Le lien entre menstruations douloureuses, iode, thyroïde par Véronique Henry

by Neptunya | 30 août 2018 18 h 50 min

Bonjour à tous;

Voici un petit article que j’écris qui pourra peut-être aider d’autres femmes qui ont d’incroyables douleurs lors de leurs menstruations.

La thyroïde contient deux lobes, parfois si on appuie à la base du cou, on peut avoir mal. Souvent, elle ne fonctionne pas correctement. Soit les deux lobes fonctionnent ensemble et vous êtes tranquille, soit l’un après l’autre suivant un cycle de 4 jours 1/2.

Ce qui veut dire, c’est que parfois vous pouvez être en pleine forme pendant 4 jours 1/2 puis complètement fatigués. Dans ce cas-là, on est souvent très gourmand, on ne peut pas se passer de chocolat (hydrate de carbone), et parfois c’est l’inverse quand c’est l’autre qui fonctionne on peut avoir un goitre. être en hypothyroïdie totale ou en hyper. Souvent les médecins tâtonnent et ne savent pas trop quoi dire, car on ne voit pas nécessairement ou vous en êtes lors des examens sanguins.

Vous pouvez savoir en prenant un calendrier pour voir si vous êtes cyclique ou pas. Tout simple. À partir de là vous avez le choix, un médicament lévothyrox sera souvent donné. Mais vous avez d’alternative, comme la teinture d’IODE. (sauf si vous êtes allergique)

On l’utilisait avant comme antiseptique sur les plaies en badigeon pour éviter l’infection et refermer les plaies. Mais une autre méthode simple qui nous vient de Michel Dogna et d’appliquer sur votre épaule, une seule goutte d’iode et regardé à quelle rapidité elle va s’évaporer. À partir de là, vous savez que vous êtes en manque d’iode. Petit à petit la tache marron va rester, mettre plus de temps pour s’évaporer et votre thyroïde va se normaliser.

Mais cela à quoi à voir avec les menstruations? Tout.

Quand votre thyroïde fonctionne mal, qu’elle manque d’iode, elle va puiser dans une réserve d’iode qui se trouve être dans votre utérus. De ce fait, à chaque contraction, vous allez avoir des bouts de muqueuses qui vont se décrocher et laisseront des plaies à vif qui au fil du temps peut causer si prédisposition, fibrome, kyste etc…

Par contre si pendant vos règles vous appliquez une goutte d’iode au niveau de l’épaule et au niveau du bas-ventre, au-dessus du pubis, vous verrez que vous n’aurez plus beaucoup de douleurs, car l’utérus va venir chercher l’iode directement là où vous l’avez appliqué pour cicatriser les plaies en interne. Et sachez que vous pouvez être amené à en mettre dans cette région de 6 à 15 gouttes au total voir plus sur la durée de vos menstruations et elles seront plus courtes entre 3 et 4 jours. (À chaque effacement de goutte en remettre un car sinon douleurs très fortes)

J’ai appris cela du Célèbre iridologue Nelson Labé.

Du coup votre cycle sera plus calme et vos humeurs changeront aussi, cependant il vous faudra plusieurs cycles pour voir des changements globaux sur l’humeur. Et si cela n’est pas suffisant, vous pouvez passer par les plantes… Et votre thyroïde ne sera plus tentée d’aller la chercher dans votre utérus pour bien fonctionner.

À voir avec votre naturopathe.

Testé et approuvé par 8 patientes aux tempéraments différents, qui va de la personne qui ne peut se lever à de grosses douleurs lombaires… En passant par moi-même.

Petit à petit vous aurez moins besoin de mettre des gouttes d’iode. Tout va se normaliser.

Allez courage.

 

Véronique Henry

 

Source URL: https://neptunya.fr/le-lien-entre-menstruations-douloureuses-iode-thyroide-par-veronique-henry/