Facebook annonce le « Hateful Memes Challenge » avec une cagnotte de 100 000 dollars pour identifier les « discours de haine ».

Facebook nous invente un challenge qui vise a censurer un peu plus internet. Il y a déjà une grosse purge qui force les internautes résistants ou les dissidents à se réfugier sur VK le réseau social Russe ou sur « Gab social » indépendant qui est attaqué de toute part par les géants des réseaux sociaux.  Mais commençons par le début, Youtube, twitter, facebook sont les leaders mondiaux du partage de donnés, mais ils sont les seuls à pouvoir décider si votre utilisation de leurs services est faite dans les règles ou pas. De ce fait,

il y a de plus en plus de compte dont le mien, qui se voient totalement liquidé d’internet, mais cela peut aller plus loin car ils peuvent aussi si vous avez des sites internets: les déréférencés.

C’est ce qui s’est passé pour Alain Soral, même si je ne le porte pas dans mon coeur certaines idées véhiculés par son site ont permis à beaucoup d’entre nous d’avoir un esprit critique sur les médias de masse et leurs manières d’occuper notre esprit selon le bon vouloir de ce qui dirige vraiment le monde.  Certains ce sont même émancipés, comme « Le Médias Pour tous » de Vincent Lapierre et son équipe qui font un travail exceptionnel. (En lien dans l’onglet politique et information sur la gauche)

On en vient aux « Memes ». C’est quoi un memes? Cela fleuri sur les réseaux sociaux depuis des années maintenant, vous en voyez souvent sur mon site. Ils visent à réveiller l’internaute en douceur car on sait très bien que le temps d’attention d’un internaute est extrêmement réduit. De ce fait, il faut être percutant, concis et compréhensible par une majorité d’entre nous, pour installer une graine de défiance pour obliger l’internaute à réfléchir. Et c’est justement là que l’état profond et les réseaux sociaux ne veulent pas que vous alliez, dans la réflexion.

Quoi de mieux qu’un mougeon servile, qui ne voient que les mots:

consomme, obéit, peur.

C’est sur, il y a mieux et c’est comme ça que « les memes » sont arrivés, parfois ce sont de simple citation, mais d’autres fois, cela vous amène à des vérités qui vont vous faire réfléchir. Exemple:

Et en ce moment avec la purge qu’il y a sur les réseaux sociaux, l’ordre est donné:

« Vous devez faire en sorte par tout les moyens possibles que plus rien ne réveille les peuples pas même des images avec un texte ».

Le problème c’est que facebook n’a pas les algorithmes qui permettent de signaler « ces memes » comme étant haineux, ou dérangeant » le nouvel ordre mondial » comme le dirait Attali.

Alors comme Zuckerberg  sait si bien le faire, il soudoie, appâte avec une importante sommes d’argent pour que tout les développeurs se mettent à chercher cet algorithme. Qui pour le développeur sans scrupule sera un faire valoir au sein de la société mais qui signera une fois de plus la censure grandissante d’internet.

Avec la loi Avia, nous sommes entrée dans une véritable dictature, il n’y a bien que les français qui ne le voient pas….Nous sommes réellement en danger, nos combattants de la secondes guerres mondiales ce sont battus pour que nous trouvions une certaine liberté et nous la troquons contre plus de répression? https://nationalfile.com/facebook-announces-hateful-memes-challenge-with-100k-prize-pool-to-identify-hate-speech/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.