L’agriculture vu par l’UE, par Véronique Henry

by Neptunya | 7 juillet 2016 15 h 07 min

Sans titreL’agriculture vu par l’UE :

Obligation des agriculteurs français a accroître les productions et pour cela avoir recours à des engrais chimiques, phytosanitaires (autre nom pour pesticide, mis en place pour faire croire que les pesticides sont inoffensifs, et le pire c’est que ça marche…:)

La PAC (Politique Agricole Commune)
 Mais en vrai,

La PAC n’aide en résumé que les grandes entreprises de la distribution et leurs actionnaires en profitant de la concurrence étrangère pour faire baisser les prix payés aux producteurs et agriculteurs, et ne répercute pas la baisse mais augmentent leur marge et donc baisse du pouvoir d’achat pour les français.

=Chômage, délocalisation autorisé par l’UE art63 du TFUE (traité sur le fonctionnement de l’Union européenne) et remboursement d’aide!


Ainsi, par une décision 2009/402 du 28 janvier 2009,
la Commission européenne a demandé à la France de procéder à la récupération d’aides publiques versées entre 1992 et 2002 aux producteurs français de fruits et légumes au titre des « plans de campagne »,lesdites aides ayant été déclarées illégales et incompatibles avec le marché commun. Quitte a..

« L’état membre est tenu (…) de provoquer la liquidation de l’entreprise ou de prendre toute autre mesure permettant le remboursement de l’aide »

Ps: j’ai personnellement connu un agriculteur qui a dû rembourser une aide qui se montait à 18000€ heureusement, il était en bio donc n’avait pas autant de contrainte que les gros exploitant, il a pu rembourser. Mais n’accepte plus aucune aides sans être sur d’être en règle.

TAFTA et l’Agriculture,

C’est une harmonisation vers le bas, car vers le haut comme le réclame nos politiciens ruinerait les dirigeants et actionnaires des multinationales qui grâce aux lobbyistes exerçant une pression constante sur les membres du gouvernement européen et français arrivent à imposer des conditions et normes sanitaires moins contraignantes dans les autres pays européens. De ce fait, la France ne peut rivaliser.

Subsistera à l’avenir seule l’agriculture de niche AOP et BIO et les très grandes exploitations.

Voilà en quelques lignes ce qu’est l’Europe, je joins à cet article un petit pdf pour mieux comprendre. Dossier AGRI 22022016[1]

Endnotes:
  1. Dossier AGRI 22022016: http://neptunya.fr/wp-content/uploads/2016/07/Dossier-AGRI-22022016.pdf

Source URL: http://neptunya.fr/lagriculture-vu-par-lue-par-veronique-henry/


Tafta : des négociations anti-démocratiques dénoncées à l’Assemblée Par Bio Info

by Neptunya | 21 avril 2016 14 h 52 min

taftaDes échanges[1] assez vifs ont eu lieu mercredi 17 février 2016 à l’Assemblée nationale à propos du Tafta, dont les négociations sont toujours en cours. Lors de la séance hebdomadaire de questions au gouvernement, le TTIP* a fait l’objet d’une dénonciation inattendue de la part de députés de la droite conservatrice.

Les parlementaires peuvent depuis peu consulter le compte-rendu des dix premières séances de négociation, mais « dans des conditions très spéciales », a déploré le député LR des Yvelines Jean-Frédéric Poisson[2] : http://www.bio-info.com/fre/28/initiatives/alertes/tafta-negociations-secretes-des-deputes-reclament-la-transparence[3]

« Dans un des services du Premier ministre, dans une salle fermée, en étant escorté par un fonctionnaire de Matignon, qui sert de surveillant, en prenant soin de déposer son téléphone portable à l’entrée pour ne pas s’en servir en consultant le document, qui par ailleurs est en anglais, et avec des sanctions pénales à la clé pour tout parlementaire qui divulguerait des informations recueillies en consultant ces documents.»

Des modalités de consultation obligées par « des directives très précises de la Commission européenne et du gouvernement des Etats-Unis d’Amérique », a encore dénoncé l’élu. Le secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, Matthias Fekl, s’est chargé de la réponse : « La France a été la première à rendre cette salle de lecture opérationnelle », a t-il félicité.

L’Union européenne et les États-Unis envisagent à travers le Tafta une « harmonisation des normes sanitaires » qui permetrrait de lever l’embargo européen sur les OGM, le bœuf aux stéroïdes, le poulet chloré, le porc aux anabolisants ou encore les cosmétiques testés sur des animaux[4]. Les partisans de ce traité auront beau jeu de dénoncer la paranoïa sur ces sujets : les discussions, entamées en 2013, sont tenues secrètes.

