La Belgique interdit les téléphones portables pour enfants de moins de 7 ans à compter du premier Mars

Imprimez l'article

EHSL’influence des ondes électromagnétiques sur le cerveau et en particulier sur le cerveau en plein développement des enfants n’est pas encore connue. Or, le développement et la commercialisation de téléphones portables destinés aux enfants de moins de 7 ans peut poser un problème. La Belgique a donc décidé de les interdire.http://ehs-action.org/?p=6211

Une mesure de précaution radicale

Le gouvernement belge a voté cette nouvelle loi qui devrait interdire toute commercialisation de téléphones portables à destination des plus jeunes dès le 1er mars 2014 selon les quotidiens Het Laatstz Nieuws et De Morgen.

Une décision qui était dans les tuyaux du gouvernement depuis presque un an mais contre laquelle s’étaient soulevés les constructeurs de téléphones mobiles qui estimaient que c’était aux parents et non au gouvernement d’interdire l’utilisation des téléphones mobiles aux enfants.

Mais le développement de téléphones spécialement dédiés aux enfants, en forme de jouet et avec des touches simples d’utilisation, a inquiété les élus qui estimaient qu’il y avait un danger. D’autant plus que les téléphones mobiles sont très présents chez les jeunes en Belgique.

Une récente étude aurait montré qu’à 12 ans quasiment tous les jeunes ont un téléphone portable et que près de deux tiers des jeunes entre 10 et 12 ans en ont également un.

Avec cette loi, la publicité et la vente de téléphones spécialement développés pour les enfants de moins de 7 ans seront désormais interdites.

(Paradoxalement cela avait été annoncé dans un communiqué émis le 22 octobre 2013 par le service Fédéral de
Santé Publique, mais les lobbies des opérateurs ont tout fait pour en retarder une large diffusion craignant notamment
un impact sur les ventes de portables à l’occasion des fêtes de fin d’année.
Contrairement à la France où à l’Assemblée Nationale en janvier 2014 les lobbies des opérateurs ont réussi à faire
rejeter par des amendements les principaux articles de la proposition de loi de Laurence Abeille, en Belgique c’est le
Gouvernement qui est passé en force en s’opposant aux lobbies qui estimaient que c’était aux parents et non au
Gouvernement d’interdire l’utilisation du Téléphone Mobile aux enfants.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.