Archives pour la catégorie Blogs Partenaires

Je vous invite à voir tout les articles des partenaires Santé (Nature et Innovation et Alternative Santé, Michel Dogna et Neo Nutrition) et des partenaires médias classique
Je reprends certains articles et je les affiche sur mon site internet pour promouvoir la santé au naturel.
Je vous invite aussi à les contacter pour tout problème de santé que vous rencontrez.

https://www.santenatureinnovation.com/ et http://www.alternativesante.fr/ et http://micheldogna.fr/
et https://www.neo-nutrition.net/ et https://professeur-joyeux.com/

LES DESSOUS DE LA GELATINE Par Michel Dogna

Imprimez l'article

Comment donner une texture onctueuse à des glaces, des yaourts et des crèmes dessert ? Avec quoi fabrique-t-on les produits « light » ?

C’est à Villeword, à quelques kilomètres de Bruxelles, que nous avons trouvé les réponses. On y trouve une usine très discrète, filiale d’un des plus grands groupes chimiques européens. Et c’est là que l’on fabrique l’un des additifs les plus utilisé dans l’industrie, le E 441, plus couramment appelé « gélatine ». Avec cette gélatine, toute une panoplie de produits super connus de l’industrie vont pouvoir être élaborés : D’abord évidemment tous les produits gélifiés, les bonbons, les gélules pharmaceutiques, les pellicules photos et même des shampoings. Le marché est gigantesque, et c’est pour cela que l’usine fonctionne à plein régime. Continuer la lecture de LES DESSOUS DE LA GELATINE Par Michel Dogna

Le voyage hors du corps : mythes et réalités par Jacques Mandorla

Imprimez l'article

https://www.alternativesante.fr/nde/le-voyage-hors-du-corps-mythes-et-realites#ancrenewsletter

Voyage aux confins de la conscience : Dix années d’exploration scientifique des sorties hors du corps : le cas Nicolas Fraisse

Continuer la lecture de Le voyage hors du corps : mythes et réalités par Jacques Mandorla

Les fumettes de cannabis…SONT-ELLES INOFFENSIVES ?

Imprimez l'article

Depuis une longue utilisation dans l’histoire, on a attribué au cannabis (chanvre indien issu des régions équatoriales) des vertus récréatives mais aussi médicinales et psychotropes. De nombreux grands-parents actuels sont des « soixantuitards »… qui ont fumé du hasch (cannabis), et qui ne considèrent pas très grave que leurs jeunes ados en fassent autant. Mais ce que ces anciens ne réalisent pas, c’est que le cannabis actuel n’a plus rien à voir avec celui qu’ils ont connu, car maintenant il est génétiquement modifié (OGM). Pourquoi ? Pour augmenter sa concentration en principe actif, le THC (Tétra Hydro Cannabinol) était au départ de 5% ; maintenant celle du cannabis « relativement gentil » est de 9 à 11%, mai s la plupart est à 20% et peut aller jusqu’à 35/40 % ! Continuer la lecture de Les fumettes de cannabis…SONT-ELLES INOFFENSIVES ?

Michel Dogna « LE LAIT, C’EST SURTOUT DE LA COLLE, DES HORMONES ET DU PUS ! »

Imprimez l'article

Paru dans le journal Contr’Infos n° 15
Dossier spécial lait dans le n° 52

Je m’abonne au Contr’Infos

On ne peut aborder ce sujet sans parler d’Albert Cohen, surnommé aux USA, « l’homme anti-lait ».
Il a écrit l’un des livres les plus fascinants et les plus documentés sur ce sujet :MILK, The deadly poison (« Le lait, poison mortel »), qui a fait grand bruit aux USA (pas encore traduit en français). Dans sa dédicace, il s’adresse à « toutes les personnes dans le monde qui souffrent de toutes sortes de troubles de santé sans être conscients de l’origine alimentaire de leurs maux. Puissent-elles découvrir que la fontaine de jeunesse, pour elles, leurs enfants et les générations futures, pourrait bien venir du simple fait d’éliminer le lait de leur vie ! »

Ce livre montre comment les autorités sanitaires ont été perverties par les grandes multinationales qui, dans leur recherche de profit sans cesse croissant, ont mené notre société au bord du suicide nutritionnel. Le lait, au fil des ans, malgré sa blancheur, est devenu pour les cellules de notre corps l’équivalent des marées noires ; il est tellement omniprésent dans l’alimentation humaine qu’il est difficile d’y échapper ! Au départ, le lait (de vache) est un aliment totalement inadapté à l’adulte en général et à l’humain en particulier.
Le lait est trop riche en protéines, qui pour être éliminées par le corps, obligent celui-ci à mobiliser son calcium. Aussi, la stupidité dogmatique pousse les personnes âgées à consommer massivement des produits laitiers, ce qui aggravent encore la décalcification ! De plus la pasteurisation (obligatoire) en fait un polymère (grandes chaines moléculaires peu assimilables), avec 300 fois plus de caséine que le lait maternel.

