Naissance de BAYANTO, Fuyez pauvre fou! Mais où?

by Neptunya | 19 septembre 2016 10 h 19 min

swVoilà tout est dit, c’est fait, le journal Le monde Nous donne un avant gout de ce que va être notre futur agricole.

Le Monde[1] nous offre une illustration de l’extravagante emphase :

« Le futur numéro un mondial des semences et des pesticides se donne pour ambition de contrôler toute la chaîne agricole, des semences à l’assiette du consommateur. »

Bayer grossit grâce aux faveurs des banques

« Cette concentration est aussi le fruit du crédit facile. Bayer sollicite cinq banques et devrait emprunter 57 milliards de dollars pour financer son acquisition, un montant record en Allemagne qui surpasse la fusion Sigma Aldrich-Merck de 2014 (17 milliards de dollars).

Avec des taux d’intérêt nuls, les multinationales peuvent surenchérir sur les épargnants, les ménages et les petites entreprises. La domination du capital mondial devient politique. Le crédit illimité donne aux grands groupes un pouvoir financier et politique qui ne cesse de s’étendre. Élus et gouvernements changent mais les conseils d’administration restent. Les multinationales s’organisent pour se protéger de la concurrence par du lobbying ou par le financement de campagnes électorales.

Peut-être allons-nous maintenant assister à un amusant combat entre deux groupes éminents de la Parasitocratie : les industriels producteurs d’OGM et les écolo-obscurantistes anti-OGM. Bayer contre Bové, agents d’influence bruxellois contre faucheurs volontaires altermondialistes.

L’opposition écologique a permis, en freinant toute recherche et développement en Europe, le quasi monopole de Monsanto. Le consommateur est perdant et les agriculteurs américains se plaignent du coût croissant des semences note The Wall Street Journal. »(1)

C’est marrant, cela me rappelle une petite série web espagnole que je n’arrive pas à retrouver malheureusement sur les semences et le contrôle par les grandes corporations. Dans cette petite série, tout les agriculteurs du monde étaient sous la coupe des grands groupes et devaient, s’il voulaient survivre se passer des semences qui n’étaient pas OGM et donc dans l’illégalité.

Ils étaient arrêtés et torturés pour connaître les fournisseurs puis tués ou autres. Bref, ce futur là pourrait très bien voir le jour. Mais y aura-t-il des résistants? On peut se le demander quand on voit les mougeons qui passe leur temps à faire de la dissidence de canapé.

(1)Un autre article de  Contre point[2]

Je vous laisse avec l’article de reporterre.net[3]

Endnotes:
  1. Le Monde: http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/09/15/bayer-et-monsanto-fusionnent-pour-creer-un-geant-de-l-agrochimie_4997867_3234.html
  2. Contre point: https://www.contrepoints.org/2016/09/18/266121-bayer-monsanto-toute-puissance
  3. Je vous laisse avec l’article de reporterre.net: https://reporterre.net/Monsanto-fusionne-avec-Bayer

Source URL: https://neptunya.fr/naissance-de-bayanto-fuyez-pauvre-fous-mais-ou/