Vieillesse : le déficit va grimper à 6,6 milliards en 2023

Imprimez l'article

Dans un EHPAD en 2018 à Paris. (Stéphane de Sakutin – AFP)

Les retraites sont réformées par à-coups, poussés par les recommandations des GOPÉ. Avec l’uniformisation des retraites, celles-ci vont fonctionner avec un système de points dont le gouvernement aura ensuite tout loisir de réduire la valeur

Selon le projet de loi de financement de la Sécurité sociale, la branche vieillesse et le Fonds de solidarité vieillesse seront les seuls pans de la Sécurité sociale encore en déficit dans quatre ans. De quoi justifier des économies dans la future réforme des retraites. Source : Libération (1er octobre)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.