Archives pour l'étiquette jean marc dupuis

Sur les études de médecine- Par Jean Marc Dupuis

Imprimez l'article

Chère lectrice, cher lecteur,

Ma fille Carine veut « faire médecine ».

Nous en sommes ravis : nous avons eu de nombreux médecins dans la famille et il n’y en avait plus à ma génération ni à la suivante.

Mais nous avons aussi été obligés de l’avertir des difficultés qui l’attendaient.

Comment on devient médecin

Les études de médecine commencent par une année d’intense travail. Les étudiants doivent acquérir des bases en biologie, physique, chimie, physiologie, embryologie.

De quoi s’agit-il ?

Ils doivent étudier le fonctionnement des atomes, des molécules, de l’ADN, des protéines, des enzymes, des cellules, autrement dit ce qui se passe au plus petit niveau de l’être humain.

Ils étudient la fécondation puis le développement de l’embryon jusqu’à la quatrième semaine de grossesse : comment se font les bébés. Continuer la lecture de Sur les études de médecine- Par Jean Marc Dupuis

Arrêtez ce terroriste dans votre cerveau Par Jean Marc Dupuis

Imprimez l'article

Chère lectrice, cher lecteur,

Vous vous retournez dans votre lit pour la vingtième fois, cette nuit, et vous vous entendez répéter : « Oh, je suis vraiment horrible »… « Pourquoi ça arrive toujours à moi ? »… « Pourquoi suis-je un raté ? »…

Et ce carrousel infernal continue à tourner, de plus en plus vite, dans votre tête.

Vous êtes à nouveau en compagnie de ce terroriste qui s’est installé dans votre cerveau.

Dans les cas les plus graves, ce terroriste restera actif aussi toute la journée.

Il sera toujours avec vous, sauf peut-être dans les rares moments d’oubli que vous provoquerez :

  • en vous « défonçant » dans un sport ultra-intensif et exigeant toute votre attention (squash, triathlon, escalade…) ;
  • en vous noyant dans votre travail (phénomène proche de l’addiction que les Anglo-Saxons appellent « workaholism », dérivé de work/« travail » et d’« alcoolisme ») ;
  • en vous assourdissant de musique (en discothèque ou non) ;
  • en cherchant « l’évasion » par d’autres moyens plus ou moins légaux (jeux vidéo, jeux d’argent, médicaments, drogues…).

Continuer la lecture de Arrêtez ce terroriste dans votre cerveau Par Jean Marc Dupuis

Choc : comment on fait les Pringles Par Jean Marc Dupuis

Imprimez l'article

Afficher l'image d'origine« A l’origine, l’intention de Pringles était de faire des balles de tennis. Mais le jour de la livraison du caoutchouc, c’est un camion chargé de pommes de terre qui arriva. Les dirigeants de Pringles, qui avaient l’esprit pratique et ne voulaient pas perdre de temps, dirent : « On s’en f***. Coupez-les et mettez les dans les boîtes. »

Cette blague que j’ai lue sur Internet souffre d’une grave incohérence :

Les chips Pringles ne sont pas de la pomme de terre !

En fait, ce ne sont même pas des chips, comme l’ont expliqué les dirigeants de Pringles eux-mêmes devant la Cour Suprême d’Angleterre. (1) Continuer la lecture de Choc : comment on fait les Pringles Par Jean Marc Dupuis

Mettez une plante adaptogène dans votre vie Par Jean Marc Dupuis

Imprimez l'article

Afficher l'image d'origineChère lectrice, cher lecteur,

Une plante adaptogène est une plante qui augmente la capacité du corps à gérer toutes les sortes de stress, quelle que soit son origine.

  • Stress physique
  • Stress moral, intellectuel
  • Stress provoqué par la maladie
  • Stress provoqué par un changement (professionnel, déménagement, retraite, séparation…)
  • Stress provoqué par le bruit
  • Stress cellulaire provoqué par la pollution, les médicaments, etc.

Il est difficile de croire qu’une seule plante puisse ainsi nous aider à tous les niveaux.

Et pourtant. Continuer la lecture de Mettez une plante adaptogène dans votre vie Par Jean Marc Dupuis

Défendre une multinationale pharmaceutique Par Jean Marc dupuis

Imprimez l'article

Packaging Nurofen couleur

Chère lectrice, cher lecteur,

Cela va peut-être vous surprendre mais je vais pour une fois prendre la défense d’une grande entreprise pharmaceutique :

Les autorités australiennes ont imposé de lourdes amendes à la société pharmaceutique Reckitt-Benckiser [1].

