Maux de tête

Imprimez l'article

Le paracétamol est dangeureux (P)

 

medocPar Jean-Marc Dupuis,          Chère lectrice, cher lecteur,
De nombreuses personnes ont la dangereuse habitude de prendre une bonne dose de paracétamol après une soirée arrosée, pour limiter les effets de la gueule de bois le lendemain.  C’est une grave erreur. Ce cocktail pourrait vous tuer. Le paracétamol est métabolisé par le foie par le cytochrome CYP2E1, qui est le même canal que celui qui traite l’alcool. Il rend la molécule de paracétamol inactive en utilisant un puissant antioxydant produit par notre organisme : le glutathion.

Produit La Vie Naturelle Le Glutathion (Lien cliquable)

Malheureusement, lorsque les réserves de glutathion s’épuisent, le paracétamol crée des lésions sur les membranes des cellules, qui se nécrosent.

Si cela se produit de manière trop importante, le foie peut être débordé. C’est ce que les médecins appellent « l’insuffisance hépatique aiguë », autrement dit la mort immédiate à moins d’une greffe de foie dans les plus brefs délais ! Le risque est encore plus grand si l’on souffre de maladies comme la cirrhose, l’hépatite C ou le VIH qui affaiblissent le foie.

Le paracétamol est contenu dans des médicaments comme le Dafalgan, le Doliprane, l’Efferalgan ainsi que dans des comprimés contre les états grippaux et les rhumes comme Fervex, Humex et Actifed.

Les effets sont visibles aux urgences des hôpitaux

Récemment, des médecins ont démontré que, sur 41 cas d’hépatites aiguës sévères causées par un surdosage de paracétamol (plus de 6 grammes par jour), 92 % concernaient des buveurs excessifs [1].

Une étude d’observation menée en Grande-Bretagne dans un service de transplantation du foie a montré que 66 % des patients avaient été admis à la suite d’une overdose de paracétamol. Les victimes étaient en moyenne plus âgées et consommaient plus d’alcool que le reste du panel.

Aux Etats-Unis, les overdoses de paracétamol envoient 55 000 à 80 000 personnes chaque année aux urgences, et en tuent 500, selon le Centre de contrôle et de prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention) [2].

Depuis octobre 2013, la marque Tylenol, qui est la principale marque de paracétamol aux Etats-Unis, est obligée par les autorités d’ apposer une étiquette rouge sur ses emballages indiquant que les risques de ce médicament sont potentiellement mortels. (Notez en passant que les autorités ont néanmoins décidé de le maintenir en vente libre. Qu’en aurait-il été s’il s’agissait d’un produit naturel ??)

Paracétamol : bientôt dans les supermarchés en France

En France, le paracétamol se vend comme s’il s’agissait de bonbons pour les enfants. Il est le médicament le plus vendu, et représente à lui seul la moitié des ventes en nombre de boîtes. La pénurie de médecins et le déremboursement de nombreux soins poussent de plus en plus de personnes à l’automédication, ce qui se reflète dans l’extraordinaire essor des médicaments non remboursés dont le marché pèse 2,2 milliards d’euros par an.

Mais comme si ça ne suffisait pas, l’Autorité de la concurrence s’est prononcée jeudi 19 décembre 2013 en faveur de la vente du paracétamol en supermarché.

Le problème est que chaque boîte contient une dose létale de paracétamol, et que nous pouvons facilement atteindre l’overdose sans en avoir conscience.

Le danger est d’autant plus grand que, sur Internet, de nombreux sites de santé conseillent le paracétamol à forte dose. Sur le site Euréka Santé, où des centaines de milliers de personnes viennent chercher des avis médicaux, on peut lire :

« Chez l’adulte, la dose recommandée en l’absence d’avis médical est de 1 gramme par prise, trois fois par jour, soit une dose maximale de 3 grammes par jour. À des doses plus élevées, le paracétamol peut s’avérer toxique pour le foie et provoquer des hépatites aiguës. »

Or, les accidents peuvent survenir dès 4 grammes de paracétamol par jour : il suffit donc qu’une personne prenne, sur une journée, un comprimé de trop par rapport aux conseils d’Euréka Santé et elle entre dans la zone de tous les dangers.

Remèdes naturels contre la gueule de bois

De toute façon, vous n’avez pas besoin de prendre du paracétamol les lendemains de fêtes.

Le premier remède naturel contre la gueule de bois est évidemment de ne pas faire d’excès d’alcool mais vous n’aviez pas besoin de moi pour le savoir.

