Archives pour la catégorie Henri Joyeux

Messages au Pr Agnès Buzyn, Ministre de la Santé par Henri Joyeux

Imprimez l'article

La nouvelle représentation nationale

Celle qui se dessine traduit le rejet massif de la politique de santé du précédent quinquennat.

Les 1 105 872 personnes signataires à ce jour de la pétition

http://petitions.ipsn.eu/penurie-vaccin-dt-polio/ >

réclamant le seul vaccin obligatoire le DTP sont très inquiètes.

Elles n’ont aucune nouvelle de l’Etat ou des fabricants, qui font la sourde oreille, attendant votre décision, Madame la Ministre. Seuls quelques journalistes santé, manquant d’indépendance ou de compétence, affirment qu’il faut 10 ans pour fabriquer un nouveau vaccin !

Nous savons que la ministre précédente, fortement incitée par l’empire vaccinal, a préparé de quoi imposer les 8 vaccins supplémentaires (au total 11) aux nouveaux nés. Continuer la lecture de Messages au Pr Agnès Buzyn, Ministre de la Santé par Henri Joyeux

Le Pr Henri Joyeux défie Big Pharma, mais reste sur ses gardes : « Le suicide n’est pas dans mon caractère… »

Imprimez l'article

Imaginez le style de menace qu’il a pu avoir pour dire haut et fort que  « Le suicide n’est pas dans mon caractère… ».

Comme toujours si vous défiez l’institution, vous devez être certain de pouvoir tenir en face. Car il s’annonce devant vous de dur moment. Continuer la lecture de Le Pr Henri Joyeux défie Big Pharma, mais reste sur ses gardes : « Le suicide n’est pas dans mon caractère… »

Tout est bon dans l’olive et l’huile d’olive Par Henri Joyeux

Imprimez l'article

header-joyeuxTout est bon dans l’olive et l’huile d’olive :

C’est un aliment, un médicament, un cosmétique – comme le disent excellemment mes amis Raphaël et Babeth Colicci du comité éditorial de la belle revue ”Fruits Oubliés, relais pour le maintien de la diversité fruitière” [1].

Hippocrate 500 ans avant J.C. le savait déjà. Les peuples méditerranéens en consomment jusqu’à 30 litres par an et par personne. Et nous ne connaissons pas encore la totalité les 230 composés de l’huile d’olive. Ce qui est sûr c’est que les olives et leurs huiles sont excellentes pour la santé et en particulier pour notre cerveau.

Natures, les olives gagnent à être dessalées avant consommation – pour le goût, mais aussi pour le cœur et les reins en cas d’hypertension. Continuer la lecture de Tout est bon dans l’olive et l’huile d’olive Par Henri Joyeux

Deux années de lettres du Professeur Henri Joyeux

Imprimez l'article

henri joyeuxChers Amis de la Santé, chères Familles de Métropole d’Outre mer et au delà

Voici deux ans que je publie chaque semaine une lettre qui vous est adressée gratuitement et atteint aujourd’hui près de 600 000 personnes.

Je voudrais vous remercier de votre fidélité et m’excuser auprès de celles et ceux qui m’ont écrit et auxquels je n’ai pas eu le temps de répondre. J’ai plus de 3 000 mails de retard !

Pour répondre plus vite à vos questions, je vous rappelle que j’ai créé avec une équipe de 15 spécialistes une plateforme de conseils de santé <www.jeunesfamilles.orgdestinée à toutes les familles sans exception quel que soit l’âge des parents ou grands-parents.

Pour ce deuxième anniversaire, je vous envoie en suivant les titres des 104 lettres auxquels vous pouvez accéder gratuitement directement sur mon site selon vos intérêts particuliers.

Les lettres sont numérotées dans l’ordre chronologique inverse, la dernière étant la 104ème.
Continuer la lecture de Deux années de lettres du Professeur Henri Joyeux

Comment manger des fruits de qualité toute l’année ? Par Henri Joyeux

Imprimez l'article

fruiL’été est l’occasion de consommer des fruits frais de saison et de proximité, variés et en quantité. C’est un immense plaisir, surtout quand ils sont issus de l’agriculture biologique de proximité.

Dans une lettre précédente, « Les fruits, les vrais », publiée le 22 juin 2015 sur mon site www.professeur-joyeux.com, je vous ai présenté leurs immenses intérêts pour notre santé, en choisissant les fruits selon l’état de notre tube digestif. En particulier selon l’état de notre côlon quand il est plus ou moins fragilisé par des diverticules.

L’organisation agroalimentaire fait que nous pouvons désormais trouver et consommer des fruits tout au long de l’année, même hors-saison, ce qui peut gêner à juste raison les purs et durs de l’écologie. Ce sont les tomates en plein hiver, les melons ou les fraises à Noël que le Président Mitterrand refusait à sa cuisinière. Il se doutait que leurs qualités nutritionnelles laissent le plus souvent à désirer. Continuer la lecture de Comment manger des fruits de qualité toute l’année ? Par Henri Joyeux

Comment s’alimenter quand on est fatigué ? La Lettre du professeur Henri Joyeux

Imprimez l'article

header-joyeuxQue de personnes fatiguées, stressées, angoissées je rencontre dans mes conférences ou dans les nombreux mails que je reçois !

Évidemment, je ne peux pas répondre à tout le monde. Je réponds en priorité aux personnes dont l’état de santé est le plus grave.

Quand notre organisme doit gérer la fatigue récurrente ou permanente, ses stress, ses angoisses…, il réduit ses défenses immunitaires. Sans le savoir, de mauvaises habitudes alimentaires sont souvent en cause. On peut alors être plus facilement sujet à attraper virus, bactéries, champignons ou, selon nos susceptibilités génétiques, une maladie dite auto-immune qui peut toucher n’importe quel organe de notre corps : de la tête aux pieds (diabète de type II ou III, surpoids-obésité, et des rhumatismes à l’Alzheimer en passant par la thyroïde, le tube digestif, la peau, les articulations, le foie, les reins…).

C’est la réduction de nos défenses immunitaires qui est aussi en cause dans l’apparition de telle ou telle localisation cancéreuse.

Notre état immunitaire dépend en particulier : Continuer la lecture de Comment s’alimenter quand on est fatigué ? La Lettre du professeur Henri Joyeux

À toutes les familles qui attendent un bébé et à celles qui prévoient d’en avoir un l’année prochaine : l’haptonomie

Imprimez l'article

header-joyeuxPeut-être est-ce parce que nous attendons nos 12e et 13e petits-enfants que j’ai pensé utile de vous faire connaître l’HAPTONOMIE. Elle s’inscrit fort bien dans une perspective de santé humaine qui se veut la plus complète possible.

Pour en parler, rien ne vaut d’aller à la source du fondateur de cette science et de parcourir son gros livre, très complet mais touffu et répétitif, de près de 600 pages (publié aux Puf, 9e édition 2007). Je viens de le relire pour vous le résumer : « Haptonomie – Science de l’Affectivité – Redécouvrir l’Humain ». Il s’appuie sur une éthique humaine fondatrice.
L’haptonomie, c’est la science du toucher et de l’affectif

(n’hésitez pas, allez jusqu’en bas de l’article, Mr Joyeux invite 90 abonnés à sa lettre à la projection du film HUNGRY HEART )

Continuer la lecture de À toutes les familles qui attendent un bébé et à celles qui prévoient d’en avoir un l’année prochaine : l’haptonomie

Oui, on peut prévenir le cancer de la prostate ! Par le Professeur Henri Joyeux

Imprimez l'article

header-joyeuxPeu d’hommes et de médecins, spécialistes urologues comme généralistes, savent quelles sont les causes – elles sont multiples – du cancer de la prostate, dit aussi cancer prostatique.
Il faut dire que cela ne les intéresse pas outre mesure. Ils ont été formés dans toutes les facultés d’Europe pour faire des diagnostics et proposer les meilleurs traitements. La prévention qui était un des premiers soucis de la médecine chinoise il y a des millénaires semble ne pas faire partie de la mission du médecin et du chirurgien du XXIe siècle. C’est pourtant ce que le grand public attend avec une impatience grandissante. Continuer la lecture de Oui, on peut prévenir le cancer de la prostate ! Par le Professeur Henri Joyeux

Ce que votre foie veut vous dire – première partie –

Imprimez l'article

header-joyeuxJe mesure à travers mes nombreuses conférences combien nous devrions mieux nous connaître. Aussi, pour des raisons pédagogiques, et avec un peu d’humour, j’ai décidé de faire parler les principales parties de notre Être. Commençons par le foie, au centre de notre corps physique. Nous médecins le considérons comme la « plaque métabolique » de l’organisme.
Vous allez vite comprendre pourquoi je laisse la parole à votre foie pour deux lettres successives. Il a tellement de messages à vous faire passer…
« Je suis votre foie. Les fêtes approchent. Je sais que vous ferez quelques excès. J’assumerai, mais sachez d’emblée que je suis 100 % à votre service pour que vous soyez en pleine forme avant comme après les fêtes de Noël et de fin d’année. Continuer la lecture de Ce que votre foie veut vous dire – première partie –

Le formidable rôle immunitaire de notre intestin

header-joyeuxSur toute la longueur du tube digestif : de l’intestin grêle au canal de l’anus .
Les entérocytes sont les cellules les plus connues de l’intestin grêle. Elles sont chargées de l’absorption des aliments devenus nutriments par la digestion au niveau de la bouche, notre palais des saveurs, puis de l’estomac. L’absorption, c’est le passage des nutriments de la lumière intestinale dans le sang en passant à travers les entérocytes qui sélectionnent, laissent passer ou rejettent.
Ces cellules intestinales ont besoin d’énergie pour jouer leur rôle essentiel à la vie. C’est l’acide aminé dénommé “Glutamine ” qui est la meilleure source d’énergie ou énergie princeps pour les entérocytes. On le trouve dans les œufs comme dans la viande, le poisson, les produits laitiers, les céréales et les légumineuses. Les épinards et le persil crus, ainsi que le miso en Asie, en contiennent également. On estime qu’une alimentation normale fournit de 5 à10 g de glutamine par jour. Quand l’intestin souffre de porosité intestinale (leaky gut des Anglo-saxons) c’est de la glutamine qu’il faut apporter comme complément. Lire la suite

Imprimez l'article

Alzheimer: Deux signes précoces : la perte progressive du goût et de l’odorat

La médecine vous inquiète de plus en plus tôt avec l’Alzheimer. Vous mettez du temps à trouver où est garée votre voiture ? Vous ne retrouvez pas ce dossier urgent ? Tout de suite vous y pensez ! Pire, quelqu’un vous glisse à l’oreille « Attention, vous démarrez un Alzheimer ! ». Vous êtes peut-être simplement « surbooké », agressé dans votre travail ou votre famille mais il est vrai que c’est le meilleur moyen de vous faire peur, d’autant plus si vous êtes à l’âge de la soixantaine plus ou moins approchante ou que votre papa ou maman a fini sa vie avec cette maladie.
On brandit la génétique, alors qu’est en cause l’épigénétique : la pollution environnementale, le tabagisme et vos mauvaises habitudes alimentaires. Lire la suite

Imprimez l'article