Elles lui reprochent d’avoir vendu de l’ibuprofène (Nurofen) dans différentes boîtes, de différentes couleurs, indiquant :

  • Nurofen douleurs de migraine
  • Nurofen céphalée de tension (mal de tête)
  • Nurofen douleurs menstruelles
  • Nurofen mal de dos

Continuer la lecture de Défendre une multinationale pharmaceutique Par Jean Marc dupuis

Dix trucs bizarres dans votre corps quand vous dormez par Jean Marc Dupuis

Imprimez l'article

Chère lectrice, cher lecteur,

Tandis que vous dormez, votre corps fait plein de choses bizarres dans votre dos.

Pas de panique : c’est normal.

Mais quand vous aurez lu ceci, vous ne vous coucherez plus comme avant.

1. Vos muscles sont temporairement paralysés

C’est inquiétant mais c’est pourtant bien cela qui se passe : vos muscles sont déconnectés de votre cerveau. Mais c’est une très bonne chose ! C’est ce qui vous empêche de passer à l’acte quand vous êtes en train de rêver. Continuer la lecture de Dix trucs bizarres dans votre corps quand vous dormez par Jean Marc Dupuis

Astaxanthine, puissant antioxydant par Jean Marc Dupuis

Imprimez l'article

Chère lectrice, cher lecteur,

Avez-vous vu ce flamant rose blanc ?

Flamants
Sur la gauche, ce flamant rose du zoo d’Adélaïde en Australie a l’air un peu pâle

La couleur des plumes du flamant rose dépend de son alimentation.

Le flamant rose raffole de crevettes roses, bourrées de pigments de bêta-carotènes rouges. Une fois que le foie décompose les pigments de bêta-carotènes, ils vont se fixer dans les plumes du flamant rose. C’est ce qui donne à son plumage sa teinte rose, voire même orangée ! Exactement comme les bébés qui mangent beaucoup de carottes (riches en bêta-carotène). Continuer la lecture de Astaxanthine, puissant antioxydant par Jean Marc Dupuis

Cancer : l’importance de lutter contre l’inflammation Par Jean Marc Dupuis

Imprimez l'article

sni-logoChère lectrice, cher lecteur,

On sait depuis le XIXe siècle que tout cancer s’accompagne d’une inflammation.

Mais ce n’est que récemment qu’on a commencé à s’apercevoir que cette inflammation n’est pas la conséquence du cancer. Elle en est plutôt la cause. Par conséquent, que ce soit en prévention ou en accompagnement des traitements contre le cancer, il est important de lutter de façon mesurée contre l’inflammation. Je précise « de façon mesurée » car, nous allons le voir, l’inflammation a aussi son utilité.
Continuer la lecture de Cancer : l’importance de lutter contre l’inflammation Par Jean Marc Dupuis

Servez-vous des « structures dissipatives » Par Jean Marc Dupuis

Imprimez l'article

sni-logoChère lectrice, cher lecteur,

C’est le prix Nobel de chimie (1977) Ilya Prigogine qui a découvert les « structures dissipatives [1] ».

Une structure dissipative est un système capable de transformer de l’énergie perdue, « dissipée », et de la mettre au service d’un projet organisé, aboutissant à la création d’une forme ordonnée.

Ainsi par exemple le règne végétal sur terre est une immense structure dissipative. Elle exploite une partie de l’énergie du soleil qui, sans elle, se dissiperait dans l’univers.

Cette énergie frappe la terre et permet la photosynthèse : grâce à l’énergie solaire, les végétaux transforment le CO2 présent dans l’air, l’eau et des minéraux présents dans les sols ou dans l’eau de mer en matière vivante. Continuer la lecture de Servez-vous des « structures dissipatives » Par Jean Marc Dupuis

Hypertension : protégez-vous contre le tueur silencieux Par Jean Marc Dupuis

Imprimez l'article

sni-logoChère lectrice, cher lecteur,

Lorsque votre médecin vous dit que vous faites de l’hypertension artérielle, cela veut dire qu’il s’est aperçu que vos artères résistent trop à l’écoulement de votre sang.

Nos artères sont musclées. Les muscles circulaires qui les entourent sont normalement capables de se tendre et se détendre pour laisser passer le sang.

Mais il peut arriver que la paroi des artères devienne rigide. Les artères ne se dilatent plus assez.

Cela fait monter la pression sanguine et perturbe l’irrigation des organes, et cela s’appelle l’hypertension artérielle, souvent abrégée en « hypertension ».

