Le QI des Français en chute libre Par le Journal Le Point

Imprimez l'article

http://www.lepoint.fr/societe/le-qi-des-francais-en-chute-libre-25-07-2017-2145715_23.php#section-commentaires

Ce qui attend nos pays industrialisés c’est Idiocraty, un film à voir pour mieux comprendre notre futur!

C’est un phénomène qui s’observe dans la grande majorité des pays industrialisés. Selon plusieurs études relayées par la revue Intelligence et dont les conclusions sont rapportées par Les Échos, le quotient intellectuel moyen a tendance à baisser de façon très nette depuis une quinzaine d’années. Des conclusions tirées après analyse des résultats de tests psychométriques de jeunes conscrits, donc une majorité d’hommes, dans les pays concernés. L’Europe du Nord est particulièrement touchée par cette baisse et reste par conséquent largement distancée, au classement des QI moyens dans le monde, par les pays asiatiques notamment.

Déjà, en 2013, une étude montrait que les Britanniques avaient perdu près de 14 points de quotient intellectuel en moyenne depuis la Seconde Révolution industrielle. Selon les études les plus récentes, la France aurait, elle, perdu en moyenne 3,8 points de QI sur une période de dix ans, entre 1999 et 2009. Si plusieurs raisons sont avancées par les chercheurs pour expliquer ce déclin, il reste difficile de pouvoir évaluer de façon précise l’impact des facteurs mentionnés.

Conduire et regarder la télévision nuiraient à l’intelligence

Une des explications serait l’âge de plus en plus élevé auquel les personnes bénéficiant d’un QI élevé ont leur premier enfant, et le fait que le nombre d’enfants qu’elles auront sera par conséquent plus réduit, amoindrissant leur représentation dans la population globale. Autre piste, celle des perturbateurs endocriniens, de plus en plus présents autour de nous et qui auraient un effet négatif sur l’action de l’iode, substance très importante dans le développement du cerveau.

Une autre étude britannique révélée par The Times fait un lien entre nombre d’heures passées par jour au volant et QI, affirmant que les automobilistes conduisant plus de deux heures quotidiennement ont un quotient intellectuel inférieur à la moyenne, tout comme les personnes qui passent plus de trois heures par jour devant la télévision. La conduite provoque du stress et de la fatigue, tandis que la télévision laisse le cerveau dans un état de passivité qui ne lui est pas favorable. Vous savez donc ce qu’il vous reste à éviter si vous souhaitez préserver votre acuité intellectuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *