Archives pour l'étiquette europe

U-E ou EUROPE

Imprimez l'article

Tout le monde confond U-E et Europe.

A l’UPR on souhaite quitter l’U-E et non l’Europe! Soyons clair l’U-E c’est un groupe de 27 dirigeants qui veulent normalement, le meilleur pour leur pays, ce qui est logique. Mais en étant dans l’U-E, ils ne peuvent plus faire ce qui souhaite dans leur pays, car tout est ainsi soumis par des traités et des recommandations faites chaque années « Les Fameuses GOPÉS » que les 27 doivent suivre à la lettre sous peine de se voir octroyer de belle amandes bien salé par jours.

Et bien sûr pour qu’un changement soit effectif il faut que les 27 approuvent. Ce qui veut dire très rarement. Et ne soyez pas dupe car Macron a courbé l’échine devant la loi sur les travailleurs détachés. Encore une fois. Continuer la lecture de U-E ou EUROPE

La culture des OGM facilitée dans l’Union européenne Par Le monde.fr

Imprimez l'article

indexPar Cécile Ducourtieux (Bruxelles, bureau européen) et Audrey Garric
En savoir plus sur La culture des OGM facilitée dans l’Union européenne Par Le monde.fr

L’Europe a mis fin à des années de blocage sur le dossier OGM. Mardi 13 janvier, les eurodéputés ont adopté à une large majorité (480 voix contre 159), en deuxième lecture, un amendement à une directive datant de 2001, permettant à un pays de l’Union de s’opposer aux cultures d’organismes génétiquement modifiés sur son territoire, même si une autorisation a été délivrée au niveau de Bruxelles. Dans le même temps, cette législation, qui entrera en vigueur au printemps, devrait faciliter la culture de semences transgéniques sur un Vieux Continent hostile aux biotechnologies.

Jusqu’à présent, la Commission autorisait les OGM après avis de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), mais se retrouvait systématiquement confrontée à l’hostilité des Etats anti-OGM lors des conseils européens et ne parvenait pas à obtenir de majorité qualifiée lors des votes. De leur côté, les Etats « anti-OGM » (ils sont 19, dont la France, à s’opposer à ces cultures) ne pouvaient interdire les cultures transgéniques qu’en prenant sur leur territoire des clauses de sauvegarde ou des mesures d’urgence pour des motifs environnementaux et sanitaires. Une procédure très fragile juridiquement. Continuer la lecture de La culture des OGM facilitée dans l’Union européenne Par Le monde.fr