Archives par mot-clé : Emmanuel Giboulot

Interpellons le préfet pour obtenir l’abandon des poursuites contre Thibault Liger-Belair, un autre viticulteur bio ayant refusé de polluer !

Imprimez l'article

Le viticulteur nuiton, Thibault Liger-Belair, compte bien défendre ses convictions devant le tribunal correctionnel du Rhône. Photo Philippe Bruchot

Après Emmanuel Giboulot à Beaune, c’est au tour d’un viticulteur nuiton, Thibault Liger-Belair en photo ci-dessus, d’être poursuivi pour ne pas avoir traité ses vignes contre la flavescence dorée. Lien de l’article ici

la pétition: http://refuserdepolluer.agirpourlenvironnement.org/

Pour aller plus loin, vous pouvez aussi louer le film Documentaire Insecticide mon amour pour 1€ symbolique dont voici l’histoire: Guillaume Bodin est ouvrier viticole en Saône-et-Loire lorsqu’il est victime des traitements obligatoires aux insecticides contre la cicadelle de la flavescence dorée. Comme il est impossible de se faire entendre, le jeune réalisateur de « La Clef des Terroirs » décide alors de quitter son travail pour s’engager dans une enquête de plus de deux ans ! Continuer la lecture de Interpellons le préfet pour obtenir l’abandon des poursuites contre Thibault Liger-Belair, un autre viticulteur bio ayant refusé de polluer !

Pique-nique de soutien lundi pour le verdict d’Emmnuel Giboulot

21.02-Emmanuel-Giboulot-vigneron-de-Cote-d-Or-risque-jusqu-a-six-mois-d-emprisonnement-et-30-000-d-amende.-930620_scalewidth_630Pique-nique de soutien lundi pour le verdict d’Emmnuel GiboulotNous vous attendons nombreux à Dijon ! Par ailleurs, l’incroyable mobilisation du public et de la pétition lancée par l’IPSN a suscité l’engouement en Italie où Emmanuel Giboulot est invité ce week-end à témoigner de son combat au cours d’un salon bio. Bref, il sera fin prêt pour faire face au verdict le 7 avril. Une chose est sûre son combat et votre mobilisation n’auront pas été vains ! D’ores et déjà les discussions avec les autorités pour les épandages de 2014 sont plus ouvertes que les années précédentes. L’arrêté pour cet été n’est pas encore sorti mais il pourrait être plus précis et plus ciblé que l’année dernière alors que la situation est à peu près la même. Comme Lire la suite

Imprimez l'article