Antenne 4G radiation, heureusement que 99.999% des utilisateurs ne connaissent absolument rien de leurs téléphones mobiles By Nextup organisation

by Neptunya | 4 juin 2014 11 h 24 min

[1]Suite au scandale du tabac, les industriels de la téléphonie mobile ont compris dès le début qu’il fallait maitriser toute la chaine des autorités de santé, notamment avec les recommandations du prévaricateur Repacholi de l’OMS[2] (son bras droit en France étant le négationniste Bernard Veyret).
Puis face au vide des nouvelles technologies, il a été créé de toute pièce toujours avec le même prévaricateur Repacholi[3] une nouvelle pseudo organisation de droit privée internationale ad hoc appelée ICNIRP totalement inféodée aux industriels pour « blanchir » et  imposer aux institutions des pays des normes radiatives conformes aux exigences des industriels.

Et enfin en France, supervisé par Orange, ce qui restera comme le plus grand scandale politico-sanitaire de la dernière décennie,  le coup de maître réalisé le 3 mai 2002 par l’infiltré Jean-Noël Tronc[4], la rocambolesque signature par Lionel Jospin et des nombreux Ministres (tout cela reste toujours à vérifier) du scandaleux décret 2002-775, qui a battu de vitesse « le Paris-Béthune » pour sa publication au Journal Officiel un dimanche, le jour du second tour des élections présidentielles de 2002 … (Jean-Noël Tronc ayant été immédiatement embauché et mis au vert par Orange à la Réunion).

Ce document démontre la complexité pour les industriels de la suppression de l’antenne relais extérieure par son intégration à l’intérieur afin de rendre le téléphone mobile « ludique ».
Ce document met en évidence que la position du mobile ainsi que sa tenue en main par l’utilisateur est d’une importance majeure pour les puissances d’irradiations, notamment des tissus de la tête et paradoxalement le bon fonctionnement en émission/réception des rayonnements hautes fréquences micro-ondes.
On découvre toujours  dans ce document que les antennes relais intégrées des téléphones mobiles ne sont étudiées et conçues que pour les droitiers, en conséquence les gauchers qui utilisent le téléphone mobile sont de facto plus irradiés !

L’organisation environnementale a conscience que ce document professionnel n’est pas accessible au grand public, sauf le dossier page 33 concernant les enjeux par rapport aux évaluations des impacts radiatifs sur les tissus de la tête des utilisateurs de l’antenne relais intégrée des téléphones mobiles 4G.  (Vous ne pouvez l’avoir que si vous vous inscrivez http://www.next-up.org/news/?n=4G.html)[5]

Endnotes:
  1. [Image]: http://neptunya.fr/wp-content/uploads/2014/06/These_Doctorat_antenne_mobile_4G_2633.jpg
  2. les recommandations du prévaricateur Repacholi de l’OMS: http://next-up.org/divers/France5OMSlaCrise09052007.php
  3. avec le même prévaricateur Repacholi: http://www.next-up.org/Newsoftheworld/WHO_OMS.php
  4. Jean-Noël Tronc: http://www.next-up.org/Newsoftheworld/WhosWhoQuiestQui.php
  5. http://www.next-up.org/news/?n=4G.html): http://www.next-up.org/news/?n=4G.html

Source URL: https://neptunya.fr/antenne-4g-radiation-heureusement-que-99-999-des-utilisateurs-ne-connaissent-absolument-rien-de-leurs-telephones-mobiles-by-nextup-organisation/