Un ver marin dont le sang peut être transfusé quelques soit le rhésus du patient ou bien utiliser du Quinton

Imprimez l'article

A partir de 7 min33 Alors soyons claire, au lieu de prendre des vers marins qui ont une utilité pour la biodiversité, on peut utiliser comme on le fait depuis plus de cent an du Quinton. et oui au lieu de torturer un être vivant pour en extraire son sang, on peut utiliser de l’eau de mer qui a les même propriétés que le ver. Et pour aller plus loin, ces propriétés lui les tient de l’eau des  océans et mers. Avec les professeurs en science, on se demande parfois si ils lisent les écrits ancien. Car cela répondrait à beaucoup de leurs questions. Ah mais c’est vrai, ils ne peuvent pas le breveter et en faire un médicament cela existe déjà. le profit n’étant pas au rendez vous cela n’est pas intéressant. http://www.csbs.fr/  Quand vous utiliser du quinton:

vous vous réhydrater de l’intérieure et cela ce voit sur votre peau rapidement, c’est un formidable agent de nettoyage cellulaire et extracellulaire, moi même en le prenant avant, pendant et après les différentes opérations que j’ai eu, j’ai maintenue une bonne hydratation, pas de baisse de tension après les anesthésies générales. Meilleur reprise tant émotionnel que physique, meilleur cicatrisation et plus rapide. bref que du bon dans l’utilisation du quinton. Et je l’utilise toujours en intersaison pour tout les oligo-éléments dont on peut manquer même en mangeant sain et bio.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.