Archives par mot-clé : asselineau

Petite question en passant: Connaissez vous l’UPR? Êtes-vous pour la démocratie ou la dictature?


Connaissez-vous l’UPR? Non-bien sûr ou oui vaguement…. Et pourtant, on était présent lors des présidentielles et oui ! Mais les grands médias ont reçu l’ordre de nous censurer, et cela, alors même que la loi dit qu’il doit y avoir une équité du temps de parole. Donc nouvelle question ? Pensez-vous que nous sommes encore en démocratie ? On parle beaucoup des nord-coréens ou autres pays comme la Russie etc… En les traitant de dictateur…. Alors parlons aussi de la France, boycotté est interdit par la loi. Et la censure aussi, il me semble. Donc je repose ma question, êtes-vous sûr que l’on est en démocratie ? Si on ne laisse pas parler un dixit les grands médias: « petit candidat », de quoi ont-ils si peur pour obliger les journalistes à nous censurer et pourquoi les autres partis Mélenchon et MLP etc. qui sont de soit disant défenseur de la démocratie ne bougent pas et remuent la queue quand Macron débarque…. C’est à se demander où vont leurs intérêts, certainement dans leurs portefeuilles. Alors, si vous pensez sérieusement que l’on est en démocratie, continuez avec Mélanchon et compagnie, vous poursuivrez votre indépendance dans la France sous la tutelle de l’UE. Et si vous pensez que nous ne sommes plus en démocratie, aidez nous à avoir un temps de parole sur les grandes chaînes de l’audiovisuel publique comme TF1, France2 etc… Lisez l’article suivant et écrivez à tout ces leaders d’opinions qui censure L’UPR et François Asselineau. sérieusement que l’on est en démocratie, continuez avec Mélanchon et compagnie, vous poursuivrez votre indépendance dans la France sous la tutelle de l’UE. Et si vous pensez que nous ne sommes plus en démocratie, aidez nous à avoir un temps de parole sur les grandes chaînes de l’audiovisuel publique comme TF1, France2 etc… Lisez l’article suivant et écrivez à tout ces leaders d’opinions qui censure L’UPR et François Asselineau. https://www.upr.fr/actualite/france/francois-asselineau-appelle-a-la-mobilisation-generale-contre-la-censure-contre-lupr-du-service-public-de-laudiovisuel/ Lire la suite

Imprimez l'article

EA66 : Affaire Benalla – Réforme constitutionnelle – Brexit – Happychic et le CICE – Trump et l’IRAN

Imprimez l'article

https://www.youtube.com/channel/UC7OMeUFuZMacpPk2fc9UlOA Continuer la lecture de EA66 : Affaire Benalla – Réforme constitutionnelle – Brexit – Happychic et le CICE – Trump et l’IRAN

Boursorama/ Allier : 900 hectares de terres agricoles achetés par des Chinois

Imprimez l'article

Lire l’article sur le site directement

Voici mon avis!

Après avoir acheté 1.700 ha dans l’Indre il y a deux ans, l’entreprise chinoise Hongyang vient de mettre la main sur des terres agricoles de près de 900 hectares situées dans l’Allier. Selon La Montagne, la transaction « avoisine les 10 millions d’euros ».

C’est exactement ce qu’a dit François Asselineau, nous ne pouvons pas acheter de terre à l’étranger mais nos gouvernements successif ont courbés l’échine devant union européenne et ont cédé nos terres cultivables. Celle qui sont censés nourrir la population française à venir. Mais nous on France on est gentil, on prèfère nourrir les pays voisins au détriments des français, c’est beau l’U-E. A mais c’est vrai la chine ne fait pas partie de l’U-E! C’est encore plus beau du coup Continuer la lecture de Boursorama/ Allier : 900 hectares de terres agricoles achetés par des Chinois

Une autre façon devoir la démocratie en France après un parrainage pour François Asselineau

Imprimez l'article

http://s-www.republicain-lorrain.fr/images/6BDEE6F9-C482-4F87-A58C-D1EA7FB87EFE/LRL_v0_03/lucien-piovano-a-severement-ete-tacle-par-le-president-de-la-ccphva-andre-parthenay-photo-d-archives-armand-flohr-1490372759.jpgLucien Piovano a sévèrement été taclé par le président de la CCPHVA, André Parthenay. Photo d’Archives Armand FLOHR. Voici un terme repris de Damien GOLINI dans l’article suivant Pays-Haut : le parrainage de la discorde pour Lucien Piovano et Daniel Cimarelli.

