Aucune description de photo disponible.
Le problème, c’est que vous allez payer pour ceux qui tapent sur le peuple français toute la semaine, dans les manifestations de médecins, de gilets jaunes et autres, de soignants, d’avocats, de pompiers etc. Car l’état, là ne vous suit pas, par contre il a su vous armer contre le peuple français alors qu’il était dans son droit car c’est quand même un droit constitutionnel de manifester et vous l’avez piétiné . Ne vous attendez pas à avoir beaucoup d’argent.
Lire la suite

Imprimez l'article

Coup sur coup, trois détracteurs publics de Raoult sur les plateaux télé
– Karine Lacombes (Service : Maladies infectieuses et tropicales)
– Xavier Lescure
– Gilbert Deray
—TOUS LES TROIS en lien d’intérêt patent avec Gilead science, le labo qui vendait son médicament contre l’Hépatite C à 40 000 $ le traitement. https://twitter.com/idrissaberkane/status/1243839715054362625 Lire la suite

Imprimez l'article

Comment et pourquoi l’hôpital public français est-il en train d’être détruit ?

Il faut savoir que, du fait de son appartenance à l’Union européenne, le gouvernement français est tenu chaque année de présenter à la Commission européenne, par le biais du RESF, la politique budgétaire qu’il compte mettre en œuvre pour appliquer les « recommandations » dictées par la Commission.
En voici un exemple, tiré d’une annexe du RESF 2018 pour le suivi des recommandations en 2017 : comme on le voit, il n’y est question que d’injonctions de réduire encore et toujours les dépenses publiques pour la santé. Et bien entendu rebelote l’année suivante, pour l’annexe du RESF 2019 portant sur le suivi des recommandations de 2018 : il faut réduire encore et toujours les dépenses publiques pour la santé, en 2019 comme en 2018, de même que c’était demandé en 2017, 2016, etc., et que cela devait être demandé en 2021.On voit ainsi qu’à plusieurs reprises dans cette annexe du RESF (1), le PLFSS est régulièrement et explicitement présenté comme une « mesure » pour répondre à la recommandation de la Commission de réduire les dépenses publiques. Dans ces conditions, il n’y a pas à s’étonner d’un effondrement de la qualité des soins que les centres hospitaliers sont en capacité de prodiguer. Et seuls les aveugles ou les politicards menteurs professionnels refuseront de reconnaître que la destruction progressive de l’hôpital public résulte directement de notre soumission aux injonctions constantes – année après année – de la Commission européenne. Et voici maintenant les grandes orientations des politiques économiques (GOPÉ), ou « recommandations », auxquelles répondent ces mesures évoquées dans les RESF. https://www.upr.fr/…/comment-et-pourquoi-lhopital-public-f…/ Lire la suite

Imprimez l'article

Bientôt un scandale d’état? A confirmer

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout et texte

Si tous ces faits sont confirmés, nous allons vers l’un des plus grands scandales d’État que la France ait connu.

– le mari d’Agnes Buzy, Monsieur Levy, participe à l’inauguration du laboratoire P4 à Wuhan d’où le virus est sorti;

– avant cela, le même mari d’Agnes Buzyn s’est fâché avec Didier Raoult, en refusant les label de l’INSERM au centre de recherche mondialement reputé (IHU) dirigé par le professeur Didier Raoult;

– le professeur Didier Raoult montre que le classique médicament de la Chloroquine soigne 90% des cas de coronavirus s’ils sont dépistés assez tôt, il s’oppose au confinement généralisé des porteurs sains qu’il juge digne du Moyen-Age. Il prône un dépistage généralisé, et un traitement rapide avec la chloroquine, et avec confinement des seuls malades;

– la chloroquine coûte 10 centimes le comprimé; il est sûr que les laboratoire qui financent l’Inserm cherchent des solutions bien plus coûteuses;

– en octobre 2019, il faut savoir que Monsieur Levy, président de l’Inserm et mari de la ministre, a révoque le statut de « fondation » des IHU, pour reprendre le contrôle sur leur recherche – le Professeur Raoult dirige l’IHU de Marseille, et est visé directement par cette directive;

– le 13 janvier 2020, alors que l’épidémie se répand en Chine, Agnes Buzyn classe la Chloroquine (le fameux remède) dans les substances vénéneuses (disponible seulement sur ordonnance), alors que cela fait 50 ans qu’elle est en vente libre;https://www.lci.fr/sante/la-chloroquine-est-elle-passee-sous-ordonnance-au-meme-moment-que-l-arrivee-du-coronavirus-en-france-2148517.html

– il y a quelques semaine, Agnes Buzyn a dit avoir su que ce serait une hécatombe, et qu’il n’y avait pas de remède;

– le gouvernement de Macron fait un confinement généralisé de la population, il ne parle pas de la chloroquine;

– il affirme que les policiers ne doivent pas porter de masques (ils ont été volés pour la plupart, et il n’y en a mème pas pour les soignants);

– il refuse le dépistage de masse, pourtant pratiqué allègrement en Corée et en Allemagne, avec succès;

– il refuse de fermer les frontières avec les pays contaminés;

– Le journal le Monde et l’Agence D’état de la santé qualifient les recherches du professeur Raoult de Fake News, avant de se rétracter;

– le Professeur François Perrone révèle il y a quelques jours sur LCI que le stock de chloroquine de la pharmacie centrale française, a été pillé;

– Ailleurs dans le monde, la semaine dernière, grâce à un tweet d’Elon Musk, en 48h, Donald Trump met a disposition de tous les américains la Chloroquine;

– Le Maroc achète les stocks de chloroquine de Sanofi à Casablanca;

– Le Pakistan va accroitre sa production de la chloroquine à destination de la Chine;

– La Suisse exclut elle aussi le confinement généralisé de la population, pratique un large dépistage et traitement rapide, et accuse la France de faire de la politique spectacle;

-La société TEVA en Israel annonce qu’elle va livrer gratuitement plus de 10 millions de dose de chloroquine aux USA;

– Estrosi, soigné lui-même a la chloroquine, sans réponse du gouvernement, a appelé directement Sanofi pour qu’ils livrent la chloroquine aux hôpitaux de Nice;

– sous le lobbying intensif du Professeur Raoult, un test à grande échelle de la chloroquine a commencé finalement en France, sous la direction de l’Inserm (!), qui veut « refaire les expérimentations dans d’autres centres médicaux indépendants » : ce qui prendra 6 semaines de plus… Pres-qu’aucun media n’en parle.

Source: Christophe Brochard Lire la suite

Imprimez l'article

« center »

compteur gratuit« /center »