Alors voici quelques conseils simples et pratiques :

  • Evitez les mélanges et préférez les alcools blancs (gin, vodka) aux alcools sombres. Les alcools blancs rendent moins malade, c’est prouvé [3].
  • Les sensations désagréables que l’on éprouve après avoir trop bu (sommeil agité, mal de crâne, manque d’énergie) sont causées par la déshydratation. Boire de l’alcool vous met artificiellement dans un état de déshydratation, et le meilleur moyen de l’éviter est de boire beaucoup d’eau avant, pendant et après le repas. Evitez aussi, lors des soirées bien arrosées, les aliments et boissons ayant un effet diurétique, c’est-à-dire donnant envie d’uriner (asperges, etc.).
  • N’oubliez pas que faire la fête ne consiste pas uniquement à manger le derrière calé sur une chaise. Organisez des sketches, des jeux entre les plats, levez-vous pour faire un discours, le service, dansez ! Tous les mouvements que vous ferez réduiront les effets néfastes des excès de nourriture et d’alcool.

 

Après coup

Si vous avez malgré tout la gueule de bois le lendemain, buvez au moins 2 litres d’eau. Cela peut être sous forme de tisanes, de soupes ou de bouillons.

Vous pouvez en particulier vous faire des tisanes de citron ou de romarin. Le citron est efficace pour faire passer les nausées, le romarin est un tonique qui stimule le foie et aide à la digestion. Vous pouvez aussi essayer le gingembre râpé dans votre tisane si vous en avez sous la main. Le gingembre est un des produits les plus puissants pour supprimer la nausée.

Si vous aimez les huiles essentielles, mélangez 1 goutte d’essence de citron + 1 goutte d’Huile Essentielle de menthe + 1 goutte d’HE d’estragon + 1 goutte d’HE de camomille, posez le mélange sur une petite cuillère de miel et avalez 3 fois dans la journée.

Si vous avez mal à la tête, n’oubliez pas que l’huile essentielle de menthe poivrée et de gaulthérie odorante sont efficaces : appliquez une goutte de chaque sur vos tempes et massez doucement. Faites très attention à ne pas vous en mettre dans les yeux.

Profitez d’un jour férié pour sortir au grand air vous promener, si vous n’avez pas la chance de pouvoir faire du ski.

A noter enfin que boire un verre d’huile avant de se saouler, comme le recommandaient mes camarades au lycée, ne marche pas.

Joyeux Noël !
******************************

Sources :

[1] Paracétamol et alcool : un cocktail à éviter.

[2] Tylenol’s unusual new warning after deaths

[3] Rohsenow DJ, Howland J, Arnedt JT, Almeida AB, Greece J, Minsky S, Kempler CS, Sales S. Intoxication with bourbon versus vodka: effects on hangover, sleep, and next-day neurocognitive performance in young adults. Alcohol Clin Exp Res. 2010 Mar 1;34(3):509-18. Epub 2009 Dec 17. PubMed PMID: 20028364.

2 réflexions sur “ Maux de tête ”

  1. Bonjour

    Je suis une très grosse migraineuse . Depuis toujours, . Quand je me réveillais avec un mal de tête c était l horreur , nausées et impossible de prendre quelque chose en l avalant car nausée et maux de tête encore plus violents.
    Mon médecin me donnait de limmigrane en dose pour mettre dans le nez … sauf que
    en regardant la notice je me suis aperçue que cela pouvait occasionner des crises cardiaques etc …
    Sur les conseils d un ami qui produit des huiles essentielles , dès que je me réveille avec une migraine je mets une goutte d huile essentielle de menthe sur mon auriculaire, je la frotte avec mon deuxième auriculaire (l un sur l’autre) et je l’applique sur mes tempes en massant et derrière la nuque .
    Je n y croyais pas mais force est de constater que très vite je ressens une sensation de froid et mon mal de tète se calme pour passer très rapidement .
    Si ça peut servir à quelqu’un …
    bonne fin de journée

    1. Bonjour,

      C’est vrai, il est reconnu que la menthe poivrée et très efficace. Cependant le mieux serait de ne plus en avoir. Avez vous revu votre alimentation, avez-vous pensé à votre dentition, à vos cervicale, à votre bassin, bref la position, portez vous des lunettes adapté à votre vue?.

      Les médicaments et autres huiles essentielles ou plantes ne restent que des béquilles dont il faut pouvoir s’affranchir.

      Cordialement, Veronique Henry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *