Séisme au Japon : quelle était réellement sa puissance ? Futura-Sciences

Imprimez l'article

RTEmagicC_Seisme_Japon_14avril2016_Plaques_Sting_CCBYSAArticle écrit par Jean-Luc Goudet, Futura-Sciences.

Cette nuit, l’île de Kyūshū, au sud du Japon, a été frappée par une série de séismes, dans la région de Kumamoto, à l’est. Les dégâts sont importants, avec un bilan humain provisoire de 9 morts et 860 blessés ; ils ont conduit à évacuer 44.000 personnes. Des usines sont fermées, des routes coupées et des liaisons ferroviaires interrompues. L’évènement n’est pas terminé, affirment les autorités japonaises, et des secousses peuvent se produire durant encore toute la journée. Les deux centrales nucléaires de l’île, en revanche, n’ont pas été affectées.

La magnitude maximale annoncée varie selon les sources, entre 6,1 et 6,4. Sa puissance est donc bien moins élevée que celle du 11 mars 2011, qui atteignit 8,9. Survenu loin des côtes, ce séisme n’avait provoqué directement que peu de dégâts mais il avait engendré un tsunami dévastateur, qui avait eu notamment raison de l’installation nucléaire de Fukushima. La suite sur Futura-Sciences.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.