Tous les articles par Neptunya

Je tiens le blog depuis 6 ans maintenant, et je suis naturopathe holistique. Dans l'univers du bio depuis plus de 7 ans, aide selon mes connaissances les internautes. Essaie d'éveiller les consciences au monde qui les entours, pour que le réveil ne soit pas trop brutal.

Mon ressentie face aux grèves, manifestations etc.

Les grèves me font rire. Pourquoi? Car tous autant qu’ils sont, ils ont essayé de discrédité François Asselineau avec son idée du Frexit et des GOPÉs (« grande orientation politique et économiques » que l’Europe publie chaque année et qui sert aux différents pantins que l’on nomme président pour administrer la France). Lire la suite

Imprimez l'article

E=MC’Bio est lancé

Retrouvez mon nouveau site E=MC’Bio, pour le trouver sur internet il faut taper eegalmcbio d’un seul tenant. Le site internet vous présente
des tests de produit
s:

Appareils électroménager et accessoires
Alimentaire (Sans gluten et lactose)
Jardin et accessoires
Livre
Jeux
Univers Bébé

Les images changeront régulièrement pour vous faire découvrir de nouveaux produits, n’hésitez pas à aller dans la galerie, en cliquant sur les images vous serez redirigé vers l’article du blog..
A tout de suite sur E=MC’Bio
Lire la suite

Imprimez l'article

Le Japon des cerisiers en fleurs : voyages du printemps 2020

https://zimbra.free.fr/service/home/~/?auth=co&id=124582&part=2.2
Je vous propose un voyage au Japon au printemps avec Franck Armand, il reste encore quelques place.

Bonjour à tous,
 
Régulièrement, j’accompagne au Japon des petits groupes de 8 à 12 personnes.
Il s’agit à chaque fois d’une plongée dans le Japon authentique et traditionnel, celui des temples Zen, des sanctuaires animistes, des sources chaudes, des forêts primitives… Un réveil des sens accompagné d’une délectation gustative !!
 
L’enthousiasme qui m’anime est un moteur inépuisable !
 
Pour autant, le développement de mes activités en France, en particulier autour des jardins de Coplet, va m’amener à espacer les séjours que je propose pour le Japon.


Les deux voyages pour le printemps prochain seront les derniers à cette saison.
En 2020 et 2021 je guiderai des séjours d’automne mais ne compte pas en proposer au printemps avant plusieurs années.
 
Ces deux voyages ont été ciselés avec soin selon des logiques bien différentes : 
 
 Le premier voyage (fin mars / début avril) intitulé « Japon Sakura 2020 » est une plongée au coeur de la civilisation japonaise pour découvrir les lieux mythiques où elle s’est développée. Ainsi, nous irons à Asuka, Nara, Kyoto, Uji,… La période est très exactement celle de la floraison des cerisiers. Nous irons dans les montagnes de Yoshino pour les admirer; ils y fleurissent par milliers ! 

– Le deuxième voyage (fin avril) intitulé « Japon printemps 2020 » couvrira une zone géographique plus vaste et permettra de découvrir le kaleidoscope de la culture japonaise. Dès votre arrivée, nous irons admirer les dernières fleurs de cerisier à Yoshino. Ensuite, nous découvrirons Hagi, avec son port, ses potiers, ses quartiers de samurai, puis Miyajima et son sanctuaire lacustre, le magnifique jardin d’Okayama, le château d’Himeiji,… Nous irons bien entendu à Kyoto mais aussi à Osaka et Kanazawa. 

 
Si vous êtes tentés par ces programmes, merci de me contacter rapidement. 
Il reste encore quelques places disponibles pour chacun des deux voyages.
 
Pour plus de détails, surfez sur le site internet de Mirokou :
http://www.mirokou.com/voyages-au-japon/programme-des-prochains-voyages


Si cela vous parait judicieux, n’hésitez pas à diffuser ce message autour de vous. Merci !


Bien à vous,
Franck

Franck Armand
MIROKOU

Mobile : 06 83 47 25 16
franck.armand@mirokou.com
www.mirokou.com
Lire la suite

Imprimez l'article

Effondrement du pont de Mirepoix sur Tarn: « On peut donc raisonnablement penser qu’il y avait ici une faiblesse de plusieurs suspentes, peut-être bien rongées par la corrosion. La corrosion est en effet un classique ennemi de l’acier, souvent maquillée quand on manque de moyens pour le traiter convenablement. On peut hélas présumer que la dernière inspection n’a pas été d’un niveau de fiabilité suffisant, ce qui jette la suspicion sur grand nombre d’inspections d’ouvrages. Bref, aujourd’hui, je passe d’une attitude « non-alarmiste » à une posture d’inquiétude sur le sérieux des diagnostics et inspections d’ouvrages, en particulier lorsque le secteur public se décharge de ces missions auprès du secteur privé. La politique du moins disant dans les appels d’offres publics, quand il s’agit de prestations intellectuelles, peut hélas conduire à des diagnostics laxistes, trop expéditifs, qui n’existent que pour dégager les pouvoirs publics de toute responsabilité ultérieure.Quelle que soit la façon d’examiner le sujet, il apparaît que cette catastrophe résulte d’abord et avant tout du sous-investissement chronique – à la fois en frais de construction, de maintenance et de suivi technique – dans les ouvrages d’art français du réseau routier. » Lire la suite

Imprimez l'article

Le pont qui s’effondre à Mirepoix sur tarn, l’avis de notre expert Alexandre J., ingénieur structure, adhérent UPR.

Comme toujours, a l’UPR nous avons tiré la sonnette d’alarme depuis longtemps, bien avant que LFI et consort ne s’empare de cette question. Voici le rapport d’un adhérent de l’upr concernant ce pont: D’habitude, je suis le premier à vouloir freiner la sur-exploitation des rapports alarmistes sur l’état de nos ponts. En effet, connaissant la méthodologie des diagnostics dits « de niveau 1 », je sais très bien qu’on classe des ouvrages « dans le rouge » dès lors que l’état apparent du pont présente des faiblesses qui nécessitent une analyse approfondie. Ladite analyse approfondie, si elle était menée, conclurait probablement souvent qu’il n’y a pas de réel danger. J’écris « si elle était menée » car hélas il s’écoule souvent des années avant qu’une collectivité débloque un budget pour des études qui n’ont aucun effet visible (donc pas d’effet électoral). https://www.upr.fr/actualite/le-scandale-de-leffondrement-du-pont-de-mirepoix-un-sous-investissement-chronique-dans-les-ouvrages-dart-de-notre-reseau-routier-national/ Lire la suite

Imprimez l'article