Archives par mot-clé : Merci Vegan

Restaurant Vegan à Rome, Barcelonne et Lisbonne par Mercivegan.fr

  • Le véganisme est une philosophie qui dit non à l’exploitation animale. Et pour être végan, il est essentiel d’adopter une alimentation végane sans produit d’origine animale. La cuisine végétale s’est beaucoup développée ces dernières années, et on retrouve de nombreux restaurant végans dans de grandes villes comme Rome, Barcelone ou encore Lisbonne. Dans cet article, nous avons dévoiler les meilleurs restaurants végans de plusieurs grandes villes en Europe, pour que vous puissiez essayer la gastronomie végétale lors de vos prochains voyages. https://mercivegan.fr/


1 – Rome Rome est une ville où la gastronomie est une vraie religion. On retrouve de nombreux plats très originaux, notamment de nombreux types de pizza, et la cuisine végétale y occupe aujourd’hui une place omniprésente. Lire la suite

Imprimez l'article

Que signifie être vegan? Par Quentin de « Merci Vegan »

Que signifie être vegan?

Par définition, un vegan exclut tout produit d’origine animale. Si cela passe bien sûr par une alimentation végétalienne, sans viande ni poisson, ni œuf, ni produit laitier qui n’est pas d’origine végétale, ni miel, un vegan respecte un mode de vie respectueux des animaux.
Cela se retrouve dans le domaine des cosmétiques ou encore des vêtements.
Mais si de plus en plus de font le choix se tourner vers l’alimentation vegan, il existe plusieurs dimensions au véganisme et l’une des principales est la protection de l’environnement. En effet, la production de produits d’origine animale et tout particulièrement la production de viande à des répercussions très importantes sur notre planète.
Regardons en détails cette relation entre alimentation et environnement.

Devenir vegan pour ralentir le réchauffement climatique

L’élevage animal est responsable à l’échelle planétaire de près de 20% des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle. Dans un monde où le réchauffement climatique est l’une des préoccupations principales de l’ONU, il est important de prendre en compte l’importance de notre alimentation. Et ce chiffre est plus élevé que celui des transports.
À l’échelle internationale, un kilo de bœuf émet environ 46 de kilo de dioxyde de carbone (CO2). En Europe de l’Ouest, cette moyenne est d’environ 20.
Et les émissions de gaz à effet de serre ne sont pas les seules concernées. 65 % des émissions de protoxyde d’azote proviennent de l’élevage des animaux.
La qualité de l’air se dégrade dans beaucoup de grandes villes mondiales dont plusieurs villes françaises. Adopter une alimentation végétalienne permettrait ainsi de diminuer les nécessités liées à la production de viande et de diminuer les émissions de gaz à effet de serre.
En plus de la question des émissions, la question de l’énergie est au centre du débat.
Les quantités d’énergie fossile utilisées pour les espaces d’élevage ainsi que pour transporter les animaux vers les abattoirs sont aussi très importantes. Au contraire, produire des aliments d’origine végétale ne consomment que très peu d’énergie. Ainsi, se tourner vers des légumineuses ou des produits à base de soja, comme du tofu, plutôt que du bœuf ou du porc permettrait des réduire l’énergie nécessaire au processus qui amène l’animal jusqu’aux rayons du supermarché.

Être vegan pour réduire la consommation de l’eau