Trump, Macron, Theresa May se couvrent de ridicule Par Denisto

Imprimez l'article

Trump, Macron, Theresa May se couvrent de ridicule

110 missiles ont été tirés sur des camps militaires vides !, les services d’informations Russes connaissaient au préalable les cibles, ce qui a permis aux militaires syriens de se familiariser avec leur matériel d’interception et de détruire un tiers de ces missiles, sans même utiliser les moyens d’interceptions dernière génération :

La DCA syrienne, largement active tout au long des frappes, a été composée de S-125 et de S-200 ainsi que de missiles Buk et de Sam-6. Il s’agit, selon les sources militaires syriennes, d’une réelle performance que de faire échouer les missiles US sans faire appel aux S-300 et aux S-400. 

Bien plus grave, comment les russes savaient à l’ avance les objectifs ? Le renseignement militaire de la coalition occidental serait donc une véritable passoire ?

Selon des sources proches du gouvernement syrien, la Syrie avait déjà évacué des sites que les États-Unis et leurs alliés ont frappés ce samedi 14 avril et ce, suite à un avertissement du renseignement de Moscou.  » Les Syriens avaient déjà évacué les bases militaires à Damas, et à Homs, après un avertissement lancé par Moscou. Nous sommes en train d’évaluer les dommages infligés par l’agression américano-franco-britannique contre la Syrie, des dégâts d’ordre matériels « , apprend-on de mêmes sources.

Après les frappes nos militaires se sont vantés d’avoir détruit des sites de production d’armes chimiques, sans faire un seul mort ! La destruction totale d’un site chimique devrait avoir à minima des conséquences égales à celle de la catastrophe AZF de Toulouse, il faudra se souvenir de cette merveilleuse déclaration :

« Une bonne partie de son arsenal chimique a été détruite », a déclaré Jean-Yves Le Drian sur la chaîne BFMTV. « Beaucoup a été détruit par les frappes de cette nuit », a-t-il insisté. Dans le comique de situation notre président jupitérien a été remarquable :

Concernant la frappe en elle-même, Emmanuel Macron n’a prévenu son homologue russe Vladimir Poutine, allié d’Assad, qu’une fois l’opération lancée. Alors que les sites visés étaient déjà évacués, il doit bien se marrer Vladimir.

Cette attaque est un immense fiasco comme le signale les israéliens :

Un journaliste et spécialiste des questions internationales israélien, Neri Zilber, a déclaré que les frappes de Washington en coordination avec ses alliés contre la Syrie étaient « anodines » et « symboliques » et qu’elles n’avaient pas pu effrayer l’Iran, la Russie et Damas.

Il a écrit samedi dans un message sur Twitter que ces frappes n’avaient pas répondu aux attentes de Tel-Aviv, selon Fars News.

« Aujourd’hui, un sentiment général de désespoir et de frustration règne en Israël », écrit-il sur Twitter. « Selon les responsables et les observateurs, les attaques américaines, britanniques et françaises contre la Syrie étaient symboliques et purement tactiques », ajoute-t-il.

Spécialiste du Moyen-Orient et membre du Washington Institute for Near East Policy (Winep), un think tank américain qui se concentre sur les questions relatives au Proche-Orient, Neri Zilber a indiqué que les frappes de ce 14 avril ne suffiraient pas à inquiéter le président syrien Bachar al-Assad, l’Iran et la Russie.

De l’autre coté de l’atlantique, Interrogé par CNN, l’analyste américain Frederik Pleitgen, a estimé que la frappe USA/France/Grande-Bretagne a été une attaque tout au plus « symbolique ».  » Les États-Unis et leurs alliés ont manqué leur but s’ils voulaient détruite les capacités militaires de l’armée syrienne car celles-ci sont restées intactes. J’ai été en Syrie vingt fois. Les infos disent que trois sites militaires syriens ont été pris pour cible mais il semblerait que la DCA syrienne aient plutôt bien fonctionné et en a intercepté une bonne partie. Ce fut donc une attaque symbolique et rien d’autre « , ajoute l’expert qui se réfère à l’intense campagne médiatique précédent cette frappe qui la présentait comme « une guerre totale destinée à réduire en miettes les forces armées d’Assad ».

En attendant, les Russes vont maintenant appliquer des sanctions à Boeing et Airbus qui vont faire très mal :

https://francais.rt.com/economie/49741-parlementaires-russes-proposent-mesures-sanctions

Les égos surdimensionnés de messieurs Macron et Trump auront couté quelques milliards, mais la coupe du monde est sauvée, vive la république, vive la France, allez les bleus !

Bon dimanche a tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.