Archives par mot-clé : censure

Petite question en passant: Connaissez vous l’UPR? Êtes-vous pour la démocratie ou la dictature?


Connaissez-vous l’UPR? Non-bien sûr ou oui vaguement…. Et pourtant, on était présent lors des présidentielles et oui ! Mais les grands médias ont reçu l’ordre de nous censurer, et cela, alors même que la loi dit qu’il doit y avoir une équité du temps de parole. Donc nouvelle question ? Pensez-vous que nous sommes encore en démocratie ? On parle beaucoup des nord-coréens ou autres pays comme la Russie etc… En les traitant de dictateur…. Alors parlons aussi de la France, boycotté est interdit par la loi. Et la censure aussi, il me semble. Donc je repose ma question, êtes-vous sûr que l’on est en démocratie ? Si on ne laisse pas parler un dixit les grands médias: « petit candidat », de quoi ont-ils si peur pour obliger les journalistes à nous censurer et pourquoi les autres partis Mélenchon et MLP etc. qui sont de soit disant défenseur de la démocratie ne bougent pas et remuent la queue quand Macron débarque…. C’est à se demander où vont leurs intérêts, certainement dans leurs portefeuilles. Alors, si vous pensez sérieusement que l’on est en démocratie, continuez avec Mélanchon et compagnie, vous poursuivrez votre indépendance dans la France sous la tutelle de l’UE. Et si vous pensez que nous ne sommes plus en démocratie, aidez nous à avoir un temps de parole sur les grandes chaînes de l’audiovisuel publique comme TF1, France2 etc… Lisez l’article suivant et écrivez à tout ces leaders d’opinions qui censure L’UPR et François Asselineau. sérieusement que l’on est en démocratie, continuez avec Mélanchon et compagnie, vous poursuivrez votre indépendance dans la France sous la tutelle de l’UE. Et si vous pensez que nous ne sommes plus en démocratie, aidez nous à avoir un temps de parole sur les grandes chaînes de l’audiovisuel publique comme TF1, France2 etc… Lisez l’article suivant et écrivez à tout ces leaders d’opinions qui censure L’UPR et François Asselineau. https://www.upr.fr/actualite/france/francois-asselineau-appelle-a-la-mobilisation-generale-contre-la-censure-contre-lupr-du-service-public-de-laudiovisuel/ Lire la suite

Imprimez l'article

François Asselineau appelle à la mobilisation générale contre la censure du service public de l’audiovisuel à l’égard de l’UPR.

Toutes nos sollicitations effectuées auprès de France Télévisions depuis vingt-deux mois étant restées lettre morte,  j’ai adressé le 21 janvier 2019, au nom de l’UPR, une lettre officielle de protestations à Mme Delphine Ernotte, PDG de France Télévisions, pour dénoncer la censure totale – et totalement illégale – que l’ensemble des chaînes de télévision du service public imposent à notre mouvement politique depuis le 21 avril 2017. Lire la suite

Imprimez l'article

Actu au Scalpel #22 – Vaccins : Michel Cymès poursuit sa propagande anti Joyeux !

A voir, ce n’est pas pour rien que ce personnage ne me revient pas, ayant travaillé pour pfeizer donc étant » prolabo ». Il n’est absolument pas neutre et tout ce qu’il dit est sujet à être remis en question. Ne pas s’y fier. Je vous remets la vidéo, sachez que France Télevision et youtube l’a censurée. Effectivement quand on est trop pertinent dans les analyses, on risque de réveiller le peuple et personne ne le souhaite. Continuons d’être des bons petits mougeons! Lire la suite

Imprimez l'article

Découverte de RT France et censure sous fond de « Fake News » par le CSA

Imprimez l'article

Bonjour à tous;

Quelle surprise de tomber sur RT France. Sans a priori, j’ai tapé 359 sur le bouquet Free et j’ai commencé à regarder Russia Today France. Et bien comment dire, c’est le choc, on a de vraies informations. C’est inimaginable.

Au moins, on peut dire qu’ils font leur travail, ils énoncent des faits et font ainsi un vrai travail de journaliste. Bravo aussi pour leurs documentaires que vous pouvez voir ici et qui changent drastiquement de ceux montré par Arté et consorts qui sont quand même très orientés.

Mais jusqu’à quand vont-ils pouvoir emmètre ou faire leur travail? Étant donné que l’on a un durcissement du contrôle des médias étendu par notre cher président Macron. Et oui, vous ne le savez peut-être pas mais il se vote en catimini une loi pour étendre les pouvoir du CSA, déjà étendu à internet et maintenant au Fake News!

Bientôt la pensée unique!

Eh oui, j’ai bien dit la pensée unique. Car c’est ce qui se trame actuellement, on va vous dire ouvertement quoi penser et quoi voir avec votre aval car ce qui intéresse le plus les français c’est… eh bien on se demande.

En savoir plus sur le site, vous ne le verrez nul par ailleurs: https://francais.rt.com/france/48625-forme-censure-syndicat-national-journalistes-inquiet-loi-fake-news Continuer la lecture de Découverte de RT France et censure sous fond de « Fake News » par le CSA

CENSURE PAR « LE MONDE » : LA VAGUE « ANTI-FAUSSE-INFOS » PILOTÉE PAR LES AMÉRICAINS ET APPLIQUÉ PAR LA FRANCE

Imprimez l'article

Par Pierre jovanovic, ça vaut la lecture! Les mondialistes menés par George Soros, les patrons de Google, de Facebook, de CNN, d’Amazon, ABC, CNBC, CBS, Washington Post, New York Times (entre autres) ont décidé que si Hillary Clinton a perdu et si le Brexit a gagné, c’est à cause des sites internet « populistes ». Comme ceux de Alex Jones et son Prison Planet, de Breitbart, de Max Keiser en Angleterre, etc. Pour la gauche pro-Hillary ces sites sont les grands responsables de la défaite de Clinton. Et de la victoire de Nigel Farage.