Je trouve que cela illustre parfaitement mon article de l’année dernière sur la pression faites sur les maires concernant les parrainages, http://neptunya.fr/parrainage-500-signatures-pression-et-chantage-sur-nos-elus-par-veronique-henry/ je ne pensais cependant pas du tout que cela irait aussi vite.

Et oui cela fonctionne comme ça en France, la dictature et c’est une belle preuve non? j’aimerais avoir eu tort concernant cela mais dans ce monde actuel où les Français préfèrent élire des professionnels de la corruption, de la fraude, et j’en passe, il ne faut guère s’en étonné.

Je vous laisse lire cet article en lien plus haut. Maintenant à vous de voir. Continuer la lecture de Une autre façon devoir la démocratie en France après un parrainage pour François Asselineau

Asselineau avait raison, encore par Véronique Henry

Imprimez l'article

Bonjour à tous,

C’est impressionnant comme les populations du monde entier ont la mémoire courte. A chaque fois qu’il y a un assassinat public ou un gros attentat, derrière les États arrivent à faire passer n’importe quel loi! Donc là, je me demande si vous connaissez la stratégie du choc. si vous ne connaissez pas je vous mets la vidéo:

Continuer la lecture de Asselineau avait raison, encore par Véronique Henry

IL Y A 10 ANS, 55% DES FRANÇAIS REJETAIENT LA « CONSTITUTION EUROPÉENNE » Par François Asselineau

11150764_10153383627817612_6074678258093347010_n

IL Y A 10 ANS, 55% DES FRANÇAIS REJETAIENT LA « CONSTITUTION EUROPÉENNE »

Il y a 10 ans jour pour jour, le 29 mai 2005, 55% des électeurs français (54,87% exactement) votaient non au référendum sur le projet de traité dit « de Constitution européenne ». En ce 10ème anniversaire, il est intéressant – et poignant – de revoir l’annonce faite à la télévision française de cette victoire sans appel du Non et les scènes de liesse qui s’ensuivirent chez les partisans du Non :

LA MASCARADE DU « TRAITÉ DE LISBONNE »

Comme on le sait, ce Non massif fut ensuite considéré comme nul et non avenu par les dictateurs de la prétendue « construction européenne ». Nicolas Sarkozy, en pleine connivence avec François Hollande et les principaux dirigeants du PS, du MODEM et de EELV, décidèrent de soutenir et de signer le traité de Lisbonne qui reprend la quasi-intégralité du projet de « Constitution européenne » rejeté par le peuple souverain. Dans un article du journal Le Monde intitulé « La boîte à outils du traité de Lisbonne » et daté du 26 octobre 2007, Valéry Giscard d’Estaing résuma en effet le traité de Lisbonne en ces termes : 11218848_10153383766437612_2158943551874591069_n« Les juristes n’ont pas proposé d’innovations. Ils sont partis du texte du traité constitutionnel, dont ils ont fait éclater les éléments, un par un, en les renvoyant, par voie d’amendements aux deux traités existants de Rome (1957) et de Maastricht (1992). Le traité de Lisbonne se présente ainsi comme un catalogue d’amendements aux traités antérieurs. Il est illisible pour les citoyens, qui doivent constamment se reporter aux textes des traités de Rome et de Maastricht, auxquels s’appliquent ces amendements. Voilà pour la forme. Si l’on en vient maintenant au contenu, le résultat est que les propositions institutionnelles du traité constitutionnel — les seules qui comptaient pour les conventionnels — se retrouvent intégralement dans le traité de Lisbonne, mais dans un ordre différent, et insérés dans les traités antérieurs.(…) La conclusion vient d’elle-même à l’esprit. Dans le traité de Lisbonne, rédigé exclusivement à partir du projet de traité constitutionnel, les outils sont exactement les mêmes. Seul l’ordre a été changé dans la boîte à outils. La boîte, elle-même, a été redécorée, en utilisant un modèle ancien, qui comporte trois casiers dans lesquels il faut fouiller pour trouver ce que l’on cherche. » Valéry Giscard d’Estaing – 26 octobre 2007 Cette mascarade ayant été conçue et approuvée par Nicolas Sarkozy et les principaux dirigeants de l’UMP, François Hollande et les principaux dirigeants du PS, du MODEM et de EELV, ceux-ci firent ainsi ratifier ce traité de Lisbonne dans le dos des Français. La révision de la Constitution française, rendue nécessaire par la ratification de ce traité, fut effectuée par la voie du Congrès, réuni à Versailles, le 4 février 2008. La ratification du traité lui-même fut ensuite adoptée par la voie parlementaire le 8 février 2008. 11393179_10153383897817612_5729100415544720353_nSignature du nouveau traité à Lisbonne le 13 décembre 2007 entre les vingt-sept États membres de l’Union européenne.

UNE PROCÉDURE CONSTITUTIONNELLEMENT LICITE, MAIS UNE FORFAITURE POLITIQUE

La procédure utilisée par l’UMP, le PS, le MODEM et EELV pour faire ratifier un traité que le peuple français avait rejeté à 55% n’a pas formellement violé la Constitution française puisque notre Loi fondamentale n’interdit pas, hélas, qu’un texte rejeté par référendum puisse ensuite être adopté par les parlementaires. Cependant, si la procédure utilisée ne fut pas juridiquement et constitutionnellement illégale, elle constitua une véritable forfaiture d’un point de vue politique et moral. Depuis le 8 février 2008, les européistes français ont jeté le masque et sont apparus en pleine lumière pour ce qu’ils sont : des collabos de l’empire euro-atlantiste, des apprentis dictateurs qui conduisent la France à la ruine et à la soumission à l’étranger, et cela contre la volonté profonde du peuple français. Du reste, ils ont décidé de ne plus modifier les traités, sauf contrainte réellement insurmontable, et de tout faire pour ne plus organiser de référendums sur la question européenne. Depuis le 8 février 2008, la prétendue « construction européenne » a ainsi perdu toute légitimité. Depuis ce jour, la France est devenue un bateau ivre, dirigé par des dictateurs qui osent se présenter comme des démocrates, mais qui violent continûment la volonté populaire, et qui nous conduisent collectivement au désastre. 10421131_10153383766147612_1402589516407697396_n

CONCLUSION : LES EURODICTATEURS SERONT BALAYÉS PAR L’HISTOIRE

Mais, comme le dit la sagesse populaire, ceux qui commettent le Mal « ne l’emportent pas au Paradis ».  Il y a une justice immanente. L’Histoire nous enseigne que les forfaitures politiques et le viol du souhait profond des peuples ne résistent jamais à l’épreuve du temps. En considérant le vote de 55% des Français comme nul et non avenu, les européistes ont cru triompher… Ils ont en fait signé l’arrêt de mort inéluctable de la prétendue « construction européenne ». Car le divorce entre les européistes et le peuple français est désormais irrémédiable et consommé. Que ce soit dans 1 an, 5 ans ou 20 ans, le projet de « construction européenne » s’effondrera car les peuples ont compris qu’il n’était qu’une tyrannie. C’est à coup sûr ce qu’enseigneront les historiens d’ici un siècle ou deux, lorsque le tumulte des événements et la fureur des passions auront été dissipés par le flot implacable et majestueux de l’Histoire. François Asselineau
  Lire la suite

Imprimez l'article