Archives par mot-clé : dauphins aux îles Féroé

Stoppons les massacres de dauphins en Europe ! signez la pétition, merci

Imprimez l'article

Stoppons les massacres de dauphins en Europe !

Madame la Ministre,

Nous vous écrivons au nom de l’ONG Sea Shepherd afin de demander à la France de déposer plainte auprès de la cour de justice internationale de la Haye, contre le Royaume du Danemark, pour violation des lois de la communauté européenne. En effet, nous pouvons témoigner preuve à l’appui que les navires de la Marine royale danoise ont été photographiés à plusieurs reprises en train d’assister les bateaux d’habitants des Iles Féroé à chasser les baleines au large des côtes féringiennes. http://petitions.seashepherd.fr/

Les Iles Féroé perpétuent encore à ce jour une pratique barbare et cruelle qui consiste à trancher au couteau la moelle épinière de centaines de dauphins, après les avoir contraints à s’écho …

Signer maintenant ! (Faites comme 93386 personnes)

Continuer la lecture de Stoppons les massacres de dauphins en Europe ! signez la pétition, merci

La tradition l’exige, Massacre de dauphins aux îles Féroé… le 18 Mai 2014

F1010020Mon commentaire et l’article en dessous: Donc reprenons, sous prétexte de tradition, on tue les animaux pour dire que l’on devient un homme, rite initiatique en sommes. On mutile des femmes et des hommes, excisions et compagnies. Maintenant voyons si je demande à tout ces crétins bien pensant, de se jeter d’un pont de 80m de haut car c’est la tradition chaque année, à votre avis ils le feraient? Quand la peine de mort sera-t-elle réintroduite pour des personnes comme ça. Ils ne méritent pas de vivre, ils ne réfléchissent pas à leurs actions, ce sont des automates. Ce qui est navrant à notre ère, c’est que les traditions et les religions régissent les vies de milliards de personnes et jamais on ne se pose de questions sur leurs légitimités. Comment voulez vous qu’on évolue dans un monde ou l’on cautionne les actes de barbarie sur autrui. Je ne pense pas un jour voir un monde sans barbarie, je serais déjà morte, et mon âme plaindra les vivants. Lire la suite

Imprimez l'article