Archives par mot-clé : next up organisation

Stop Linky par Next-up Organisation

Imprimez l'article

Next_up_organisation_log_2015Voici un communiqué de Next-up Organisation, ils se battent pour notre santé, soutenons les. http://www.next-up.org/Newsoftheworld/BioInitiativeIntro.php

Le terme « masse critique » désigne un nombre suffisant de personnes sensibilisées par rapport à la population qui permettra de facto l’obligation de
l’acceptation du refus du déploiement du Linky, voire de la désinstallation comme dans le cas récent d’Ecomouv.
Cet objectif à atteindre est la hantise d’ERDF qui dépense actuellement pour le contrer des millions d’euro dans la com tous azimuts pro-Linky.
De plus, dans cette problématique, le temps joue contre ERDF avec en syllogisme parfait le résultat que l’on connaît comme au Canada avec
le retournement de situation concernant les compteurs Hydro-Québec.

Analyse : Début février 2016, on peut considérer que la déferlante de propagande d’ERDF a été dans une première phase un succès total dans
l’ensemble des médias, on constate que grâce à la montée en charge de la mobilisation citoyenne la balance commence à s’inverser, par contre
en ce qui concerne tous les reportages d’ERDF, notamment ceux réalisés par des agences professionnelles spécialisées, c’est un échec total,
d’ailleurs face à cet échec les reportages sont carrément retirés des plateformes de diffusions. Continuer la lecture de Stop Linky par Next-up Organisation

Rejet dans le Rhône de pollution radioactive +ou- 16000 tonnes/an

Une pollution légale radioactive cumulative est elle une pollution légitime, sur quel base scientifique est fondée une autorisation de pollution radioactive. En 2008, le pollueur, l’exploitant AREVA qui est juge et partie déclare avoir rejeté dans la Rhône, via l’Isère
11,8 kilogrammes d’uranium artificiel enrichi !
Par Next up Organisation. http://www.next-up.org/news/?n=AREVA_Romans.html Lire la suite

Imprimez l'article

Pollution Radioactive du Rhône par AREVA

Bioinitiative Intro 03 2009 copieAREVA possède à  Romans sur Isère les plus grandes INBs (Installations Nucléaires de Bases) du monde de production et d’assemblage de combustible pour les réacteurs des centrales nucléaires. Au-delàs de tous le beaux discours sur « le management environnemental certifié » martelés par monsieur Jean-Louis Dufresne directeur de la com d’AREVA des INBs de Romans, il n’en reste pas moins les réalités : AREVA peut raconter et écrire n’importe quoi dans les médias, elle est juge et partie en n’étant soumise à aucun contrôle indépendant sur ses rejets chimiques et radioactifs, de plus l’ASN s’appuie sur les chiffres et contrôles fournis par l’exploitant, cette opacité et ces constatations ne peuvent que générer la suspicion ! Officiellement AREVA annonce qu’environ plus d’une demi-tonne/an de masse globale de matières radioactives et chimiques en suspensions sont rejetées dans l’Isère dont plusieurs kilogrammes d’uranium enrichi (8,54 Gr/jour) pour une activité de plus de 370 Méga Becquerel/an (chiffres 2006).
Le transit et les rejets de plus de 12 000 tonnes/an d’effluents chimiques et radioactifs dans le Rhône, via l’Isère par le collecteur spécial de Romans est une des plus grandes pollutions environnementales chimiques et radioactives du Sud-Est de la France, à ce jour elle n’est soumise à aucun contrôle indépendant, c’est totalement inadmissible, notre demande de station de contrôle automatique a toujours été refusée.
Tout le trajet en ville du collecteur spécial (tube PVC dans un conduit en buses béton) des effluents chimiques et radioactifs est en principe étanche jusqu’à son point de rejet dans l’Isère en aval du barrage de Pizançon sous le pont des Allobroges.
Next-up organisation qui conteste cette affirmation au point de passage dégradé et affaissé sis au Giratoire N°1 est allée au-delà du tracé et des regards du collecteur en investiguant au point exact des rejets dans l’Isère, une première, une investigation nécessitant des précautions NBC.
Pour savoir la réalité de la pollution des carottages sont en cours dans les boues de l’Isère en aval du collecteur spécial des rejets radioactif Lire la suite

Imprimez l'article

Alerte!! EDF et/ou Hydro-Québec peuvent moduler les prix d’éléctricité comme bon leur semble

élécMessage reçu de NextUp Organisation: Les nouveaux compteurs électro-polluants radiatifs sont nocifs pour la santé, de plus ce sont des mouchards qui portent atteintes aux libertés des citoyens dans leurs foyers, et enfin ils vont permettre à EDF ou à Hydro-Québec de moduler les prix de l’électricité à volonté au cours de la journée sans que les consommateurs puissent le gérer car trop complexe ! http://www.next-up.org/Newsoftheworld/2014.php Alors un seul conseil Garder Son Ancien Compteur. Vous avez le droit. Lire la suite

Imprimez l'article