Archives par mot-clé : foie gras

La stéatose ou maladie du soda par l’institut Wanxiang

Imprimez l'article

Voir l’article originale sur le site de Wanxiang avec le lien suivant:

La stéatose ou maladie du soda

Selon un article du Parisien du 10 mars 2017, six millions de Français sont atteints par la NASH (Non Alcoholic Steato-Hepatitis), pathologie du foie gras, dont la cause est l’hygiène de vie.
C’est une pathologie silencieuse qui se développe lentement sans aucun symptôme. Et qui, pourtant, suscite une profonde inquiétude chez les médecins. En France, les patients atteints de la maladie du «foie gras» (stéatose) ne cessent de progresser. Entre 25 et 30 % de la population seraient concernés.
Sédentarité, diabète, malbouffe, obésité… Au fil des années, le foie se gorge de graisse car il n’a plus la capacité de la transformer. Des années plus tard, certains malades développent la Nash, l’acronyme anglais de la stéatose hépatique non alcoolique. Le foie s’enflamme, des lésions hépatiques apparaissent. Six millions de Français en seraient atteints, soit 12 % de la population. Quand les signes de fatigue s’installent, la biopsie, prélèvement d’une petite partie de l’organe, permet de faire un diagnostic.

Stéatose hépatique et médecine occidentale

Diabète type 2 et NASH

Le diabète de type 2 et la stéatopathie non alcoolique sont deux pathologies intimement liées, chacune influençant l’histoire évolutive de l’autre. Parmi les diabétiques de type 2, 20 à 75 % présenteraient une NASH.
La stéatopathie recouvre deux entités aux pronostics très différents, définis par leur description anatomopathologique. La stéatose hépatique correspond à la présence de lobules graisseux sans signe de souffrance hépatocytaire. La stéatohépatite associe la présence de lobules graisseux et de signes de souffrance hépatocytaire : inflammation et nécrose. Peut ensuite s’y associer une fibrose, véritable tournant évolutif de la maladie vers la cirrhose hépatique et ses complications potentiellement fatales. Continuer la lecture de La stéatose ou maladie du soda par l’institut Wanxiang