Autre livre intéressant: Lait Mensonge et propagande en Français par Thierry Souccar avec une préface de Henri Joyeux

 

10% DE LA POPULATION EST INTOLERANTE PLUS OU MOINS GRAVE AU LAIT

Continuer la lecture de Michel Dogna « LE LAIT, C’EST SURTOUT DE LA COLLE, DES HORMONES ET DU PUS ! »

Anxiété ? Faites valser votre amygdale- Par Lucile de la Reberdiere d’Alternative santé

Imprimez l'article

 » Retrouvez la lettre d’alternative Santé http://www.alternativesante.fr/ ou en vous y inscrivant pour la recevoir directement sur votre boite de messagerie. » 

Non, nous n’allons pas vous proposer de vous transformer en d’improbables pélicans ventriloques faisant tournoyer les deux boules situées à l’arrière de votre gorge ! C’est d’une autre amygdale, moins connue, qu’il sera question ici : celle située dans les lobes temporaux médians de votre cerveau et qui a tout pouvoir sur notre anxiété… Plutôt que d’être victime de ses caprices irrationnels, apprenons à l’apprivoiser et faisons-lui faire un petit pas de deux.

L’anxiété n’est pas une maladie. C’est un état psychologique normal, en réponse à un stress ou des difficultés personnelles. Elle agit comme un signal d’alarme face au danger et constitue un mécanisme universel de survie. Trop faible, elle fait courir des risques. Trop forte, elle épuise l’individu sur le qui-vive.

L’anxiété peut générer des sentiments tels que la peur et toucher n’importe qui au cours de sa vie. On parle de « trouble de l’anxiété » lorsque celle-ci devient excessive et entraîne une souffrance épisodique ou chronique. Caractérisés par l’anticipation incontrôlable et envahissante d’un danger non réel, les troubles anxieux toucheraient 18% de la population mondiale. Ce sont les phobies spécifiques (peur en avion, peur des araignées) et le trouble anxieux généralisé (TAG). La phobie se distingue de la peur par son intensité et la stratégie d’évitement du sujet. À l’extrême, elle peut donner lieu à une attaque de panique, d’autant plus spectaculaire que la personne a souvent conscience du caractère irrationnel de sa réaction. Le trouble anxieux généralisé est une anxiété flottante, une inquiétude quasi permanente en lien avec la vie quotidienne comme la santé ou les finances. L’insomnie, des douleurs cervicales ou une tendance à sursauter facilement font partie des symptômes. Continuer la lecture de Anxiété ? Faites valser votre amygdale- Par Lucile de la Reberdiere d’Alternative santé

NOUVELLE CATASTROPHE NUCLEAIRE EN NORVEGE – UN FUKUSHIMA BIS ? Silence des grands médias…Par Michel Dogna

Retrouver la newsletter de Michel dogna sur son site internet. Michel dogna.fr

Le 12 mars, nous avons appris (par la bande) que la Norvège contamine toute l’Europe avec de l’iode 131 radioactive depuis plusieurs semaines (on évoque même fin octobre ?).
Un accident nucléaire sur le réacteur de recherche atomique de Halden en est à l’origine. Le risque de contamination des populations du nord et jusqu’à la France n’est pas négligeable notamment pour les enfants et adolescents. Lire la suite

Imprimez l'article

Faut-il à nouveau brûler son soutien-gorge ? par Jean-Pierre Giess

Imprimez l'article

soutien-gorge brulé pris sur le site de Gabrielle-Cluzel.fr

La lettre d’Alternative Santé: Si vous souhaitez commenter cet article, cliquez sur le lien suivant https://www.alternativesante.fr/cancer/soutien-gorge-et-cancer-du-sein-retour-sur-une-polemique#ancrenewsletter

Faut-il donc, comme le conseillait le Mouvement de libération des femmes dans les années 1970, brûler son soutien-gorge ? C’est sous l’angle des bénéfices de santé que la question resurgit au tournant des années 2000 aux États-Unis : alors qu’il fait partie intégrante du quotidien de – presque – toutes les femmes en Occident, le soutien-gorge est soupçonné selon certaines études d’augmenter les risques de cancer du sein. Puisque la tendance du « no bra » (anglicisme signifiant « pas de soutien-gorge ») semble revenir en force depuis deux ans et que des interrogations demeurent sur le sujet, tentons de démêler le vrai du faux.
L’auteur de l’ouvrage Dressed to Kill (1), médecin anthropologue et chercheur américain, désigne le soutien-gorge comme un facteur décisif dans la formation de fibroses, kystes et cancers. Son argumentation repose sur le postulat que les bretelles et surtout la ceinture thoracique des soutiens-gorge exercent une contrition qui entrave la circulation lymphatique et conduirait à son engorgement, et à terme, son empoisonnement.La plupart des gens ignorent jusqu’à l’existence de la lymphe. La circulation lymphatique est pourtant aussi importante que la circulation sanguine, dans la mesure où elle joue le rôle d’égout de celle-ci. Je vous laisse deviner ce qui se passe quand on obstrue un égout… C’est pourtant ce que ferait le soutien-gorge au niveau de sa ceinture – de la base de la poitrine jusqu’aux aisselles. La pression exercée par la bretelle à la naissance des trapèzes sur l’épaule pourrait également causer des troubles posturaux et neurologiques. Continuer la lecture de Faut-il à nouveau brûler son soutien-gorge ? par Jean-Pierre Giess

ACOUPHENES Enfin des solutions ! Par Michel Dogna

Newsletter N° 54 de Michel DOGNA
AVERTISSEMENT
L’abonnement à cette lettre ne donne pas accès aux conseils gratuits de Michel Dogna.
Face aux nombreuses personnes qui le contactent pour des problèmes de santé, il est obligé en fonction de ses charges de travail de limiter les demandes à ceux et celles qui sont abonnés (payants) au journal CONTR’INFOS. Ceci était déjà stipulé sur la page d’accueil du site www.micheldogna.fr
Nota : vous pouvez trouver de nombreuses réponses sur ce site gratuit.
Si vous ne recevez pas le journal Contr’Infos régulièrement, svp écrivez directement à Océane :
micheldogna.contrinfos@gmail.com Lire la suite

Imprimez l'article

la lettre d’alternative Santé/ CMV : le virus dont personne ne parle par Jean-Pierre Giess

Imprimez l'article

 » Retrouvez la lettre d’alternative Santé http://www.alternativesante.fr/ ou en vous y inscrivant pour la recevoir directement sur votre boite de messagerie. » 


Tous mégalos ? Ce n’est pas de mégalomanie qu’il est question ici, mais du cytomégalovirus (CMV), un très discret virus de la famille des herpès qui toucherait à leur insu plus de la moitié des adultes de la planète ! Même s’il est encore peu connu, ses conséquences sont loin d’être anodines, en particulier sur les femmes enceintes. Alors que le virus est de transmission facile dans les lieux de la petite enfance (crèches, écoles, etc.), les pouvoirs publics ne font ni prévention ni dépistage auprès de ces dernières… Quant au reste de la population, des recherches récentes ont mis au jour le pouvoir de nuisance du CMV et ses liens auparavant insoupçonnés avec les pathologies les plus diverses : hypertension et pathologies cardiovasculaires, maladies auto-immunes (lupus, maladie de Crohn), dépressions, certains cancer du cerveau… Quel est donc ce virus sournois et comment s’en prémunir ?

Cytomégalovirus (CMV) : voilà un étrange patronyme pour un virus qui ne s’embarrasse pas de mégalomanie. En effet, son importance n’est en rien surestimée, bien au contraire ! En Amérique du Nord, les projections récentes de certains spécialistes estiment que plus de la moitié des adultes de la planète seraient porteurs du CMV à leur insu. On observe des disparités très importantes selon les zones géographiques, les milieux sociaux et les conditions sanitaires…

Continuer la lecture de la lettre d’alternative Santé/ CMV : le virus dont personne ne parle par Jean-Pierre Giess

Le Pr Henri Joyeux défie Big Pharma, mais reste sur ses gardes : « Le suicide n’est pas dans mon caractère… »

Imprimez l'article

Imaginez le style de menace qu’il a pu avoir pour dire haut et fort que  « Le suicide n’est pas dans mon caractère… ».

Comme toujours si vous défiez l’institution, vous devez être certain de pouvoir tenir en face. Car il s’annonce devant vous de dur moment. Continuer la lecture de Le Pr Henri Joyeux défie Big Pharma, mais reste sur ses gardes : « Le suicide n’est pas dans mon caractère… »

Sur les études de médecine- Par Jean Marc Dupuis

Imprimez l'article

 » Retrouvez la lettre d’alternative Santé http://www.alternativesante.fr/ ou en vous y inscrivant pour la recevoir directement sur votre boite de messagerie. » 

Chère lectrice, cher lecteur,

Ma fille Carine veut « faire médecine ».

Nous en sommes ravis : nous avons eu de nombreux médecins dans la famille et il n’y en avait plus à ma génération ni à la suivante.

Mais nous avons aussi été obligés de l’avertir des difficultés qui l’attendaient.

Comment on devient médecin

Les études de médecine commencent par une année d’intense travail. Les étudiants doivent acquérir des bases en biologie, physique, chimie, physiologie, embryologie.

De quoi s’agit-il ?

Ils doivent étudier le fonctionnement des atomes, des molécules, de l’ADN, des protéines, des enzymes, des cellules, autrement dit ce qui se passe au plus petit niveau de l’être humain.

Ils étudient la fécondation puis le développement de l’embryon jusqu’à la quatrième semaine de grossesse : comment se font les bébés. Continuer la lecture de Sur les études de médecine- Par Jean Marc Dupuis

Arrêtez ce terroriste dans votre cerveau Par Jean Marc Dupuis

Imprimez l'article

Pour Santé Nature Innovation (Jean-Marc Dupuis) : « Retrouvez la lettre Santé Nature Innovation sur le site https://www.santenatureinnovation.com/ ou en vous y inscrivant pour la recevoir directement sur votre boite de messagerie. »

Chère lectrice, cher lecteur,

Vous vous retournez dans votre lit pour la vingtième fois, cette nuit, et vous vous entendez répéter : « Oh, je suis vraiment horrible »… « Pourquoi ça arrive toujours à moi ? »… « Pourquoi suis-je un raté ? »…

Et ce carrousel infernal continue à tourner, de plus en plus vite, dans votre tête.

Vous êtes à nouveau en compagnie de ce terroriste qui s’est installé dans votre cerveau.

Dans les cas les plus graves, ce terroriste restera actif aussi toute la journée.

Il sera toujours avec vous, sauf peut-être dans les rares moments d’oubli que vous provoquerez :

  • en vous « défonçant » dans un sport ultra-intensif et exigeant toute votre attention (squash, triathlon, escalade…) ;
  • en vous noyant dans votre travail (phénomène proche de l’addiction que les Anglo-Saxons appellent « workaholism », dérivé de work/« travail » et d’« alcoolisme ») ;
  • en vous assourdissant de musique (en discothèque ou non) ;
  • en cherchant « l’évasion » par d’autres moyens plus ou moins légaux (jeux vidéo, jeux d’argent, médicaments, drogues…).

Continuer la lecture de Arrêtez ce terroriste dans votre cerveau Par Jean Marc Dupuis

Hommage de Michel Dogna à Claire Severac, Morte à 68 ans à Noël

Imprimez l'article

Afficher l'image d'origineCLAIRE SEVERAC lanceuse d’alertes
nous a quittés à Noël
Après avoir été le témoin impuissant à distance du calvaire de Claire, c’est avec une grande tristesse que, par sa fille Prune, j’ai appris son décès inattendu le 25 décembre 2016, Oui, Claire Séverac nous a quittés le jour de Noël, fauchée en 3 mois à l’âge de 68 ans par une maladie aussi brutale que mystérieuse qui l’a emportée dans les mêmes conditions bizarres que son amie, la bien connue Sylvie Simon, il y a quelque temps.

C’est une précieuse sœur du difficile chemin de lanceur d’alerte que nous perdons là, car Claire a effectué depuis quelques années un magnifique travail d’information et d’éveil des consciences.
Récemment, sentant le vent tourner, elle avait souhaité prendre du recul sur son engagement… pour sa propre sécurité. Mais ce fut en vain : une tumeur à développement rapide, inexorable, s’est installée, la médecine officielle – à part aggraver son état – n’ayant rien pu y faire. Continuer la lecture de Hommage de Michel Dogna à Claire Severac, Morte à 68 ans à Noël

Choc : comment on fait les Pringles Par Jean Marc Dupuis

Imprimez l'article

Pour Santé Nature Innovation (Jean-Marc Dupuis) : « Retrouvez la lettre Santé Nature Innovation sur le site https://www.santenatureinnovation.com/ ou en vous y inscrivant pour la recevoir directement sur votre boite de messagerie. »
Afficher l'image d'origine« A l’origine, l’intention de Pringles était de faire des balles de tennis. Mais le jour de la livraison du caoutchouc, c’est un camion chargé de pommes de terre qui arriva. Les dirigeants de Pringles, qui avaient l’esprit pratique et ne voulaient pas perdre de temps, dirent : « On s’en f***. Coupez-les et mettez les dans les boîtes. »

Cette blague que j’ai lue sur Internet souffre d’une grave incohérence :

Les chips Pringles ne sont pas de la pomme de terre !

En fait, ce ne sont même pas des chips, comme l’ont expliqué les dirigeants de Pringles eux-mêmes devant la Cour Suprême d’Angleterre. (1) Continuer la lecture de Choc : comment on fait les Pringles Par Jean Marc Dupuis