Tim Ballard au sénat sur le trafic d’êtres humains & l’utilité évidente des frontières

Soutenez mon travail en faisant un don sur : http://www.filsdepangolin.com 💖 Facebook : https://www.facebook.com/FilsdePangolin/ Twitter : https://twitter.com/Filsde_Pangolin @Filsde_Pangolin —- Source ➡️ https://youtu.be/K3mwEdOXpDc Le site de Operation Underground Railroad : https://ourrescue.org —- Traduction : Alexandra Lepee —- Si vous reuploadez cette vidéo sur votre chaine ou ailleurs, merci de mettre un lien vers cette vidéo, c ‘est toujours appréciable 💚 —- #FilsDePangolin

Monsieur Ballard, vous avez été questionné sur le traitement inhumain des enfants qui font l’objet d’un trafic transfrontalier – un traitement inhumain, malheureusement comme cela a été allégué à l’encontre de notre propre gouvernement. Parlez-moi du type de conditions inhumaines que vous avez observées de la part de ceux qui ont été impliqués dans le trafic sexuel d’enfants. Sont-ils soumis à des traitements inhumains ? Absolument. C’est le pire scénario que vous puissiez imaginer. C’est ce qu’ils ont vécu. Le New York Times, en fait, comme l’a souligné le sénateur Harris, le New York Times a parlé cette semaine d’une centaine de cas différents de femmes et d’enfants qui ont été amenés par les cartels, au début pour les faire passer en contrebande – mais rappelez-vous que le cartel est aux commandes… et ils peuvent changer d’avis et dire… maintenant c’est un trafic, je vais faire de la traite humaine avec vous, je peux faire plus d’argent si je vous garde. Et ils commencent à violer ces enfants en les attachant, en leur liant les mains, avec du ruban adhésif. Le New York Times a rapporté ça cette semaine… Ils payent avec leur corps… Ils payent avec leur corps, exactement. Et ensuite, ils finissent dans nos grandes villes. Il y a eu des poursuites très concluantes, juste cette année en matière de condamnation, à Atlanta, à New York… Ces cartels mexicains de trafic d’êtres humains, qui prennent des enfants comme Liliana et les vendent à Atlanta, à New York, à Phoenix, à Los Angeles… les vendent là où ils sont violés vingt, trente mille fois, vous savez, sur une période de cinq ans six ans. Ces enfants sont donc séparés de leurs parents ? Oui, ils le sont. Ces enfants sont soumis à des conditions de vie confinées, inconfortables et horribles ? Absolument. Ces enfants sont soumis à des températures froides. Oui. Ces enfants sont soumis à toutes les horreurs imaginables connues de l’humanité ? Absolument, oui. Et la politique américaine facilite et même encourage cela, n’est-ce pas ? Malheureusement, je pense que c’est le cas. M. Mc Alai??? nous a dit plus tôt aujourd’hui qu’au cours des dix derniers mois seulement, il y a eu 1 700 signalements de cas répertoriés d’adultes se rendant aux États-Unis depuis notre frontière méridionale et prétendant à tort être un parent ou un membre de la famille de l’enfant. Oui Estimez-vous qu’il s’agit là d’un chiffre très bas par rapport aux chiffres réels ? Oh non, je pense que c’est le bas de l’échelle, c’est sûr. Au cours des deux dernières années, le nombre d’adultes qui viennent avec des enfants qui ne sont pas les leurs a augmenté de 360 %. Et je pense qu’il faut lever certaines fausses suppositions. J’ai entendu dire aujourd’hui que les parents envoient leurs enfants. Ce n’est pas nécessairement le cas. J’ai des informations sur des enfants qui ont été kidnappés et utilisés comme des pions pour leur permettre de sortir de prison – comme le sénateur Cruz l’a souligné – pour entrer dans le pays et dire « Regardez, je peux demander l’asile maintenant ». Ces enfants sont donc utilisés. Franchement, et c’est triste, mais dans le meilleur des cas ils sont juste utilisés pour que quelqu’un puisse entrer et rester. Mais je crains qu’une fois qu’ils sont là, une fois qu’ils sont déjà vulnérables et qu’il existe un marché sexuel très lucratif autour des enfants dans ce pays… maintenant, où vont-ils être emmenés ? Je suis donc très inquiet du fait que plus de 10 0

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.