autrui. Je ne pense pas un jour voir un monde sans barbarie, je serais déjà morte, et mon âme plaindra les vivants.

Aux îles Féroé, à mi-chemin entre l’Ecosse et l’Islande, il existe une tradition abominable qui consiste à tuer des dauphins. Cette pratique qui s’intitule le grindadrap ou grind persiste depuis 1584. Chaque année ce sont ainsi des centaines de dauphins globichéphales aussi appelés baleines-pilotes qui sont rameutés vers le fond d’une baie ou d’un fjord par des bateaux pour être ensuite tués. L’année 2014 n’a malheureusement pas échappé à ce massacre, car le 18 mai 2014 a eu lieu un grind, dont vous pouvez voir les photos ci-dessous. http://www.vegactu.com/actualite/massacre-de-dauphins-aux-iles-feroe-une-tradition-abominable-15707/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.