Lü Dongbin (796-1016 ), « Le Secret de la Fleur d’Or » L’esprit originel et l’esprit conscient

by Neptunya | 8 mai 2019 10 h 01 min

https://www.institut-wanxiang.com/AdvHTML_Upload/newsletter/zhuang-zi.gif
https://www.institut-wanxiang.com/[1]

 » Le Maître Lü Zhu dit : En face du ciel et de la terre, l’homme est pareil à un éphémère. Mais en face de la grande Voie le ciel et la terre sont comme une bulle d’air et une ombre.
L’énergie de la semence est, comme le ciel et la terre, soumise à la caducité, mais l’esprit originel est au-delà des distinctions polaires. C’est ici le lieu d’où le ciel et la terre tirent leur existence. Ici les disciples apprennent à saisir l’esprit originel, ils surmontent les oppositions polaires de la lumière et de l’obscurité et ils ne demeurent plus dans les trois mondes. Mais seul est capable de cela celui qui a contemplé la nature de l’homme dans son visage originel.
Quand les hommes se détachent du sein maternel, l’esprit originel habite dans l’espace de quatre pouces carrés, entre les yeux, mais l’esprit conscient habite au-dessous dans le cœur. Ce cœur charnel inférieur a la forme d’une grosse pêche; il est recouvert par les ailes des poumons, soutenu par le foie et servi par les entrailles. Ce cœur est dépendant du monde extérieur. Dès que l’on omet de se nourrir ne serait-ce qu’un seul jour, il se sent extrêmement mal à son aise. Quand il entend quelque chose d’effrayant, il palpite; quand il entend quelque chose d’irritant, il s’arrête; quand il se voit en face de la mort, il devient triste ; quand il voit quelque chose de beau, il est ébloui. »…

La Fleur d’or de la grande Unité (太一金華宗旨 Taiyi jinhua zongzhi), connu sous le nom du Secret de la Fleur d’or, a été imprimé pour la première fois au XVIIIe siècle après avoir fait l’objet d’une longue transmission orale. Il s’agirait de l’enseignement du grand sage taoïste Lü Dongbin (Lü Yán, appelé aussi Lü Zhu : patriarche Lü) qui vivait au VIIIe siècle. Cet ouvrage décrit une méthode pour passer de la dualité à l’Unité première et dernière, le Tao. La dualité, qui a pour origine et symboles universels les deux principes cosmiques : le yang lumineux et masculin et le yin obscur et féminin. {Traduction du texte : Étienne Perrot}

La Fleur d’or de la grande Unité (太一金華宗旨 Taiyi jinhua zongzhi), connu sous le nom du Secret de la Fleur d’or, a été imprimé pour la première fois au XVIIIe siècle après avoir fait l’objet d’une longue transmission orale. Il s’agirait de l’enseignement du grand sage taoïste Lü Dongbin (Lü Yán, appelé aussi Lü Zhu : patriarche Lü) qui vivait au VIIIe siècle. Cet ouvrage décrit une méthode pour passer de la dualité à l’Unité première et dernière, le Tao. La dualité, qui a pour origine et symboles universels les deux principes cosmiques : le yang lumineux et masculin et le yin obscur et féminin. {Traduction du texte : Étienne Perrot}

Endnotes:
  1. https://www.institut-wanxiang.com/: https://www.institut-wanxiang.com/

Source URL: http://neptunya.fr/lu-dongbin-796-1016-le-secret-de-la-fleur-dor-lesprit-originel-et-lesprit-conscient/