Nicolas Hulot revient sur le décès de ce grand homme. « Il faisait partie des hommes rares (…) qui vous réconcilient avec l’humain ».

Imprimez l'article

NTERVIEW – Stéphane Hessel lui avait apporté son soutien en mai 2011 lors de la primaire écologiste. Joint par leJDD.fr, l’écologiste Nicolas Hulot revient sur le décès de ce grand homme. « Il faisait partie des hommes rares (…) qui vous réconcilient avec l’humain ».

Comment avez-vous réagi en apprenant la mort de Stéphane Hessel?
Honnêtement, avec une grande tristesse. J’avais reçu un texto me disant que j’avais eu la chance de rencontrer Hessel. J’ai fait le lien après. Stéphane Hessel fait partie des hommes rares. Ce sont des consciences et des esprits irremplaçables. Les rares fois où j’ai pu m’entretenir avec lui restent des pépites de vie. Ce sont des gens qui vous empêchent définitivement de désespérer de l’humanité. Stéphane Hessel vous réconcilie quoi qu’il en soit avec l’humain. C’est une conscience qui fera cruellement défaut : Stéphane Hessel était l’antidote à la résignation.

Pendant la primaire écologiste, il vous avait apporté son soutien. Vous aviez parlé d’une « surprise inestimable ». C’était un moment privilégié?
Très sincèrement, je n’aurai pas osé aller vers lui. C’était vraiment une surprise pour moi. Et cela fait partie, dans mon parcours, des rencontres que l’on n’oublie pas et qui vous confortent dans votre engagement. Il y a des gens – comme Nelson Mandela, Théodore Monod, Paul-Emile Victor, Pierre Rabhi… – qui comptent ou qui ont compté. Nous avons trop des dix doigts des deux mains pour les compter. Ce sont vraiment des êtres rares. Dans une période qui a un tel déficit de conscience, nous avons besoin de ces vigies-là. Ce n’est pas simplement un théoricien : c’est quelqu’un qui avait incarné dans le passé l’esprit qu’il prône aujourd’hui. C’est quelqu’un de cohérent.

«Pour moi, c’était quelqu’un d’éternel» L’aviez-vous revu depuis la primaire écologiste?
Oui, j’ai même participé dans le cadre d’un forum de Libération (en mars 2012, Ndlr) à une conférence avec lui. Nous étions en contact régulier. Il avait toujours 1.000 projets, malheureusement 999 ne seront pas réalisés. Je ne m’attendais pas du tout à sa mort. Pour moi, c’était quelqu’un d’éternel. Il sera éternel par sa conscience.

Quelle principale image garderez-vous de lui?
Celle d’un homme bienveillant et authentique.

Le combat de Stéphane Hessel est-il, selon vous, poursuivi par la génération actuelle?
Sur les sujets que j’avais en commun avec lui à savoir les enjeux écologiques, s’il y a un message que les jeunes doivent recevoir de Stéphane Hessel c’est surtout de ne pas se résigner et de ne pas abandonner leur destin. Il faut absolument qu’ils se réveillent. Contrairement à ce qu’on veut bien dire, la jeunesse n’est pas si mobilisée que ça sur le bien de la planète et sur son propre avenir. Stéphane Hessel leur a dit : « indignez-vous, réveillez-vous et résistez au fatalisme ». Faîtes que l’avenir soit ce que vous décidez  d’en faire. C’est le message central de Stéphane Hessel et ce sur quoi la jeunesse devrait rebondir.

La France doit-elle continuer à s’indigner?
Ce n’est pas de l’indignation, mais l’on ne peut pas se résigner. Il y a un monde à construire et nous ne pouvons pas regarder le monde se défaire derrière nos ordinateurs. Je souhaite que les jeunes s’inspirent de Stéphane Hessel pour décider de prendre en main leur destin. C’est un sujet fondamental que Stéphane Hessel comme Edgar Morin ont parfaitement anticipé : ils avaient conscience que c’était le sujet déterminant du 21e siècle. Malheureusement, je ne suis pas certain qu’à l’autre extrémité de la chaîne des âges, les jeunes partagent cette même conscience.

Anne-Charlotte Dusseaulx – leJDD.fr

mercredi 27 février 2013

Nicolas Hulot Pour Nicolas Hulot, Stéphane Hessel « sera éternel par sa conscience ». (Maxppp)

http://www.lejdd.fr/Societe/Actualite/Hulot-Hessel-etait-l-antidote-a-la-resignation-593850

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.