Et justement, à peine 3 mois avant les élections présidentielles frnaçaises, comme pressenti (mon interview avec Yannick Urrien du 15 janvier plus bas) je suis bien devenu la cible du journal Le Monde, parce que cette page est devenue trop populaire.

En particulier ma liste des licenciements…

Il se trouve qu’à chaque élection majeure, je donnais ma liste avant, le dimanche, aussi bien sur le site que sur Facebook, pour montrer les bienfaits de l’Union Européenne (toutes les délocalisations par exemple) sur la France. Continuer la lecture de CENSURE PAR « LE MONDE » : LA VAGUE « ANTI-FAUSSE-INFOS » PILOTÉE PAR LES AMÉRICAINS ET APPLIQUÉ PAR LA FRANCE

Pétition: Non à la censure médiatique de l’UPR et autres partis (démocratiques) Français.

Imprimez l'article

Chères Citoyennes, Chers Citoyens,

Depuis le 25 mars 2007, la date de création du mouvement UPR (Union Populaire Républicaine) les responsables de ce mouvement et en particulier son président (François ASSELINEAU) ont participé à des dizaines, voire des centaines de conférences, des passages dans les petits médias non officiels (radio, télévision, Internet), sans compter des débats et interventions publiques, des analyses politiques, économiques (des plus sérieuses et documentées), etc. et autres participations électorales (Régionales et Européenne). Continuer la lecture de Pétition: Non à la censure médiatique de l’UPR et autres partis (démocratiques) Français.

Loi antiterroriste : les députés ont voté la censure du Web français Par Guerric Poncet (Le Point)

L’Assemblée nationale a voté jeudi matin le projet de loi « lutte contre le terrorisme », porté par Bernard Cazeneuve sous l’impulsion de Manuel Valls. Le ministre de l’Intérieur a fait adopter, dans un grand exercice d’acrobatie politique, l’article 9 qui prévoit le blocage des sites internet par l’exécutif, sans décision préalable du pouvoir judiciaire : une mesure contre laquelle il avait voté lorsqu’il était député et que l’UMP l’avait proposée en 2010. Cette mesure était soutenue par les groupes PS, UMP, UDI ou encore SRC, illustrant bien l’éternel fantasme de contrôle d’Internet qui rassemble droite et gauche, dans un consensus plus que perturbant. « Nous sommes là pour être utiles à la République en la protégeant du terrorisme », a expliqué dans la nuit de mercredi à jeudi Bernard Cazeneuve, faisant fi des dures critiques venant de quelques députés de tous bords, ceux qui s’impliquent depuis des années dans les dossiers numériques. Las ! En dépit de toute logique, en dépit des contresens criants, l’Assemblée a validé le texte du gouvernement, dont nous avions déjà signalé les dangers en juillet.

« Je ne veux pas que la représentation nationale se ridiculise »

Attaquant leur propre ministre, des députés PS sont montés au front contre l’article 9. Corinne Erhel, experte du numérique au sein du groupe socialiste, a rappelé que l’ensemble des experts interrogés ont démoli ce principe du filtrage des sites web : le Conseil national du numérique à l’unanimité, la Commission (de l’Assemblée nationale) sur les droits et libertés numériques, les acteurs du numérique, les experts en sécurité, sans oublier le patron de l’Agence nationale de cyberdéfense (ANSSI). Cette mesure « est une erreur et je vous invite, je nous invite, à ne pas la commettre », a supplié Christian Paul (SRC), essayant tant bien que mal de rester poli avec le ministre. « Cette méthode a des effets secondaires infiniment plus graves que les effets attendus, qui n’auront pas lieu », a pour sa part lancé Isabelle Attard (apparentée écologiste). « Je ne veux pas que la représentation nationale se ridiculise par méconnaissance technique », a-t-elle encore pesté. C’est raté : la technique choisie par Bernard Cazeneuve, le filtrage par serveur de nom de domaine (DNS), est contournable en un clic par les administrateurs des sites visés.

« Vous systématisez le blocage administratif »

« Faut-il faire reculer encore la liberté, contre le terrorisme ? » s’est interrogé l’UMP Lionel Tardy, notant que le PS s’inscrit à contre-courant de sa position historique, avant d’ajouter que « la France s’engage à petits pas dans la direction de la NSA », l’agence américaine de renseignement qui surveille massivement l’ensemble des internautes. « Nous voulons que le blocage soit décidé par un juge judiciaire ! » a demandé Isabelle Attard. « Vous êtes en train de systématiser le blocage administratif », a renchéri l’UMP Laure de La Raudière. Le rapporteur Sébastien Pietrasanta (SRC) a péniblement martelé des arguments, parfois incohérents. Il a ironisé : les jeunes terroristes « n’iront pas prendre l’avion » pour se connecter aux sites terroristes depuis l’étranger. Une réflexion qui prouve qu’il n’a pas compris à quel point il est facile pour les Français de contourner le blocage qu’il prévoit : en deux clics, l’internaute peut installer l’excellent logiciel gratuit Tor, initialement destiné aux cyberdissidents. Il est aussi possible de souscrire pour quelques euros par mois à un réseau privé virtuel (VPN), qui permet de choisir via quel pays du monde on veut accéder au Web. Finalement, le seul effet concret de cet article 9 sera la création par le ministère de l’Intérieur d’une liste noire des sites web terroristes. Une liste qui fuitera : à l’ère de WikiLeaks et d’Edward Snowden, ce n’est qu’une question de temps. Et l’État aura constitué les marque-pages du parfait petit terroriste.. Lire la suite

Imprimez l'article