Citations

Nous sommes tous la Tunisie une traduction qui nous a été transmise par le poète Tahar Bekri Premier Ministre Mohamed Ghannouchi*
Si ton Pouvoir est constitutionnel
Nous ne pouvons pleurer ni Ben Ali ni son époque
Nous considérons cela comme un moment historique
Une dictature d’un régime oppresseur et tyrannique
Contre laquelle La Tunisie a soulevé une révolution populaire
Nous ne médisons que celui qui est vil et bas
Nous ne louons que par conviction personnelle
Toi le révolutionnaire allume la révolution avec le sang du peuple
Sculpte le salut des peuples pour toute personne vivante
Dis-leur d’un mot le linceul trahi par sa propre paume
Toute victoire est précédée d’événements tragiques
Réjouis-toi pays dont le maître est ignorant
Il croit que la dignité arrive grâce aux forces américaines
Réjouis-toi pays dont le peuple est affamé
Dont le gouvernement se vante de sa finance
Réjouis-toi pays dont le citoyen dort avec une nationalité
Et se réveille sans nationalité
Réjouis-toi régime oppresseur héréditaire
Jusqu’à quand serez-vous esclaves du narcissisme
Jusqu’à quand le peuple ne connaîtra pas la valeur de l’individu
Celui-ci nomme celui-là derrière tous des oubliés
Pourquoi ne cherche-t-il pas un gouvernant
Qui le libère du pouvoir arbitraire
Apprends à celui qui est auto satisfait et gouverne son peuple
Avec haine qu’à sa place quelqu’un d’autre peut gouverner
Sans croire que la patrie est à son nom et celui de sa famille
La patrie est au peuple et les gloires de la patrie sont populaires
Répétez et la voix est la même et le destin est le même
Nous sommes tous la Tunisie face à l’élite oppressive
Les gouvernements arabes et ceux qui les gouvernent
Tous sans exception des voleurs
La question qui brûle l’esprit de celui qui s’interroge
Ne trouvera pas de réponse auprès des officiels
Puisque vous importez tout de l’occident
Pourquoi n’importez-vous pas le droit et la liberté ? Lire la suite

Imprimez l'article

Si vous avez lu les deux articles en dessous sur les banques américaines et brzezinski, ils parlent du 17 octobre, car si les démocrates et les républicains ne trouvent pas d’accord d’ici le 17 octobre, ce sera la chute de l’Amérique, bref une descente aux enfers de tout les pays car ils détiennent tous de la dette US. Donc on pourra s’attendre si l’Amérique est en défaut de paiement, à de massif soulèvement de population et guérillas urbaine dans le but unique de vivre. Espérons pour nous tous qu’ils trouvent un compromis, sinon savez vous vous défendre? Lire la suite

Imprimez l'article

Porridge matinal sans gluten, humm délicieux

Raw Buckwheat Porridge - Un porridge cru au sarrasin Vous connaissez mon engouement pour le sarrasin (voir mon article précédent sur le Sobacha) aussi aujourd’hui je vous propose une petite recette glanée sur un site américain et dont vous vous régalerez au petit déjeuner. http://lolypopkitchen.overblog.com/   Pour un maximum d’énergie je vous propose la recette de ce porridge cru au sarrasin. Pour cela il vous faudra : Lire la suite

Imprimez l'article

« Ne confiez pas vos destinées à ceux qui ne sont pas des vôtres. Ne vous imposez pas de nouveaux maîtres ; ils finiront par vous dominer et vous trahir. Je suis persuadé qu’en ce qui concerne vos luttes et votre émancipation, personne, en dehors de vous-mêmes, ne pourra jamais aboutir à un vrai résultat. Pour vous, au-dessus de vous, à la place de vous-mêmes, personne ne fera jamais rien. »  Extrait d un discours de Voline Plus de citation sur http://pagedesuie.wordpress.com/2013/09/30/morceaux-choisis-de-la-litterature-anarchiste/comment-page-1/#comment-793

Lire la suite

Imprimez l'article


« Et (…), on créa l’école.
L’enfant aime la nature : on le parqua dans des salles closes.
L’enfant aime voir son activité servir à quelque chose : on fit en sorte qu’elle n’eût aucun but.
Il aime bouger : on l’obligea à se tenir immobile.
Il aime manier des objets : on le mit en contact avec des idées.
Il aime se servir de ses mains : on ne mit en jeu que son cerveau.
Il aime parler : on le contraignit au silence.
Il voudrait raisonner : on le fit mémoriser.
Il voudrait chercher la science : on la lui servit toute faite.
Il voudrait s’enthousiasmer : on inventa les punitions.
(… ) Alors les enfants apprirent ce qu’ils n’auraient jamais appris sans cela. Ils surent dissimuler, ils surent tricher, ils surent mentir. » Lire la suite

Imprimez l'article

A méditer..

 »En augmentant constamment le danger dans la région, les puissances occidentales jouent avec le feu. Elles espèrent finalement que la Russie et la Chine cèderont et accepteront un changement de régime en Syrie, en Iran, etc. Toutefois, l’accumulation des capacités militaires est déjà si forte que la moindre erreur de calcul pourrait déclencher un conflit majeur ». Source : services renseignement E.I.R./US. Lire la suite

Imprimez l'article