Traiter les verrues naturellement, Par Jean Yves Dionne

by Neptunya | 14 juillet 2014 18 h 05 min

franchementsante[1]Les verrues sont des infections virales de la peau. Elles se présentent comme de petites tumeurs, causées par un virus de la famille du VPH (virus du papillome humain). Qui dit virus, dit contagion. On peut attraper une verrue par contact direct avec un porteur ou par contact indirect sur une surface comme un plancher de vestiaire ou de piscine. De plus, il faut habituellement une lésion sur la peau pour que le virus puisse pénétrer. Dans plusieurs cas, la verrue n’apparait pas parce que le système immunitaire détruit le virus avant qu’il puisse causer cette bénigne, mais combien tenace, tumeur. (consultez la fiche sur les verrues http://www.brunet.ca/fr/conseils/les-verrues.html[2] ) http://www.jydionne.com/traiter-les-verrues-naturellement/[3]

Habituellement, les produits recommandés pour combattre les verrues sont des kératolytiques, c’est-à-dire des substances qui brisent la kératine, cette protéine qui constitue la structure de l’épiderme. Ces kératolytiques, comme l’acide salicylique, brisent la structure de l’épiderme et permettent d’éliminer mécaniquement la verrue. Par contre, ces produits n’ont que très peu d’effet sur le virus lui-même.

Combattre les verrues

Certains produits naturels pourraient être des alternatives intéressantes. L’ail est traditionnellement utilisé contre les verrues. L’avantage de l’ail par rapport à l’acide salicylique est qu’il a un effet antiviral.

Plusieurs méthodes sont utilisées, comme faire une pâte avec la gousse et l’appliquer sur la verrue, ou appliquer un extrait lipidique (qui peut être fabriqué à la maison en faisant macérer de l’ail dans l’huile) sur la verrue. Un extrait lipidique a fait l’objet d’une étude et montre un effet très significatif.(1) Dans cette étude, les chercheurs ont appliqué deux extraits différents d’ail sur des verrues ou sur des cors: un extrait dans l’eau (simplement des gousses d’ail passées au mélangeur dans l’eau) et un extrait lipidique (extrait ici à l’aide de chloroforme et méthanol). Le placébo utilisé était le solvant méthanol seul. Les verrues traitées à l’aide de l’extrait lipidique ont toutes été détruites (23 participants ayant chacun entre 2 et 96 verrues) en 1 à 2 semaines.

Précautions

Attention, l’ail peut bruler la peau assez fortement. Il y a eu des cas rapportés de brulures importantes suite à l’usage direct d’ail sur les verrues.(2,3) Mieux vaut protéger la peau et utiliser une huile d’ail. D’ailleurs, dans l’étude mentionnée ci-haut, un onguent de zinc était appliqué tout autour des verrues pour protéger la peau adjacente.(1)

Autre problème: l’odeur de l’ail est très présente…

Combattre et prévenir

Il est ici question d’un virus qui affecte certaines personnes, mais n’en affecte pas d’autres, même lorsqu’elles sont en contact. Qu’est-ce qui différencie ces personnes? Souvent, la principale différence se situe dans la vitalité de leur système immunitaire. Si le système immunitaire est en pleine forme, le virus n’a aucune chance de s’implanter. Il est donc logique, pour prévenir et aider à combattre les verrues, de supporter le système immunitaire.

Des chercheurs ont évalué un produit immunostimulant contenant de l’échinacée, de la méthionine, du zinc, un probiotique et des antioxydants en combinaison avec la cryothérapie (traitement à l’azote liquide). Après 6 mois, la cryothérapie seule a eu une efficacité de 54,5%, ce qui veut donc dire que 45,5% des patients ont eu une récidive. Par contre, dans le groupe où la cryothérapie était associée au produit immunostimulant, l’efficacité a grimpée à 86% (p<0,001).(4)

Santé !

 

Références:

  1. Dehghani F, Merat A, Panjehshahin MR, Handjani F. Healing effect of garlic extract on warts and corns. Int J Dermatol. 2005 Jul;44(7):612-5. PubMed PMID: 15985039. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15985039[4]
  2. Filobbos G, Chapman T, Gesakis K. Iatrogenic burns from garlic. J Burn Care Res. 2012 Jan-Feb;33(1):e21. doi: 10.1097/BCR.0b013e3182335a29. PubMed PMID: 22227634.
  3. Barr R, Chin KY. Iatrogenic burns from garlic. J Burn Care Res. 2013 May-Jun;34(3):e214. doi: 10.1097/BCR.0b013e3182642a2d. PubMed PMID: 23079563.
  4. Cassano N, Ferrari A, Fai D, Pettinato M, Pellè S, Del Brocco L, Ligori P, Romano I, Curia S, Carbonara M, Vena GA. Oral supplementation with a nutraceutical containing Echinacea, methionine and antioxidant/immunostimulating compounds in patients with cutaneous viral warts. G Ital Dermatol Venereol. 2011 Jun;146(3):191-5. PubMed PMID: 21566549.

– See more at: http://www.jydionne.com/traiter-les-verrues-naturellement/#sthash.d5I1uYkd.dpuf

Endnotes:
  1. [Image]: http://neptunya.fr/wp-content/uploads/2013/11/franchementsante.jpg
  2. http://www.brunet.ca/fr/conseils/les-verrues.html: http://www.brunet.ca/fr/conseils/les-verrues.html
  3. http://www.jydionne.com/traiter-les-verrues-naturellement/: http://www.jydionne.com/traiter-les-verrues-naturellement/
  4. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15985039: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15985039

Source URL: http://neptunya.fr/traiter-les-verrues-naturellement-par-jean-yves-dionne/