Effondrement du pont de Mirepoix sur Tarn: « On peut donc raisonnablement penser qu’il y avait ici une faiblesse de plusieurs suspentes, peut-être bien rongées par la corrosion. La corrosion est en effet un classique ennemi de l’acier, souvent maquillée quand on manque de moyens pour le traiter convenablement. On peut hélas présumer que la dernière inspection n’a pas été d’un niveau de fiabilité suffisant, ce qui jette la suspicion sur grand nombre d’inspections d’ouvrages. Bref, aujourd’hui, je passe d’une attitude « non-alarmiste » à une posture d’inquiétude sur le sérieux des diagnostics et inspections d’ouvrages, en particulier lorsque le secteur public se décharge de ces missions auprès du secteur privé. La politique du moins disant dans les appels d’offres publics, quand il s’agit de prestations intellectuelles, peut hélas conduire à des diagnostics laxistes, trop expéditifs, qui n’existent que pour dégager les pouvoirs publics de toute responsabilité ultérieure.Quelle que soit la façon d’examiner le sujet, il apparaît que cette catastrophe résulte d’abord et avant tout du sous-investissement chronique – à la fois en frais de construction, de maintenance et de suivi technique – dans les ouvrages d’art français du réseau routier. » Lire la suite

Imprimez l'article

Le pont qui s’effondre à Mirepoix sur tarn, l’avis de notre expert Alexandre J., ingénieur structure, adhérent UPR.

Comme toujours, a l’UPR nous avons tiré la sonnette d’alarme depuis longtemps, bien avant que LFI et consort ne s’empare de cette question. Voici le rapport d’un adhérent de l’upr concernant ce pont: D’habitude, je suis le premier à vouloir freiner la sur-exploitation des rapports alarmistes sur l’état de nos ponts. En effet, connaissant la méthodologie des diagnostics dits « de niveau 1 », je sais très bien qu’on classe des ouvrages « dans le rouge » dès lors que l’état apparent du pont présente des faiblesses qui nécessitent une analyse approfondie. Ladite analyse approfondie, si elle était menée, conclurait probablement souvent qu’il n’y a pas de réel danger. J’écris « si elle était menée » car hélas il s’écoule souvent des années avant qu’une collectivité débloque un budget pour des études qui n’ont aucun effet visible (donc pas d’effet électoral). https://www.upr.fr/actualite/le-scandale-de-leffondrement-du-pont-de-mirepoix-un-sous-investissement-chronique-dans-les-ouvrages-dart-de-notre-reseau-routier-national/ Lire la suite

Imprimez l'article

« Manu dans l’cul », « Libre », « Liberté », « Camarade Président » de Saez, un pur régal comme toujours

« Manu dans l’cul » une des chansons contenue dans « Le manifeste 2016-2019 : Ni Dieu ni maître », un quadruple album contenant 39 chansons qu’il a écrites et composées par Saez. A télécharger gratuitement sur www.saez.mu/manu/
Lire la suite

Imprimez l'article