Elles préparent également la création d’un « tribunal arbitral » qui supplanterait les législations nationales pour régler les différends entre investisseurs et États[5], avec de graves conséquences à prévoir. Plusieurs résolutions ont été votées à l’Assemblée nationale et au Sénat pour que ce mécanisme, qui expose les États, et donc le contribuable, à de lourdes amendes, soit exclu des négociations. Il y reste néanmoins à l’ordre du jour…

 

* Transatlantic Trade and Investment Partnership ou Transatlantic Free Trade Agreement, PTCI en français (Partenariat Transatlantique de commerce et d’Investissement). 

Endnotes:
  1. échanges: https://www.youtube.com/watch?v=R48py-96Zqc#t=189
  2. Jean-Frédéric Poisson: http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2015/06/24/31001-20150624ARTFIG00118-traite-transatlantique-voulons-nous-continuer-a-nous-aligner-sur-les-etats-unis.php
  3. http://www.bio-info.com/fre/28/initiatives/alertes/tafta-negociations-secretes-des-deputes-reclament-la-transparence: http://www.bio-info.com/fre/28/initiatives/alertes/tafta-negociations-secretes-des-deputes-reclament-la-transparence
  4. ou encore les cosmétiques testés sur des animaux: https://resistanceinventerre.wordpress.com/2015/09/14/des-cosmetiques-toxiques-ou-les-dangers-du-traite-de-libre-echange-entre-leurope-et-les-etats-unis/
  5. qui supplanterait les législations nationales pour régler les différends entre investisseurs et États: https://france.attac.org/se-mobiliser/le-grand-marche-transatlantique/article/la-commission-souhaite-institutionnaliser-et-perenniser-l-arbitrage

Source URL: http://neptunya.fr/tafta-des-negociations-anti-democratiques-denoncees-a-lassemblee-par-bio-info/


TTIP/TAFTA et ses investisseurs tout-puissants expliqués en moins de 4 minutes

by Neptunya | 28 mai 2015 10 h 35 min

Signez la pétition: http://action.sumofus.org/fr/a/ttip-ceta-french/[1]
Avec l’ISDS (Règlement des Différends entre Investisseurs et États), le TTIP met en place un système injuste qui avantage les entreprises.

L’ISDS permet aux entreprises de traîner les gouvernements devant des tribunaux secrets privés. Les coûts associés en termes de dépenses publiques sont durs à prévoir. Cependant, une chose est sûre, la facture incombera au contribuable européen.

Endnotes:
  1. http://action.sumofus.org/fr/a/ttip-ceta-french/: http://action.sumofus.org/fr/a/ttip-ceta-french/

Source URL: http://neptunya.fr/ttiptafta-et-ses-investisseurs-tout-puissants-expliques-en-moins-de-4-minutes/


TAFTA : L’UPR lance une grande pétition pour demander à François Hollande l’organisation d’un référendum

by Neptunya | 10 février 2015 13 h 20 min

TAFTA : pétition à François Hollande pour un référendum

L’UPR  lance une grande pétition pour demander à François Hollande l’organisation d’un référendum sur les traités de libre-échange TAFTA, CETA et TISA, actuellement négociés secrètement par l’Union européenne.

Je signe la pétition maintenant !Lien Cliquable

Trois traités commerciaux internationaux sont actuellement négociés par l’Union européenne, au nom de la France, sans que les Français ne soient ni informés des conséquences prévisibles sur leur vie quotidienne, proprement phénoménales, ni consultés pour savoir s’ils sont ou non d’accord avec ces conséquences.

Ces trois traités sont :

1) le CETA, qui est un accord de libre-échange entre l’UE et le Canada,

2) le TAFTA, traité transatlantique ou « Trans-Atlantic Free Trade Agreement », qui est un projet de libre-échange quasiment total entre l’Union européenne et les États-Unis, négocié en catimini par Bruxelles depuis le mois de juillet 2013,

3) l’accord sur le commerce des services, ACS ou TISA, qui reprend et approfondit le volet des services du TAFTA élargi à 50 pays membres de l’OMC*.

L’adoption de ces traités placera définitivement les Français sous la coupe de grands intérêts économiques, qui n’ont que faire de leur niveau de vie, de leur santé, de leurs emplois et de leur liberté.

