Kalaweit: Message de Chanee au Président Indonésien

Imprimez l'article

entete3

Article précédent, pour mieux comprendre http://neptunya.fr/kalaweit-lindonesie-est-en-train-de-tuer-la-planete/

Depuis la diffusion de ma vidéo sur mon blog, et dans les réseaux sociaux, adressée au président indonésien, concernant les incendies qui asphyxient la région actuellement, au profit de l’industrie de l’huile de palme, les choses sont mouvementées ici. (La vidéo en indonésien, avec le texte en français, est disponible sur le blog http://chaneekalaweit.blogspot.co.id/2015/10/video-message-de-chanee-au-president.html ).

La vidéo est devenue « virale ». Les internautes s’en sont emparés, et on compte aujourd’hui au moins 800.000 vues, toutes plates-formes confondues, et 83.000 vues uniquement sur ma chaine Dailymotion, depuis le 21 octobre 2015. Toutes les chaines de télévisions l’ont diffusé, entièrement ou partiellement, et j’ai enchainé les interviews et les directs, pendant 2 jours. J’attaque de front l’industrie de l’huile de palme, qui pousse les propriétaires terriens à brûler pour planter, alors que la visibilité n’est que de 20 mètres à Palangkaraya, à cause de la fumée des incendies. Des équipes de télévisions ont pu filmer des zones où des palmiers ont été plantés seulement 1 semaine après un incendie…

La ministre de l’écologie indonésienne a répondu à ma vidéo en offrant de me rencontrer Jeudi 29 Octobre à Jakarta. Le président, lui, n’a pas encore répondu directement.

Je refuse aujourd’hui toutes les interviews en Indonésie, jusqu’à ma réunion avec la ministre.

J’ai reçu des centaines de messages de soutien de la part d’indonésiens, qui se joignent au message de ma vidéo… Mais la situation est aussi tendue, car je fais face à des personnes puissantes, et les tensions commencent à se faire sentir.

J’ai évacué ma famille, loin de la fumée et des pressions.

Merci de continuer à soutenir Kalaweit, nos animaux souffrent de la fumée, mais nous tenons le coup, et nous pensons pouvoir acheter plus de terres à Sumatra. Merci encore, c’est grâce à vous que nous pouvons mener ce combat.

24/10/2015
Palangakaraya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *