L’hiver, se soigner au naturel. Spécial jeunes enfants et femmes enceintes Par Alexandra sur Lilabio

Imprimez l'article

Une masion douce naturelle bio  huile-essentielle-lavande-bio  Soigner les maux de bébé au naturel l'hiverLes enfants de moins de 6 ans et la femme enceinte après les 3 premiers mois de grossesse peuvent se soigner au naturel et se protéger des maux de l’hiver. Ne pas oublier que pendant les 3 premiers mois de grossesse, de nombreuses substances sont très toxiques pour le fœtus et que des précautions importantes doivent être prises par la femme enceinte.Le système immunitaire des nourrissons et des jeunes enfants est encore très immature, Le Blog de Lila

il ne peut être ni trop fortement stimulé ni affaibli par des remèdes trop puissants en médecine allopathique et en médecines naturelles. Contrairement à ce que l’opinion commune pense, les médecines douces ne sont pas inoffensives, elles sont seulement moins agressives pour notre organisme. En ce sens, les domaines de la médecine naturelle comme l’aromathérapie (les huiles essentielles) sont à utiliser avec modération et en très petites quantités (voir interdit pour certaines huiles) pour les tous petits et femmes enceintes de moins de trois mois.

 

Comment lutter contre les rhumes et bronchites avec l’aromathérapie ?

Les huiles essentielles d’eucalyptus radié (radiata), de lavande vraie, de rose de damas, de mandarine rouge sont des armes puissantes et bien tolérées pour lutter contre les maux de l’hiver.

Leur utilisation :

  • En diffusion dans la chambre à coucher sans la présence de l’enfant, pendant 15 minutes puis aérer.
  • En massage : à diluer dans de l’huile végétale d’amande douce, macadamia, noisettes à raison d’1 à 2 gouttes d’huile essentielle pour 20 gouttes d’huile végétale, puis masser au niveau du larynx, poumons sur le dos et de face en sens horaire. Pour les maux de gorges, enrouement, vous pouvez masser la gorge, sous les oreilles avec HE lavande vraie + HV

Une astuce  ?
Pour le nez encombré, utiliser un spray nasal à base d’eau de mer et du sérum physio et surtout surélever le matelas au niveau de la tête.

 

Et avec la phytothérapie ?

Le  thym est un remède anti infectieux et anti bactérien naturel.

Vous pouvez mettre une coupelle d’eau chaude avec des feuilles de thym séchées à diffuser dans la chambre à coucher ou bien préparer une infusion de thym, fleurs de sureau, feuille d’achillée et soucis, et le faire boire au biberon en petites quantités 2 à 3 fois par jour en petites gorgées. Ces plantes agissent aussi en cas de colites et maux de ventre du nourrisson.

Les suppositoires à base de plantes sont aussi très efficaces contre la toux et les bronchites mais prenez conseil auprès de votre pharmacien.

Connaissez-vous les bienfaits de l’argile en cas de gastro entérite ?

En cas de gastro-entérite, veillez à ce que votre enfant ne se déshydrate pas ! Des solutions à diluer existent mais vous pouvez aussi utiliser l’argile.

Une cuillère à soupe à diluer dans un verre d’eau – attendre au minimum 2 heures qu’elle ait décanté puis faire boire l’eau au dessus de l’argile. L’argile va agir comme un pansement au niveau des intestins et aider à restaurer la flore intestinale.

En cas de fièvre persistance, de fortes fièvres, accompagnées ou non de douleurs au ventre, de vomissements, consultez rapidement votre médecin.

 

L’alimentation au cœur de leur santé !

 Tout au long de l’année et plus particulièrement en période hivernale, veillez à ne pas suralimenter votre enfant en sucre raffiné. Préférez les compotes de fruits, pommes, bananes, fruits en tout genre ! Afin d’éviter les parasites intestinaux, la carotte crue et la pomme sont de bonnes alliées (en la consommant en début de repas) !

N’oubliez pas les matières grasses indispensables à leur croissance ! Ajouter 1 cuillère d’huiles végétales diverses d’origine bio de première pression à froid à leur plat. Mais surtout ne la faites pas cuire, ajoutez la cuillère d’huile au moment de servir !

Le miel est un aliment incontournable en hiver en tartine le matin, dans le lait chaud, dans une infusion de thym, ou à la petite cuillère ! Tous les autres produits de la ruche sont salutaires comme la gelée royale et la propolis mais attention aux risques d’allergie. Commencez par une faible dose et augmentez la progressivement si votre enfant le supporte bien.

Bien-sûr variez l’alimentation de vos enfants en veillant bien à équilibrer les menus en légumineuses (haricots en grain, lentilles), légumes, céréales (pas à chaque repas), viande blanche de préférence et poisson (saumon, églefin, colin).

Pour finir, de nombreux enfants souffrent d’intolérance au gluten ou au lait d’origine animale. Selon les symptômes récurrents, interrogez-vous sur ce qui peut provoquer un tel trouble chez votre enfant. Mal au ventre après le petit déjeuner, problèmes de digestions, constipation, diarrhée, eczéma, asthme, rhinite chronique (nez qui coule sans arrêt) ? Sachez que le terrain dont nous disposons à la naissance n’est pas une fatalité, il peut se modifier tout au long de la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.