L’adoption du TAFTA, par exemple, empêchera les États d’édicter librement les normes sanitaires et environnementales propres à protéger les citoyens et leur cadre de vie. Ce traité soumettra les États à un chantage financier permanent puisque des multinationales pourront les attaquer via des tribunaux d’arbitrage privé, pour peu qu’elles considèrent telle ou telle décision, résultant d’un choix électoral majoritaire, comme nuisible à leurs investissements.

Concrètement, cela signifie qu’une loi contre la tabagie, une mesure de nationalisation ou un relèvement de l’impôt sur les sociétés, décidés par les députés élus par les Français, pourront être contestés devant une cour arbitrale par des grands groupes étrangers ou français. À titre d’illustration, plusieurs fabricants de cigarettes ont d’ores et déjà menacé la France d’une action en justice pour lui réclamer 20 milliards d’euros[1] si des mesures anti-tabac devaient être prises.

Il s’agira, ni plus ni moins, d’un véritable coup d’État opéré par une oligarchie financière et industrielle contre la souveraineté des peuples, comme l’explique cet article[2]. Cette nouvelle organisation sociale s’apparentera à un terrifiant retour à la féodalité du Moyen-Âge, avec ses seigneurs d’un côté et ses serfs de l’autre.

Si le TAFTA et le CETA portent déjà des coups sérieux aux services publics (eau, gaz, électricité, transport, santé, etc.), si chers au peuple français depuis des siècles, le TISA, qui concerne 50 pays, leur assénera l’estocade finale.

Sans que les Français ne s’en rendent bien compte, la Commission européenne agit dans leur dos en œuvrant pour la conclusion rapide de ces traités, à la demande du gouvernement américain. Elle s’est déjà donnée un mandat de négociation très large tant pour le CETA que pour le TAFTA, et est directement à l’initiative du TISA.

Aucun argument recevable ne permet de justifier la précipitation et l’opacité des négociations. Quant à leur bien-fondé, il ne fait jamais l’objet d’un examen approfondi et contradictoire. Leurs partisans ne font que répéter les slogans habituels qui affirment qu’il en résultera des gains de croissance mirobolants, en évoquant de vagues études sorties d’un chapeau.

L’Union Populaire Républicaine (UPR[3]) invite les Français à ne pas croire une seule seconde ces prophéties, qui sont rangées au magasin des farces et attrapes dès que les traités sont ratifiés. L’UPR signale qu’en 1992 les mêmes experts euro-atlantistes avaient sorti d’un même chapeau le même type de prévisions fantastiques de croissance pour convaincre les Français de voter « Oui » au traité de Maastricht et à l’euro. Avec 22 ans de recul, chacun peut mesurer ce que valaient ces prévisions.

L’UPR souligne que l’avis du Parlement européen sur la négociation des traités n’est que peu contraignant, la Commission et le Conseil ayant seuls le pouvoir d’agir dans ces domaines (article 207 alinéa 3 du Traité sur le Fonctionnement de l’Union européenne). Il ne s’agit que d’une consultation du Parlement, qui valide ou non les traités en l’état. La Commission peut, de toute façon, faire passer des décisions sans l’aval du Parlement.

L’UPR appelle donc solennellement le gouvernement à organiser un référendum pour savoir si les Français sont pour ou contre la participation de leur pays au TAFTA, au CETA et au TISA.

Si le non l’emporte, le gouvernement français devra respecter le verdict populaire en mettant son veto à la poursuite des négociations en cours au niveau de la Commission européenne. Le référendum de 2005 a montré que le peuple français ne se laissait plus faire par les injonctions médiatiques et les sommations des prétendus « partis de gouvernement ». Gageons, qu’à nouveau, il fera entendre sa voix souveraine, puissante et indépendante.

Enfin, l’UPR rappelle que le seul moyen d’éloigner définitivement la menace des traités que la Commission européenne veut imposer aux Français est le retrait unilatéral de l’Union européenne, grâce à l’article 50 du Traité sur l’Union européenne.

 

*Australie, Canada, Chili, Taiwan, Colombie, Costa Rica, Hong Kong, Islande, Israël, Japon, Liechtenstein, Mexique, Nouvelle-Zélande, Norvège, Pakistan, Panama, Paraguay, Pérou, Corée du Sud, Suisse, Turquie, États-Unis, et les 28 membres de l’UE (Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, République Tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Ireland, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède et Royaume-Uni).

