Archives par mot-clé : hydroxychloroquine

Guy Boulianne-Le Dr Meryl Nass découvre que des expériences d’hydroxychloroquine ont été conçues pour tuer des patients de COVID

Dr Meryl NassLe docteur Meryl Nass, MD, ABIM, est une interniste qui s’intéresse particulièrement aux maladies induites par le vaccin, au syndrome de fatigue chronique, aux maladies de la guerre du Golfe, à la fibromyalgie et à la toxicologie. En tant qu’épidémiologiste de la guerre biologique, elle a enquêté sur la plus grande épizootie d’anthrax au monde, au Zimbabwe, et a développé un modèle d’analyse des épidémies pour évaluer si elles sont naturelles ou d’origine humaine. Expert de l’anthrax, Meryl Nass a examiné les recherches sur l’anthrax parrainées par le gouvernement dans le contexte de la Convention sur les armes biologiques, a utilisé l’anthrax comme modèle pour discuter de la façon de prévenir la guerre biologique, a examiné les vaccins contre l’anthrax et leur rôle dans la prophylaxie de la guerre biologique, et a joué un rôle central rôle dans l’éducation des membres des services, du Congrès et du public sur l’anthrax et la science sous-jacente à l’utilisation du vaccin contre l’anthrax, ainsi que d’autres méthodes pour répondre à la menace de l’anthrax. Elle a joué un rôle majeur dans la création d’une coalition qui a combattu le programme de vaccination contre l’anthrax. Meryl Nass aide activement les équipes juridiques à défendre les refuseurs de vaccin contre l’anthrax et les militaires en service aux États-Unis et au Canada. Le Dr Meryl Nass est un médecin pratiquant la médecine individualisée dans le Maine, conformément au serment d’Hippocrate. Elle est membre de longue date du conseil d’administration de l’Alliance for Human Research Protection.https://guyboulianne.com/2020/06/25/actes-criminels-le-dr-meryl-nass-decouvre-que-des-experiences-dhydroxychloroquine-ont-ete-concues-pour-tuer-des-patients-de-covid/ lire plus

Étude Recovery, trois fois la dose d’hydroxychloroquine autorisée ?

Trois fois la dose maximale autorisée (800mg) et quatre fois la dose utile (600mg), on peut se demander dans quel but? Car – depuis 3 mois : ce médicament est ultra dangereux aucun médecin ne peut le prescrire hors AMM, 600-1.000mg par jour peut être mortel – depuis quelques jours : 2.400mg en 24h, tout est normal, RAS. Le plus, c’est de lire que c’est pour tester la molécule alors que l’on a tout le recul nécessaire sur le sujet depuis 70 ans… C’est étrange. Est-ce que pour étayer vos arguments de toxicité de la molécule vous pouvez nous dire quel est le % d’effets indésirables graves rapportés après une dose de charge de 2,4g d’hydroxychkoroquine, étalée sur 24 heures? Bon sang quand est-ce que les peuples vont se réveiller? Selon les chercheurs c’est normal d’utiliser cette dose dans le cadre d’un essai clinique. Cela me rappel les méthodes utilisaient par les médecins dans le programme MK-Ultra. Que ne fait-on pas pour la science….. Ne pas oublier que Joseph Mengele aussi était un docteur qui se prenait pour un scientifique dans les camps de concentration…. lire plus