Petite analyse de la situation et la crise financière derrière

Les masques par exemple, on en avait plus d’1 milliards 1/2 en 2013 juste avant que Hollande ne débarque et prenne un secrétaire général adjoint nommé MACRON« A l’Elysée, ce jeune énarque, secrétaire général adjoint, est l’homme de la crise de l’euro et de tous les dossiers économiques. La loi organique et le traité européen, c’est lui. Le budget de 2013, c’est encore lui. «C’est notre interlocuteur à l’Elysée», confie un directeur de cabinet d’un des ministères à Bercy, qui assure échanger avec lui au moins trois à quatre fois par semaine, mais plutôt vers 1 heure ou 2 heures du matin. «C’est notre heure du thé à nous.»« https://www.liberation.fr/france/2012/09/17/avec-macron-l-elysee-decroche-le-poupon_847010
Donc ensuite, on peut se dire que le petit Macron conseillé financier de l’Élysée a dû recommander à Cahuzac alors Lire la suite

Imprimez l'article