Endnotes:
  1. menacé la France d’une action en justice pour lui réclamer 20 milliards d’euros: http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/cash-investigation/cash-investigation-du-mardi-7-octobre-2014_707683.html#CIGA
  2. cet article: http://www.economiematin.fr/les-experts/item/9874-consequences-grand-marche-transatlantique-economie-usa-domination-europe#CSQ%20GMT
  3. UPR: http://www.upr.fr/

Source URL: http://neptunya.fr/tafta-lupr-lance-une-grande-petition-pour-demander-a-francois-hollande-lorganisation-dun-referendum/


SAVOUREZ BIEN VOTRE DINDE BIO LABEL « AOC » CETTE ANNEE… PARCE QUE TAFTA MENACE!!

by Butterfly | 21 décembre 2014 12 h 45 min

tafta[1]Et parce que c’est peut-être la dernière fois que vous pourrez en manger une… Et oui, la période des fêtes est idéale pour faire passer des lois sans que personne ne se rende compte de rien… Deux vidéos à voir et à faire suivre ABSOLUMENT, parce qu’être informé c’est déjà être libre…


Petite vidéo souvenir pour comprendre comment nous en sommes arrivés là :
L’union Européenne : l’escroquerie du siècle – Une rétrospective très intéressante de tous les mensonges qui ont été distillés aux français pendant les 15 dernières années pour permettre la mise en place de l’Euro. Dans cette vidéo, un retour sur le NON massif du référendum de 2005 suite au Traité de Nice et la façon éhontée avec laquelle le Traité de Lisbonne, en 2007, nous a été imposé, sans que l’avis de personne ne soit demandé cette fois. Source Des’1tox – Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=LFdlhxNvcn8#t=280

Et le TAFTA alors?? Et bien justement, nous y sommes. Pendant que vous allez sans doute savourer (pour ceux qui ne sont pas encore végétariens) la dinde et le foie gras, pensez simplement que c’est peut-être les derniers que vous avez pu acheter avec le label AOC.
Il est bien connu que pendant que nous déballons en famille nos cadeaux et festoyons allègrement tous nos espoirs pour une meilleure année, ceux qui travaillent dans l’ombre à s’enrichir toujours plus sur notre dos, font passer les lois.
Alors pour savoir ce qui vous attend, voici une brève synthèse, limpide, et qui ouvre des perspectives. Parce que se dire qu’on a peur et qu’on ne pourra rien faire de toute façon… ben c’est pas vrai! Informez-vous et mobilisez-vous!
TRANSATLANTIQUE ARNAQUE : LE CASSE DU SIECLE (via les Amis du Monde Diplomatique) :
https://www.youtube.com/watch?v=LjftFgq_Ltg

Endnotes:
  1. [Image]: http://neptunya.fr/wp-content/uploads/2014/01/tafta.jpg

Source URL: http://neptunya.fr/savourez-bien-votre-dinde-bio-label-aoc-cette-annee-parce-que-tafta-menace/


Une pétition contre le traité transatlantique a été rejetée par la Commission européenne par Le Soir

by Neptunya | 5 décembre 2014 11 h 41 min

 © AFP Plus d’un million de personnes ont signé une pétition à travers l’Europe pour s’opposer aux accords de libre-échange avec le Canada et celui en cours de négociations avec les Etats-Unis, mais la Commission européenne y a opposé une fin de non-recevoir, ont annoncé ce jeudi les organisateurs. Le collectif « Stop TTIP », qui rassemble plus de 300 organisations dans 24 Etats membres, s’est vu refuser par la Commission le statut d’initiative citoyenne européenne. L’exécutif européen, qui a fait de ces négociations commerciales une priorité, ne soumettra donc pas de proposition législative pour soutenir cet appel. En réaction, « Stop TTIP » a saisi la Cour de justice européenne. la suite sur le Journal le soir

Quelles sont les craintes ?

La pétition, qui a rassemblé selon ses organisateurs « plus d’un million » de signatures au cours des deux derniers mois, appelle à mettre fin aux négociations pour un accord de libre-échange avec les Etats-Unis (TTIP) et à bloquer l’accord avec le Canada (CETA).

Parmi les craintes exprimées : la mise en place d’un mécanisme de protection des investissements (ISDS) qui pourrait permettre aux multinationales de contester devant des tribunaux d’arbitrage des politiques des gouvernements nationaux.

Ces accords donneraient « des pouvoirs inédits aux entreprises et menaceraient de fait la démocratie, l’état de droit, la protection de l’environnement et des consommateurs », estime le collectif.