L’hypertension pose problème car, déjà, en situation normale, nos artères sont exposées à une pression si énorme qu’elles ne cessent de se fissurer et d’avoir besoin de se réparer. Continuer la lecture de Hypertension : protégez-vous contre le tueur silencieux Par Jean Marc Dupuis

Psoriasis : vous n’êtes ni lépreux ni pestiféré, et votre souffrance peut finir Par Jean Marc Dupuis

Imprimez l'article

sni-logoChère lectrice, cher lecteur,

Le psoriasis est une maladie de peau qui laisse apparaître des croûtes, des morceaux de peau blanche, des plaies rouges qui peuvent se surinfecter et devenir purulentes.

C’est un drame personnel et souvent social. Le psoriasis vous coupe des autres et provoque le rejet : on lorgne sur vos croûtes, vos rougeurs, on évite de vous faire la bise, surtout quand la maladie touche le cuir chevelu, ce qui est courant.

Mais c’est aussi la terreur des dermatologues, qui savent d’avance qu’ils ne réussiront pas à guérir leurs patients. Continuer la lecture de Psoriasis : vous n’êtes ni lépreux ni pestiféré, et votre souffrance peut finir Par Jean Marc Dupuis

Le gel de gaulthérie couchée a faire soi-même Par Jean Marc Dupuis.

Imprimez l'article

gaulthérie couchée - éricacéesChère lectrice, cher lecteur,

Le gel de gaulthérie couchée soulage les douleurs articulaires.

(Photo prise sur le site Visoflora.com)

Vous pouvez le préparer vous-même très facilement, avec 2 ingrédients :

  • Un tube de gel de silicium organique (15-20€ les 500ml en pharmacie ou sur internet pour un an d’utilisation)
  • Un flacon d’huile essentielle de gaulthérie couchée (5€ les 10ml en pharmacie ou sur Internet pour un an d’utilisation)

Les feuilles de gaulthérie couchée — aussi appelée thé des bois ou wintergreen — ont une puissante action anti-inflammatoire et antalgique.

La gaulthérie couchée est une « aspirine végétale ». Cela vient du salicylate deméthyle, un dérivé naturel de l’aspirine qui la compose à 99 %. A ce titre, ce remède est déconseillé aux personnes souffrant de maladie cardiaque (hypertension, prise d’anticoagulants, etc.) et aux personnes allergiques à l’aspirine.

C’est un herboriste canadien qui m’a fait découvrir cette plante il y a quelques années. Ses feuilles permettent de réaliser la meilleure huile essentielle contre les douleurs articulaires.

Le gel de silicium, lui, permet de renforcer vos cartilages en plus de faire mieux pénétrer la gaulthérie. Continuer la lecture de Le gel de gaulthérie couchée a faire soi-même Par Jean Marc Dupuis.

Les limaces sont bonnes pour la santé par Jean Marc Dupuis

Imprimez l'article

LimacesChère lectrice, cher lecteur, C’est le printemps !

La chasse aux limaces est donc ouverte dans les jardins :

Granulés bleus, remparts de cendre, de coquilles d’œufs ou de sciure de bois, marc de café, piège à bière et fils de cuivre, chacun y va de sa technique pour stopper l’envahisseur.

Mais moi, je ne combats pas les limaces. Je les mange avec mes salades. Et c’est délicieux !

Non, je plaisante bien sûr.

Comme tous les jardiniers amateurs, je suis victime de ce problème gluant.

Les limaces ont déjà attaqué mes semis de chou. Mes plants de salade ont été rasés. Mes radis sont dévastés.

J’ai beau me dire qu’il faut « aimer les bêtes » ; accepter de « partager notre terre » avec les animaux ; que les limaces ont leur « utilité » pour les oiseaux, les hérissons, et leur place légitime dans notre écosystème… ce n’est pas drôle de voir des heures de travail et mes rêves de grosses salades vert tendre et bien charnues engloutis dans les estomacs de ces bestioles insatiablesContinuer la lecture de Les limaces sont bonnes pour la santé par Jean Marc Dupuis

La force de la médecine holistique Par Jean Marc Dupuis

Imprimez l'article

Chère lectrice, cher lecteur,

Jacques avait 60 ans et un gros ventre quand je l’ai rencontré.

Ses médecins lui avaient déjà diagnostiqué :

  • Un excès de cholestérol et de triglycérides
  • Des marqueurs élevés d’inflammation
  • De l’apnée du sommeil
  • De la fatigue chronique
  • De la dépression
  • De l’hypertension
  • De l’arthrose dans plusieurs articulations
  • De l’impuissance
  • Du diabète de type 2
  • Une hypertrophie de la prostate qui lui donnait de fréquentes envies d’uriner et l’obligeait à se lever plusieurs fois chaque nuit.

Continuer la lecture de La force de la médecine holistique Par Jean Marc Dupuis