Yves Thréard, journaliste « Le Figaro »: Si on ne sort pas des traités européens, ils ne peuvent appliquer leurs politiques économiques

Imprimez l'article

Dans cette vidéo à 29:45 le journaliste Yves Thréard du journal Le Figaro  dans l’émission « c’est dans l’air » du 12/04/2017 confirme ce que dit François Asselineau depuis 10 ans. Retranscription ci-dessous.

Je rajoute à cela que dans un même temps hier, dans l’émission de E.Zemmour/Naulleau sur Paris Première, le premier a passer à l’interrogatoire était le représentant du FN et il n’a jamais lâché le morceaux concernant une éventuelle démission de Marine Le Pen si il y a Frexit, pourtant elle l’a déjà dit. Ah les promesses toujours des promesses!

Je me demande quand les français vont-ils comprendre comment ça fonctionne.

Retranscription: Continuer la lecture de Yves Thréard, journaliste « Le Figaro »: Si on ne sort pas des traités européens, ils ne peuvent appliquer leurs politiques économiques

Voici les deux alinéas de l’article 48 qui empêche de renégocier tout traités sans l’aval des 27 pays européens

Voici les deux alinéa de l’article 48 qui empêche de renégocier tout traités sans l’aval des 28 pays européens. Ah si seulement on pouvait quitter cette U-E, on s’en porterait que mieux. Je vote François Asselineau au premier tour et s’il ne passe pas, après c’est l’abstention vu qu’aucun d’entre eux n’a le pouvoir ou l’envie d’en sortir. Lire la suite

Imprimez l'article

Le Cancer est dans le pré- Pétition contre l’usage des pesticides

Imprimez l'article

https://petitions.pure-sante.info/encore-plus-de-perturbateurs-endocriniens/message/?source=LLBT319&co_source1=XSW1T319&utm_source=emailing&utm_medium=newsletter-gratuite&utm_campaign=20170411-cancer

et le documentaire La Mort est dans le pré

Ce film montre que nous ne devons rien attendre des autorités sanitaires. Depuis 50 ans, elles ont été complices des industriels de la chimie et des pesticides.

Aujourd’hui, nous, anonymes, citoyens ordinaires et de bonne volonté, avons le devoir d’agir par nous-même, et de faire enfin bouger les lignes.

C’est pourquoi, si vous ne l’avez pas encore fait, je vous demande de signer notre grande pétition nationale « Non au sabotage chimique de nos vies» !

En agissant ainsi, nous pourrons éviter la catastrophe annoncée et reprendre le contrôle de nos vies, de notre santé.

Gabriel Combris
Continuer la lecture de Le Cancer est dans le pré- Pétition contre l’usage des pesticides