« Les citoyens veulent avoir leur mot à dire et ils devraient l’avoir. Un million de personnes ont déjà dit ‘non merci’. Combien en faut-il de plus pour que Bruxelles nous entende ? », affirme Susan George, membre de « Stop TTIP ».

Le collectif prévoit « une intensification de ses mouvements de protestation dans les mois qui viennent », notamment une action devant le bâtiment de la Commission le 9 décembre, jour de l’anniversaire de son président, Jean-Claude Juncker.

Source URL: http://neptunya.fr/une-petition-contre-le-traite-transatlantique-a-ete-rejetee-par-la-commission-europeenne-par-le-soir/


Débats à l’Assemblée Nationale à propos du Traité Transatlantique

by Neptunya | 26 mai 2014 11 h 42 min

http://www.agenceinfolibre.fr/ et pour aller plus loin https://www.youtube.com/watch?v=TaAb4_UvLm4 Lire la suite

Source URL: http://neptunya.fr/debats-a-lassemblee-nationale-a-propos-du-traite-transatlantique/


Agriculteur en Colombie, face au traité Transpacifique, entre Colombie et Amérique, les même futurs problèmes pour les agriculteurs français

by Neptunya | 12 mai 2014 9 h 38 min

Ils sont confrontés à des problèmes que les agriculteurs français rencontreront bientôt avec l’arrivé de TAFTA en France. Mais bon chut!! il ne faut rien dire. Autour de la défense des semences traditionnelles en Colombie. Avec : Alba Portillo et Cynthia Osorio, du Réseau « Red de Guardianes de Semillas de Vida » (Réseau de Gardiens de Semences de Vie) et Antonio Alvarado, de la Coordination National Agricole de Colombie. Je rajoute les liens suivant pour en savoir plus, regarder aussi l’article du dessus pour trouver des semences biologiques, et n’hésitez pas à laisser un commentaire avec adresse que vous connaissez  pour que je mette à jour la liste. http://www.ciip.fr/spip.php?article386  http://colombia.redsemillas.org/ et http://www.forumcivique.org/fr/articles/semences-colombie-r%C3%A9sistance-contre-la-politique-agricole Lire la suite

Source URL: http://neptunya.fr/agriculteur-en-colombie-face-au-traite-transpacifique-entre-colombie-et-amerique-les-meme-futurs-problemes-pour-les-agriculteurs-francais/


Les paysans Colombiens se soulèvent contre les Accords de Libre Échange (TAFTA)

by Neptunya | 29 avril 2014 16 h 10 min

Des paysans colombiens ont lancé lundi un mouvement national de protestation, au cours duquel trois personnes ont été blessées, afin de dénoncer l’insuffisance d’un plan de soutien décrété l’an dernier par le président Juan Manuel Santos ! Nous allons nous battre pour rester dans les campagnes, pour le droit au travail, pour que ce ne soit pas la fin des paysans en Colombie, a déclaré Cesar Pachon, l’un des porte-parole du mouvement, rejetant la faute sur le gouvernement. Entre 20 et 30.000 manifestants sont attendus dans le cadre de ce mouvement d’une durée indéfinie, selon les organisateurs, alors que les autorités ont averti qu’elles ne permettraient pas un blocage des axes routiers. Planète attitude lien cliquable Lire la suite

Source URL: http://neptunya.fr/les-paysans-colombiens-se-soulevent-contre-les-accords-de-libre-echange-tafta/


Manifestation contre les négociations autour du TAFTA Par l’Agence info Libre

by Neptunya | 14 avril 2014 12 h 40 min

http://www.agenceinfolibre.fr/manifestation-contre-les-negociations-autour-du-tafta/ Lire la suite

Source URL: http://neptunya.fr/manifestation-contre-les-negociations-autour-du-tafta-par-lagence-info-libre/


TAFTA- A qui profite la zone de libre-échange transatlantique? France Culture du Grain à Moudre

by Neptunya | 3 avril 2014 10 h 39 min

« J’ai bataillé pendant toute ma carrière politique pour renforcer la protection des consommateurs. Je n’ai pas l’intention de signer un accord qui l’affaiblirait » Celui qui parle, c’est Barack Obama, il y a quelques heures de cela, à Bruxelles. L’accord dont il est question, c’est le projet de partenariat transatlantique de commerce et d’investissement, le TTIP, qui vise à mettre en place, à l’horizon 2015, une zone de libre-échange entre les Etats-Unis et l’Union européenne. Lire la suite

Source URL: http://neptunya.fr/tafta-a-qui-profite-la-zone-de-libre-echange-transatlantique-france-culture-du-grain-a-moudre/