La depeche.fr-Cancer du sein: l’exposition au bisphénol S, substitut au bisphénol A, multiplie les cellules cancéreuses

Imprimez l'article

Et voilà une fois encore, je l’avais dit. Du moment que ce n’est pas du verre, c’est dangereux.  On finit toujours par en payer le prix. A nous de changer notre façon de consommer. A quand le retour de la consigne?

http://www.ladepeche.fr/article/2017/04/03/2549429-cancer-sein-exposition-bisphenol-substitut-bisphenol-multiplie-cellules-cancereuses.html

Le bisphénol S, un substitut au bisphénol A (BPA), accroit l’agressivité des cancers du sein, en agissant comme un perturbateur endocrinien (PE) au même titre que le BPA, confirme une étude américaine, présentée ce dimanche au congrès de la société américaine d’endocrinologie à Orlando en Floride.

Le bisphénol S (BPS) aggrave les cancers du sein les plus courants, dits hormono-dépendants, en stimulant la prolifération des cellules cancéreuses, indique une étude américaine de l’université d’Oakland.

Après avoir exposé des cellules cancéreuses du sein au BPS pendant six jours, les chercheurs ont constaté que la substance chimique se révélait aussi dangereuse que le bisphénol A, en mimant les effets des oestrogènes dans les cellules cancéreuses. Celles-ci ont vu leur nombre augmenter de 12% en présence de faibles doses de BPS et jusqu’à 60% à des doses d’exposition les plus élevées. Continuer la lecture de La depeche.fr-Cancer du sein: l’exposition au bisphénol S, substitut au bisphénol A, multiplie les cellules cancéreuses